Défilé du Hezbollah au Liban en 2010

Beyrouth: la piste du nitrate d’ammonium mène au Hezbollah

Ces dernières années, le Hezbollah a été impliqué dans plusieurs attentats utilisant des explosifs à base de nitrate d’ammonium. Des caches où étaient stockés ces produits ont été découvertes dans plusieurs pays d’Europe. La presse française demeure très discrète sur ces affaires.

 

Près de deux semaines après l’explosion qui a ravagé Beyrouth, une question demeure sans réponse : pour quelles raisons 2750 tonnes de nitrate d’ammonium étaient-elles stockées, « à l’abandon », dans un hangar du port ? Qui au Liban avait intérêt à conserver ces matières premières hautement explosives et pour en faire quoi ?

« Au Liban de telles questions restent souvent sans réponses », concède Le Monde dans cet article écrit dès le lendemain de la catastrophe.

Quelques jours plus tard, le 10 août, les autorités libanaises annoncent qu’elles refusent toute enquête internationale.

 

 

Citant un responsable d’un think tank arabe, Le Monde se borne à relever : « Une enquête libanaise n’abordera pas la question que tous les Libanais se posent: quel est le rôle du Hezbollah dans le port? Y a-t-il des armes? »

Le nom du Hezbollah a bien été prononcé au détour d’une phrase… Mais l’article en est resté à ces interrogations et n’a pas mené plus loin les investigations.

Le Monde n’est pas le seul à avoir adopté cette ligne éditoriale. Depuis deux semaines, cette prudence à ne pas vouloir mettre en cause de manière trop directe la responsabilité de la milice chiite pro-iranienne dans la catastrophe du port de Beyrouth caractérise le ton dominant adopté par les médias français.

 

Des dépêches de l’AFP déséquilibrées… en faveur du Hezbollah

L’Agence France-Presse, elle-non plus, n’a pas poussé très loin l’enquête. Depuis une quinzaine de jours, l’AFP a indiqué de manière laconique dans ses dépêches que les 2750 tonnes de nitrate d’ammonium étaient stockées « sans mesure de précaution ».

Sur les caractéristiques du produit, l’AFP se borne à préciser que « le nitrate d’ammonium est principalement employé comme engrais azoté pour un usage agricole mais peut aussi entrer dans la composition de certains explosifs à usage civil ».

La seule dépêche de l’AFP (ici reprise par Nice Matin) consacrée au rôle du Hezbollah dans cette affaire met en avant les dénégations des ses dirigeants qui déclinent toute responsabilité dans l’explosion.

 

 

Le bureau de l’AFP de Beyrouth a en revanche totalement passé sous silence les déclarations de Baha’ Hariri, le frère de l’ancien Premier ministre Saad Hariri, publiées par le quotidien libanais francophone L’Orient-Le-Jourpointant du doigt la responsabilité de la milice chiite pro-iranienne.

 

 

« Tout le monde sait que le Hezbollah contrôle le port et l’aéroport », a précisé Baha’ Hariri.

 

Le nitrate d’ammonium, un explosif très utilisé par le Hezbollah

Si ce qu’affirme Baha’ Hariri – et beaucoup d’autres Libanais – est vrai, à quoi le Hezbollah destinait-il les milliers de tonnes de nitrate d’ammonium conservées dans le hangar n°12 du port de Beyrouth ?

Réponse : à fabriquer des bombes et à commettre des attentats.

Cette affirmation n’est pas gratuite. Depuis une dizaine d’années au moins, la milice chiite aux ordres de l’Iran a été impliquée dans plusieurs tentatives d’attentats à travers le monde commis avec des explosifs à base de nitrate d’ammonium.

Le Hezbollah a en effet constitué aux quatre coins de la planète des réseaux de caches clandestines où étaient stockées de grandes quantité de nitrate d’ammonium. C’est le démantèlement de ces planques par les polices de plusieurs pays et l’arrestation d’individus liés à la milice chiite libanaise qui a entraîné son inscription sur la liste des organisations terroristes.

Lire la suite

 

2 Commentaires

  1. juste un regret, que le hizb n’ ait stocké que la moitié de nitrate d’ amonium

    en effet 5400 tonnes auraient effacé la ville de Beyrouth toute entière le visible et le souterrain -ou se cache Nasse a rats-

    et bon debarras

    comme disait Simon de Montfort
    « tuez les tous, Dieu (ou allah) reconnaitra les siens  » 😆

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.