Commémoration de la rafle du Vél’ d’Hiv’ en 1957. Crédit : Mémorial de la Shoah

Commémorations de la rafle du Vél’ d’Hiv’

fondationshoah.org
Jeudi 16 et dimanche 19 juillet 2020
Texte

Dans le cadre de la « Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux Justes de France », une cérémonie se tiendra dimanche 19 juillet 2020 au monument commémoratif de la rafle du Vél’ d’Hiv’, quai de Grenelle à Paris. D’autres commémorations sont organisées.

 

La rafle du Vél’ d’Hiv’


Les 16 et 17 juillet 1942, 13 152 Juifs sont arrêtés par la police française. 1129 hommes, 2916 femmes et 4115 enfants sont enfermés dans l’enceinte sportive du Vélodrome d’Hiver. Les couples sans enfant et les célibataires (1989 hommes et 3003 femmes) sont internés au camp de Drancy.

Du 19 au 22 juillet, les familles du Vél’ d’Hiv’ sont transportées dans les camps de Pithiviers et Beaune-la-Rolande. Adultes et adolescents sont déportés en premier. Brutalement séparés de leurs parents, environ 3000 enfants en bas-âge sont laissés sur place dans une affreuse détresse. Ils sont transférés à Drancy puis déportés entre le 17 et 31 août 1942. Aucun d’entre eux n’est revenu.

Bus devant l'entrée du Vél' d'Hiv' lors de la rafle de juillet 1942
La seule photographie connue du Vél’ d’Hiv’ lors de la rafle de juillet 1942. Crédit : Mémorial de la Shoah

Texte

Commémorations


En raison de la crise sanitaire, les commémorations se tiennent cette année en comité restreint et sans public.

Cette page sera actualisée au fur et à mesure que les informations nous parviendront.

 

Cérémonie officielle (sans public)

Dimanche 19 juillet 2020, 10h.

En présence de Mme Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée à la Mémoire et aux Anciens Combattants, et de David de Rothschild, président de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Monument commémoratif de la rafle du Vél’ d’Hiv’
Place des martyrs juifs du Vél’ d’Hiv’, quai de Grenelle 75015 Paris

En régions

Izieu (01)

Jeudi 16 juillet 2020, 10h

Cérémonie officielle devant la stèle

Maison d’Izieu – mémorial des enfants juifs exterminés
70, route de Lambraz, Izieu​​​​​​
Aix-en-Provence (13) 

Dimanche 19 juillet 2020 à 9h30

Wagon-souvenir devant le Site-mémorial du camp des Milles
Chemin des déportés, Aix-en-Provence

Invitation (pdf)
Camp du Struthof (67)

Dimanche 19 juillet 2020

10h : au départ de la gare de Rothau, marche sur le Chemin des Déportés ponctuée d’explications historiques (durée : 1h30).

11h30 : concert devant l’ancienne chambre à gaz du Struthof.

14h30 : 2e concert devant le Mémorial Alsace Moselle.

► Plus d’informations sur le site du camp du Struthof.

Les concerts sont proposés par le Forum Voix Etouffées qui fait revivre des compositions de musiciens qui ont été persécutés par les nazis.

 

 

Commémoration de la rafle du Vél’ d’Hiv’ en 1957. Crédit : Mémorial de la Shoah

Texte

À lire


Synthèse historique

La rafle du Vélodrome d’hiver, 16-17 juillet 1942, article de l’historien Michel Laffitte sur le site Violence de masse et Résistance, Sciences Po, 2009
Témoignage

Chassez les papillons noirs, le récit de Sarah Lichtsztejn-Montard paru dans la Collection Témoignages de la Shoah (Le Manuscrit / FMS, 2011).

Sarah Lichtsztejn-Montard raconte dans ce livre comment, avec sa mère, elle s’est évadée du Vél’ d’hiv’ au premier soir de la rafle, le 16 juillet 1942, comment une dénonciation les précipita en mai 1944 au cœur de la tourmente nazie : à Drancy, dans l’enfer d’Auschwitz-Birkenau puis au camp de Bergen-Belsen où elles seront libérées le 15 avril 1945.

https://www.fondationshoah.org/memoire/commemorations-de-la-rafle-du-vel-dhiv#:~:text=Dans%20le%20cadre%20de%20la,quai%20de%20Grenelle%20%C3%A0%20Paris.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.