Le s … Ilan Sviatkovsky, à gauche, et le major Eliraz Peretz 

10 ans après, le tueur terroriste de deux soldats israéliens a été capturé

Après 10 ans, le tueur terroriste de deux soldats israéliens a été capturé

L’enquête a trouvé son terme sur un meurtre terroriste perpétré il y a 10 ans, en mars 2010,  avec la capture par Israël de Abdallah Daghmeh, 38 ans, qui avec deux complices a tué le major Eliraz Peretz et le sergent Ilan Svieatkovsky à la frontière de Gaza.

Il a été arrêté le mois dernier, le Shen Bet a rapporté, quand il est entré en Israël pour donner de la moelle osseuse à son frère dans un hôpital israélien.

Il a été autorisé à effectuer la procédure médicale en état d’arrestation. Dimanche, le Palestinien a été mis en examen par le tribunal du district de Beersheba pour meurtre ainsi que pour avoir opéré et appartenu à une organisation terroriste.

Les trois hommes ont entrepris leur opération pour la Brigade des martyrs d’Al Aqsa, une branche du Fatah palestinien, dans laquelle Daghmeh a servi en tant que commandant.

Mais quand ils n’ont pas réussi à obtenir une bombe fonctionnelle pour la pose sur la route frontalière contre une patrouille militaire israélienne, ils se sont tournés vers le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien, qui leur a donné la bombe, les armes et le renfort.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu a déclaré que la capture est une leçon pour tous ceux qui veulent nous nuire que nous ne céderons jamais tant que nous n’aurons pas réglé le compte.

La mère du major Eliraz Peretz, Miriam Peretz, qui a perdu un deuxième fils, Uriel Peretz, au Liban, a reçu le prix Israël 2018 pour sa contribution à la société et son travail dévoué pour inspirer les jeunes.

Capture d’un homme de Gaza accusé en 2010 du meurtre de deux soldats de Tsahal

Yoav Zitun,Elior Levy| Publié le: 08.09.20, 17:42
Abdullah Daghmah, 38 ans, a été arrêté par les services de sécurité du Shin Bet en juillet alors qu’il entrait en Israël depuis Gaza afin de donner de la moelle osseuse à son frère, qui devait être hospitalisé près de Tel Aviv. Il était à l’époque soupçonné d’avoir participé à des attaques contre des soldats.
Daghmah était toujours autorisé à donner sa moelle osseuse, ont rapporté les médias locaux.
Lors de l’interrogatoire, a déclaré le Shin Bet, il est devenu clair que Daghmah était impliqué dans l’attaque de mars 2010 contre la barrière de Gaza qui a tué le major Eliraz Peretz et le sergent d’état-major, Ilan Sviatkovsky. Deux autres soldats ont été blessés lors de l’attaque.
Les deux soldats sont morts dans l’échange de tirs après que leur unité de la brigade Golani ait engagé plusieurs hommes qui ont été repérés en train de placer des explosifs le long de la barrière.
Peretz était le fils de la lauréate du Prix d’Israël Miriam Peretz, qui a perdu un autre fils, Uriel, 22 ans, au Liban en 1988.
Selon le Shin Bet, l’attaque avait d’abord été planifiée par l’organisation terroriste des Brigades des martyrs d’al-Aqsa en septembre 2008 et menée 18 mois plus tard.
Le Shin Bet a déclaré que l’enquête avait révélé que vers juillet 2008, Daghmah était d’accord avec un autre activiste Adnan Abu Hani sur la proposition de l’organisation de mener des activités terroristes contre Israël et de recruter plus de personnes à cette fin.
L’acte d’accusation contre Daghmah déclare qu’il a initialement refusé de recruter des militants pour des opérations suicides contre des cibles israéliennes, affirmant qu’ils étaient « difficiles à trouver », mais a ensuite accepté de recruter pour des tirs ou des attentats à la bombe contre les forces de Tsahal.

עבדאללה דע'מה

Abdullah Daghmah
Daghmah et Abu Hani auraient alors recruté l’un des auteurs de l’attaque de 2010, Bassam Abu Degma, dans l’organisation pour mener des attaques contre les troupes israéliennes.
Abu Degma a été tué en août 2010 alors qu’il tentait de poser des explosifs le long de la clôture entre Gaza et Israël.
« Le Shin Bet continuera à travailler sans relâche pour maintenir la sécurité des citoyens israéliens face au terrorisme et traduire en justice les personnes impliquées dans des activités terroristes, même plusieurs années après l’attaque », a déclaré le service de sécurité.

Des chars de Tsahal sur les lieux de l'attaque de 2010

Des chars de Tsahal sur les lieux de l’attaque de 2010
( Photo: Tsafrir Abayov )
L’avocat de Daghmah a déclaré qu’Israël avait utilisé la maladie du frère pour contraindre son client à faire des aveux.
« L’accusé s’est rendu à l’hôpital Tel Hashomer avec son frère après avoir reçu la permission du Shin Bet d’entrer par le passage d’Erez« , a déclaré l’avocat Mohammad Jabarin.
« Le Shin Bet l’a alors arrêté et les deux ont été emmenés à l’hôpital Tel Hashomer. On lui a explicitement dit que s’il avouait ce qu’ils voulaient, son frère recevrait le traitement médical et la chirurgie dont il avait besoin. La confession a été faite sous pression. »
L’équipe de défense n’a pas encore reçu tous les éléments d’enquête sur l’affaire, a déclaré Jabarin.

2 Commentaires

  1. bravo! mais c’eut été mieux s’ ils les avaient tués

    parce que là, ils vont aller en prison 5 étoiles, et condamnés a vie, ils seront echangés a la première occasion

    ces captures (admirables, il est vrai, 10 ou 20 ans plus tard, ) sont totalement inutiles

    les fusiller, avec photo ou vidéo, et donner une pub qui sera plus dissuassive que ces emprisonnements a la con

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.