State Department spokesman Ned Price speaks during daily press briefing at the State Dept., Monday, Feb. 22. 2021 in Washington. (Nicholas Kamm /Pool via AP)

Washington « s’oppose fermement » à l’enquête de la Cour pénale internationale contre Israël

Les Etats-Unis « s’opposent fermement » à l’ouverture de l’enquête de la Cour pénale internationale (CPI) sur des crimes présumés en Cisjordanie, à Gaza et à Jérusalem-Est, a déclaré mercredi le porte-parole de la diplomatie américaine Ned Price.

« Nous sommes attachés à la sécurité d’Israël et nous nous opposons aux actions qui traitent l’Etat hébreu injustement », a-t-il précisé ajoutant que Washington était « déçu » de cette décision.

Mr. Price a par ailleurs rappelé que l’Etat hébreu n’était pas membre de la Cour pénale internationale, et « nous sommes sérieusement préoccupés par la tentative du tribunal d’exercer sa compétence sur Israël », malgré tout.

En outre, les Palestiniens « ne sont pas un Etat souverain », et « les Etats-Unis ont toujours estimé que la compétence de la Cour doit se borner aux pays qui la lui accordent ou alors en cas de saisine par le Conseil de sécurité de l’ONU », a-t-il souligné.

Plus tôt, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a fustigé la CPI dénonçant l’annonce d’une enquête sur des crimes présumés comme étant « l’essence même de l’antisémitisme et de l’hypocrisie ».

La procureure Fatou Bensouda a annoncé l’ouverture d’une enquête « sur la situation en Palestine » depuis le 13 juin 2014, après avoir évoqué un « fondement raisonnable » à croire que des crimes avaient été commis par des membres des forces israéliennes, des autorités israéliennes, du Hamas et des groupes armés palestiniens au cours de la guerre de Gaza de cet été-là.

Nicholas Kamm /Pool via APLe porte-parole du département d’État, Ned Price, lors d’un point de presse, le 22 février 2021 à Washington

i24NEWS – AFP

https://www.i24news.tv/fr/actu/international/1614804268-washington-s-oppose-fermement-a-l-enquete-de-la-cour-penale-internationale-contre-israel

2 Commentaires

  1. Bensouda procureur du CPI qui tente de poursuivre Israël n’est plus procureur et de plus n’oublions pas que cet individu a été par le passé ministre de la justice du dictateur Gambien et collaboratrice de celui ci . Elle n’a aucune légitimité à demander quoique ce soit si ce n’est sa propre inculpation et poursuite pour avoir collaboré avec un dictateur. Toute cette affaire va tomber à l’eau.

  2. Washington s’oppose à la décision de la CPI en raison de la possibilité de cette entité malfaisante, de poursuivre aussi, des responsables américains.
    Ni Israël, ni les Etats-Unis ne font partie de cet organe de dégénérés, qui compte parmi les trois juges principaux, un Français collabo, comme d’habitude.
    Comment prendre au sérieux cette CPI merdique qui ne dit pas un mot sur ce qui se passe en Syrie, en Iran, en Libye, en Russie, en Chine, en Birmanie, à Gaza, en Irak, en Afrique… mais qui s’en prend à l’hyper démocratie israélienne qui n’a jamais rien caché ?
    En dehors des palestiRIENS dont le seul but dans leur existence est de calomnier tous les jours Israël, et qui se réjouissent de cette saloperie.
    Nous attendons des déclarations de toutes les démocraties qui condamnent ces actes ignobles de la CPI entre les mains d’ordures malfaisantes….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.