Près de 3275 Palestiniens ont été massacrés par l’armée syrienne et les djihadistes depuis le début du conflit en 2011, a indiqué jeudi le Groupe d’Action pour les Palestiniens de Syrie.

Selon l’ONG, la majeure partie des victimes a été massacrée dans des conditions particulièrement violentes (massacres de masse, exécutions sommaire, famine, attentats, décapitations).

La semaine dernière, des djihadistes soutenus par la coalition internationale anti-Daech ont décapité un enfant palestinien.

Sur place, les habitants des camps palestiniens souffrent d’une grave pénurie de services médicaux et d’aides alimentaires. L’armée pro-Assad multiplie les coupures d’eau et d’électricité, aggravant ainsi les problèmes de santé et de vie, selon le groupe. Depuis 2013, l’UNRWA ne peut pratiquement plus accéder aux camps palestiniens.

En 2015, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, avait affirmé que le camp palestinien de Yarmouk commençait à ressembler à « un camp de la mort ».

À ce jour l’Autorité palestinienne n’a entrepris aucune démarche auprès de la Cour pénale internationale pour poursuivre, comme elle le fait pour Israël, les responsables de l’armée syrienne ou les djihadistes, auteurs des massacres contre les Palestiniens de Syrie.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

1 COMMENTAIRE

  1. Si ces ordures des ong publient des chiffres, c’est uniquement dans le but de nuire à Israël, ce communiqué est encore un mensonge, les chiffres antérieur (déjà en 2014) faisaient état de 10’000 à 15’000 « palestiniens » massacrés rien que dans le quartier de Jarmuk au sud de Damas !

    Ils les ont enfermés et affamés pendant 2 ans, en réalité, même les chiffres de 10’000 à 15’000 sont très nettement inférieur à la réalité, comme il n’y a plus que quelques milliers de « palestiniens » à Jarmuk et que lorsqu’ils fuyaient, ils étaient systématiquement abattus comme des lapins, le chiffre doit plutôt s’approché de 50’000 à 70’000 victimes rien que dans le quartier de Jarmuk !

    Ces ong financées par les gôchos européens et toutes maladivement antisémites, voudraient relativiser le nombre de victimes « palestiniennes » tuées par leurs alliés syriens et iraniens et il ne faudra pas attendre très longtemps pour que ces décomptes macabres soient falsifiés pour le compte d’Israël. Ils ne savent pas encore vraiment comment faire, mais ils trouveront !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.