Mahmoud Abbas : Jérusalem est notre priorité absolue

Hier, lors d’une réunion nocturne du Conseil central de Palestine, le chef de l’autonomie, Mahmoud Abbas, a déclaré : « Nous n’avons rien de plus important et de plus précieux que Jérusalem, c’est notre principale priorité. Il a également promis que les paiements aux familles des terroristes se poursuivraient même au prix d’un « effondrement économique ». Pendant ce temps, des milliers d’habitants de l’autonomie manifestent à cause d’une forte flambée des prix alimentaires.

Lors de l’ouverture de la 31e session du Conseil central palestinien à Ramallah, le président de l’Autorité palestinienne a appelé à la préservation et à la revitalisation des institutions de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) et a félicité le peuple de Sheikh Jarrah pour « sa lutte à Jérusalem contre le occupants. »

Abou Mazen a également réitéré sa déclaration antérieure selon laquelle il continuerait à payer les salaires des familles terroristes même au prix d’un effondrement économique total : « S’il ne nous reste qu’un dernier centime, nous le donnerons à ces héros, que nous devons protéger et aider leurs familles. »

Il a ajouté qu’un récent rapport d’Amnesty International qui accuse Israël   « d’opprimer le peuple palestinien en Israël, dans les territoires palestiniens et dans d’autres pays où vivent des réfugiés, des saisies massives de terres et de biens palestiniens, des meurtres anarchiques, des déplacements forcés, de sévères restrictions de mouvement et le déni de la nationalité et de la citoyenneté aux Palestiniens » est une étape importante dans la lutte contre Israël. « Le dossier des massacres commis par les gangs sionistes depuis 1948 n’est toujours pas clos, et ces crimes sont imprescriptibles », a déclaré Abbas.

Quant au « dernier sou », la situation économique de l’AP est en effet dans un état très difficile. Des milliers de Palestiniens ont manifesté cette semaine dans plusieurs villes de Cisjordanie pour protester contre la hausse des prix des produits de base. Aujourd’hui à Bethléem sera l’un d’entre eux, où la participation de plusieurs milliers d’habitants est attendue.

Ces derniers jours, il y a eu une augmentation de 100 % des prix des fruits et légumes. Outre les légumes, les prix du lait et des boissons sucrées ont également augmenté ces dernières semaines, et les prix du carburant et de l’électricité ont augmenté d’environ 12 %.

La raison de la hausse des prix était la hausse des prix en Israël, que l’administration de l’autonomie ne peut plus compenser par des subventions en raison de la crise économique en cours dans les Territoires.

infos-israel.news

1 COMMENTAIRE

  1. Sa place est dans un asile, c’est un criminel en liberté qui se permet tout le mal, il encourage le terrorisme, le monde entier doit arrêter d’inviter ce type anormal….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.