Magnifique image de Vénus par la sonde Parker Solar Probe

La sonde de la Nasa a capturé une vue imprenable de Vénus lors de son survol rapproché de la planète en juillet 2020.

Par Joël Ignasse le 01.03.2021 à 14h56

Un anneau de lumière entoure la planète Vénus. NASA/JOHNS HOPKINS APL/NAVAL RESEARCH LABORATORY/GUILLERMO STENBORG AND BRENDAN GALLAGHER

La sonde Parker Solar Probe a décollé en août 2018 pour une mission d’au moins sept ans d’étude du Soleil. Bien que notre étoile soit son principal objet d’observation, elle flirte régulièrement avec la planète Vénus pour bénéficier de son assistance gravitationnelle et se rapprocher ainsi du Soleil. Au cours de son dernier passage proche de la planète, en juillet 2020, son instrument WISPR (The Wide-Field Imager for Solar Parker Probe), un imageur à grand champ, a pu la photographier pendant la nuit à environ 12.000 kilomètres de distance.

Un anneau lumineux autour de Vénus

WISPR est conçu pour prendre des images de la couronne solaire et des effets des vents solaires en lumière visible. Autour de Vénus, il a capté une sorte d’anneau lumineux qui borde la planète et qui pourrait être produit par des atomes d’oxygène qui, durant la nuit, se recombinent en molécules tout en émettant de la lumière. L’instrument a également enregistré une zone plus sombre sur la planète qui correspond à une région montagneuse nommée Aphrodite Terra. Son aspect sombre semble dû à une température plus froide (autour de 30°C) que sur les autres zones. Cette image est une surprise : les ingénieurs en charge de la sonde s’attendaient à observer les nuages au-dessus de Vénus mais pas à pouvoir sonder des caractéristiques de surface. Cela signifie que WISPR peut interpréter efficacement des émissions thermiques, c’est-à-dire des émissions dans le proche infrarouge. C’est une capacité non prévue pour sa mission et qui est prometteuse, elle lui permettra d’étudier la poussière chauffée tout autour du Soleil et dans le système solaire interne. Il faudra cependant confirmer que WISPR est bien doté de ce nouvel atout. Ce qui ne devrait pas prendre trop de temps. Parker Solar Probe a, en effet, réalisé un nouveau passage rapproché de Venus le 20 février 2021 et de nouvelles images sont en train d’être reçues et analysées par les scientifiques. D’ici la fin avril, on saura s’il peut effectivement obtenir des vues dans le proche infrarouge. Auquel cas, il se révélera aussi être un inattendu adjoint à la sonde japonaise Akatsuki qui est en orbite autour de Vénus depuis 2015 et qui la scrute à l’aide six instruments dont trois sont des caméras infrarouges.

L’anneau de lumière autour de Vénus et la zone sombre au niveau des montagnes d’Aphrodite Terre. Crédit : NASA/Johns Hopkins APL/Naval Research Laboratory/Guillermo Stenborg and Brendan Gallagher.

Couronne et vents solaires

L’objectif de la sonde Parker Solar Probe est de répondre à deux questions qui tarabustent les spécialistes de l’héliophysique depuis des décennies : pourquoi la couronne solaire est-elle des centaines de fois plus chaude que la surface de l’étoile ? Comment les vents solaires, qui soufflent sur tout notre système planétaire, sont-ils accélérés à des vitesses supersoniques ? Au départ, cette mission s’intitulait Solar Probe Plus. Mais en 2017 la Nasa a décidé de changer son appellation en Parker Solar Probe, en référence à Eugène Parker, l’astronome pionnier de l’étude du Soleil. Les premiers résultats livrés par la sonde en décembre 2019 ont révélé l’environnement féroce qui règne autour du Soleil : jets de poussières, violents retournements du champ magnétique et éjections de plasma à des vitesses folles… Fin avril, la sonde effectuera un nouveau passage autour du Soleil en battant un nouveau record puisqu’elle s’en approchera à seulement 10,4 millions de kilomètres contre 13,5 lors de son dernier tour.

https://www.sciencesetavenir.fr/espace/systeme-solaire/magnifique-image-de-venus-par-la-sonde-parker-solar-probe_152156?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.