L’auteur présumé de l’attaque dans le métro de New York a été arrêté

L’homme recherché comme suspect dans l’attaque qui a fait dix blessés par balles et une dizaine d’autres blessés suite aux inhalations de gaz,  faisait l’objet de vastes recherches et d’une prime de 50 000$ pour tous renseignements, a été interpellé deux jours après les faits. Franck Robert James, 62 ans, a été arrêté mercredi après-midi dans le quartier de Manahattan East Village après que quelqu’un ait alerté la police, a déclaré un responsable de la police de New York lors d’une conférence de presse. James a été inculpé pour un crime fédéral terroriste a déclaré le Juge du District de New York. James est connu des services de police pour de multiples violations de la loi, a été arrêté neuf fois entre  1992 et 1998. Il a  des attaches à New York, dans le New Jersey, le Wisconsin , la Pennsylvanie et l’Ohio. A ce stade le mobile n’est pas connu. La police a pu identifier Franck James grâce à la clé de sa camionnette de location retrouvée sur les lieux de la fusillade

Une chaîne YouTube: « Je voulais voir les gens mourir »

Les nombreuses vidéos postées sur sa chaîne YouTube permettent d’avoir un aperçu des derniers voyages de James et de ses opinions tant sur la question du racisme systémique, la hausse du niveau des océans et la guerre de la Russie en Ukraine. Certaines séquences sont consacrées au métro de New York. Une vidéo postée en février mentionne le plan de sécurité du métro. James commente en disant que «le plan est voué à l’échec » et parle de lui-même comme d’une victime du programme de santé mentale mis en place par le Maire. Une vidéo de janvier s’adresse à « Cher Monsieur le Maire » tout en lui adressant des critiques sur le plan destiné à éradiquer la violence due aux armes à feu. Une vidéo se concentre sur l’attentat meurtrier à la Moson Coors Beverge Company, le 26 février 2020, où un homme âgé de 52 ans , un électricien, a tiré et tué cinq personnes avant de se donner la mort. James précise que c’est arrivé dans «ma ville » et le fait que le tireur ait été un Noir, était un facteur très important. Dans une vidéo du lendemain de l’attaque, James dit qu’il voulait « blesser des gens. Je peux dire que je voulais tuer des gens. Je voulais les voir mourir ».

L’enquête démarre

La société Phantoms Fireworks, après avoir vu son logo sur l’emballage de produits parmi les pièces liées à la fusillade dans le métro a fait des recherches qui lui ont permis d’identifier Franck James, mais sans vidéo. La société en a aussitôt  informé la police. La sœur de Franck James a indiqué qu’il a passé toute sa vie seul. Quant aux voisins, certains parlent d’un homme inquiétant, d’autres de quelqu’un de gentil qui, selon eux, n’aurait jamais fait de mal à personne. La famille de Franck James à Philadelphie a été placée sous protection policière après que leur adresse ait été divulguée provoquant des mouvements de colères.

JForum – USA Today

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.