Distance des tirs de missiles balistiques entre le Yémen et Israël:

Après la menace des Houthis de nuire à Israël: quelles sont les considérations pour placer un sous-marin en mer Rouge?

Pourquoi Israël s’est-il signalé à l’Iran en laissant photographié un sous-marin israélien en  train d’effectuer ouvertement le passage du canal de Suez, vers la mer Rouge? Quels scénarios «courent» dans l’esprit des responsables de la sécurité israéliens concernant la réponse iranienne à l’élimination du général Suleimani – commandant de la Force Qods des Gardiens de la révolution iranienne et du chef scientifique du programme nucléaire Fakhrizadeh, pour conduire au lancement d’un sous-marin israélien et le faire avancer vers des zones sous influence iranienne?

Un commentateur militaire, Guy A, du site Natziv.net, estime que «l’un des scénarios envisagés en Israël est que l’Iran répondra à l’élimination du scientifique nucléaire Fahrizadeh par l’intermédiaire des rebelles houthis au Yémen.

En septembre 2019, l’Iran a attaqué les installations de la compagnie pétrolière saoudienne – «Aramco» à Al-Baqik, en Arabie saoudite avec des missiles de croisière de précision à longue portée et des drones, et a causé d’importants dégâts.

Udi Aventhal: le moment de vérité de Trump Heure d'Israël

Selon les responsables de la sécurité en Israël, ils sont également responsables de l’attaque d’un pétrolier britannique dans le port de Djeddah, la semaine dernière à l’aide d’un bateau rempli d’explosifs.

Les rebelles houthis se sont auparavant vantés de posséder un missile Quds 2 à longue portée qu’ils peuvent lancer du Yémen vers la ville d’Eilat et qu’en principe tout ce que les Iraniens détiennent peut être transféré au Yémen.

La plus grande attaque terroriste de l'histoire du Moyen-Orient: 2 raffineries de pétrole saoudiennes - Nziv.net
Par conséquent, la présence d’un sous-marin israélien dans les eaux de la mer Rouge, ces jours-ci, est d’une grande importance. Il peut apporter une réponse militaire rapide à toute tentative d’offensive des rebelles houthis contre des navires marchands israéliens naviguant dans la mer Rouge ou à une attaque de missiles dans le sud du pays.

Une réplique à une attaque du Yémen peut également venir des plates-formes aériennes et navales. Pourquoi Israël a-t-il choisi de lancer et de déclarer la présence d’un sous-marin qui conservait toute sa puissance dans le secret? Au-delà de la menace concrète d’une réponse iranienne et du maintien du seuil de confinement iranien, qui nécessite un déploiement sérieux et dissuasif, il y a aussi un message aux Iraniens démontrant que : « Nous pouvons parcourir votre espace maritime » mais cela a toujours été le cas et les Iraniens connaissent les capacités d’Israël.

À moins qu’Israël ne reconnaisse le potentiel et l’opportunité de profiter d’une situation dans laquelle les Iraniens continueraient à commettre l’erreur d’activer les Houthis du Yémen. Le fait de répondre par les avions et autres options laisse l’ennemi savoir et reconnaître presque une fois par mois dans l’arène syrienne (et il y a seulement deux jours). Mais lancer un missile de croisière sous-marin israélien (conventionnel) sur la mer Rouge correspond à quelque chose dont on n’a encore jamais été témoin, ni n’a jamais officiellement été lancé. Il y aura également une réponse rapide, un message clair, une expérience maritime de la capacité israélienne qui renforcera la dissuasion. « 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.