Pourquoi les crimes du Hamas sont-ils ignorés par les médias occidentaux?

Si vous croyez que l’Autorité palestinienne ou un autre pays arabe acceptera de prendre en charge la bande de Gaza tant que le Hamas, soutenu par l’Iran, ne sera pas complètement éliminé du pouvoir, vous vous trompez.

Cependant, l’élimination des capacités militaires et gouvernementales du Hamas ne pourra malheureusement pas être réalisée tant que l’administration Biden et les pays occidentaux continueront d’exercer une pression sur Israël pour qu’il mette fin à la guerre, qui a éclaté après l’attaque menée par le Hamas le 7 octobre 2023, qui a entraîné le meurtre de 1 200 Israéliens et l’enlèvement de plus de 240 autres comme otages.

L’Autorité palestinienne et d’autres gouvernements arabes ont été rappelés ces derniers jours aux raisons pour lesquelles entrer dans la bande de Gaza après la guerre serait risqué, voire impossible, à moins que les capacités militaires du Hamas ne soient d’abord détruites et que le groupe terroriste ne soit complètement chassé du pouvoir.

Selon des informations provenant de la bande de Gaza, le Hamas a assassiné un certain nombre de Palestiniens qui, selon lui, avaient manifesté leur volonté de faire partie d’un nouveau gouvernement qui remplacerait le groupe terroriste après la guerre.

La dernière victime des mesures prises par le Hamas pour empêcher l’émergence de nouveaux dirigeants dans la bande de Gaza est un membre éminent du clan Abu Amra. En début de semaine, des terroristes du Hamas l’ont abattu dans le quartier d’Al-Zawaida, au centre de la bande de Gaza. L’homme aurait été accusé d’avoir exprimé sa volonté de « collaborer » avec Israël et d’autres pays pour distribuer de l’aide humanitaire aux Palestiniens de la bande de Gaza.

Le clan Abu Amra a riposté en tuant deux terroristes du Hamas. Le conflit entre le clan Abu Amra et le Hamas s’est soldé par des fusillades et des incendies de biens, de maisons et de voitures.

Le Hamas et l’ Autorité palestinienne auraient volé la plupart des vivres et des médicaments destinés à leurs propres membres, ce qui les empêche de faire participer d’autres Palestiniens au processus de distribution de l’aide humanitaire. Plusieurs Palestiniens, ainsi que des travailleurs humanitaires, qui ont néanmoins défié le Hamas et participé à la distribution de nourriture et de médicaments dans la bande de Gaza, ont été assassinés ou blessés par les terroristes du groupe.

Apparemment, le Hamas ne veut pas que la nourriture ou les médicaments parviennent à la population palestinienne de la bande de Gaza, et encore moins via les postes-frontières israéliens. Cette situation est probablement due au désir du Hamas de prolonger et d’aggraver les souffrances des Palestiniens et de créer une « famine » afin de pouvoir rejeter la faute sur Israël. Ce plan semble d’ailleurs être la raison pour laquelle les terroristes du Hamas ont tiré des roquettes sur le poste-frontière de Kerem Shalom, entre la bande de Gaza et Israël.

L’assassinat du membre du clan Abu Amra et le vol de l’aide humanitaire ne sont que quelques-unes des atrocités commises par le Hamas, souvent « négligées » par les médias grand public et par ceux qui, en Occident, se décrivent comme « pro-palestiniens ».

De plus, il n’y a pratiquement pas de discussion dans les médias ou parmi les individus et groupes « pro-palestiniens » sur l’utilisation des Palestiniens comme boucliers humains par le Hamas dans son Jihad (guerre sainte) contre Israël. Depuis le début de la guerre, les terroristes du Hamas ont tiré sur les troupes israéliennes depuis les toits, les chambres, les cuisines, les arrière-cours, les balcons, les écoles, les hôpitaux, les jardins d’enfants et même les camps de tentes des familles déplacées .

« Pourquoi les médias ignorent-ils ce qui se passe dans le centre et le sud de Gaza ? », s’interroge Hamza Howidy, un influenceur palestinien des réseaux sociaux de la bande de Gaza. « Le Hamas assassine des Gazaouis, en particulier des chefs de tribus, afin de dissuader toute personne autre que le Hamas de fournir de l’aide humanitaire et de participer à la vie de Gaza. »

La réponse à la question de Howidy est simple: quand Israël n’est pas impliqué, les médias ferment les yeux. Les journalistes étrangers ne semblent pas se soucier du fait que le Hamas traîne des Palestiniens dans les rues et les exécute de sang-froid. Ces journalistes, semble-t-il, ne pensent pas qu’il soit utile de couvrir de telles histoires parce qu’Israël n’est pas en faute.

Le meurtre le plus récent d’un membre du clan n’est pas le premier incident du genre. Plus tôt cette année, des terroristes du Hamas ont décapité le chef du puissant clan Doghmush dans le nord de la bande de Gaza après que des rapports ont affirmé qu’il avait exprimé le désir de confier à sa famille la gestion de l’aide aux Palestiniens.

Le Hamas a également assassiné, blessé et arrêté des agents de sécurité de l’AP de Cisjordanie qui auraient tenté de pénétrer dans la bande de Gaza sous couvert de sécuriser des camions d’aide humanitaire. Un haut responsable du Hamas a déclaré que ces agents appartenaient aux services de renseignements généraux de l’AP, dirigés par le général de division Majed Faraj.

Un autre crime récent du Hamas est passé pratiquement inaperçu dans les médias internationaux: des terroristes du Hamas ont tiré un projectile sur un convoi d’aide humanitaire de l’UNICEF. Le convoi d’aide humanitaire était coordonné avec les autorités israéliennes pour réunir des enfants du nord de la bande de Gaza avec leurs familles dans le sud. « Au cours de cette opération coordonnée, l’organisation terroriste du Hamas a tiré un projectile sur la route humanitaire près du convoi d’aide de l’UNICEF et des soldats [israéliens] qui sécurisaient la zone », a déclaré l’armée israélienne. « Il n’y a eu aucun blessé parmi les travailleurs humanitaires internationaux ni parmi les soldats de l’armée israélienne dans l’attaque. »

« L’attaque contre les travailleurs humanitaires de l’ONU et l’assassinat du chef de la tribu Abu Amra par des membres d’Al-Qassam [la branche armée du Hamas] démontrent que le Hamas est déterminé à détruire la situation humanitaire à Gaza et est prêt à sacrifier des milliers de vies afin de faire pression sur Israël pour qu’il mette fin à la guerre afin qu’ils puissent survivre », a fait remarquer Howidy.

Tant que la communauté internationale – et en particulier l’administration Biden – ne soutiendra pas pleinement les efforts d’Israël pour détruire le Hamas, il ne pourra malheureusement pas y avoir de véritable discussion sur « le jour d’après » dans la bande de Gaza.

Israël ne sera cependant pas le seul à bénéficier de la disparition du Hamas. Un grand nombre d’Arabes et de musulmans opposés au Hamas et à d’autres groupes islamistes soutenus par l’Iran en bénéficieront également, même si cela est « politiquement incorrect » et extrêmement dangereux de le dire.

En réalité, ceux qui prônent un « cessez-le-feu » demandent que le Hamas soit autorisé à continuer de diriger la bande de Gaza, à se réarmer et à se préparer à attaquer Israël – selon leurs propres termes, « encore et encore ».

Un cessez-le-feu ne ferait qu’entraîner une augmentation immédiate des attaques terroristes contre Israël. Pire encore, les islamistes du monde entier seraient incités à lancer des attaques non seulement contre Israël mais aussi contre l’Europe. Les islamistes ont déjà attaqué les troupes américaines au Moyen-Orient plus de 150 fois dans la région depuis le 7 octobre.

En dénonçant les crimes du Hamas contre son propre peuple et en sensibilisant les gens à ces menaces, au lieu d’aider les terroristes à les dissimuler, les médias internationaux peuvent en réalité contribuer à protéger leurs propres pays contre un terrorisme en constante augmentation. Pour l’instant, les terroristes du monde entier ne peuvent que considérer leurs efforts comme victorieux, glorifiés et récompensés.

Par Bassam Tawil

Bassam Tawil est un Arabe musulman basé au Moyen-Orient. Le travail de Bassam Tawil est rendu possible grâce au don généreux de quelques donateurs qui ont souhaité rester anonymes. Gatestone lui en est très reconnaissant.

JForum.fr avec www.gatestoneinstitute.org

Sur la photo : le Hamas et les terroristes du Jihad islamique palestinien partagent un moment d’amitié avec la foule à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 28 novembre 2023. (Photo de l’AFP via Getty Images)

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
MAX BENCHETRIT

L’article est un peu trop long pour dire ce que je pense depuis longtemps. Si les médias s’en prenaient au Hamas, la guerre serait fini , car en critiquant Israël, cela indique au hamas de tenir bon et de continuer.
Je blâme les médias qui ont une responsabilité dans ce drame.
D’autre part, la haine dans ces discussions est du même type que celui du hamas. Soyez plus constructifs, en aimant les parties quelqu’il soit, car ils sont juifs et font ce qu’ils croient être bien pour Israël. C’est pas facile d’être à leur place. Conseiller plus que semer la discorde.

marco darmon

POURQUOI JFORUM NE PRENDS PAS L AVIS D ISRAELIENS TENDANCE DE DROITE QUI NE VEULENT PAS QUE NI LE HAMAS NI LE FATAH DIRIGE GAZA ET POURQUOI BIBI NE VEUT PAS RECOLONISER GAZA POUR LA SECURITE DU SUD D ISRAEL ??? YA QQ CHOSE QUI VA PLUS CHEZ BIBI IL LAISSE FAIRE SON MIN DE LA DEFENSE FAIRE CE QU IL VEUT COMME S ATTAQUER AUX JUIFS DES COLLINES DE JUDEE SAMARIE ET BIBI ET SON LIKOUD DE MERDE AU LIEU DE SOUTENIR NOS FRERES DE YESHA BIBI PREFERE S ATTAQUER AUX JUIFS QUI ONT ETE ATTAQUE PAR CES COLONS ARABES DE CISJORDANIE QUI DEVRONT ETRE TOUS EXPULSES + AVEC LA FATAH DE RAMALLH VERS LA JORDANIE ET L ARABIE ET VRAIMENT SI BIBI OSE TRAHIR SON AME ET LAISSER L ETAT MAJOR GAUCHISTE S ATTAQUER AUX JUIFS DE DROITE ALORS CE SONT CES TRAITRES DE L ETAT MAJOR QU IL FAUDRA VIRER ET POUR CELA BIBI DECONNE COMPLETEMENT IL VIENT D APPRENDRE QUE LE SHIN BETH ET GALLANT ONT LIBERER DES HAMAS TERRORISTES QUI ONT PARTICIPE AUX MASSACRES DES JUIFS DU 7/10/23 PAR LE HAMAS ET COMMENT SE FAIT IL QUE BIBI LAISSE TROP FAIRE SON GALLANT QUEL HONTE …BIBI NE MERITE PLUS LA CONFIANCE DE CEUX QUI OTN VOTE LIKOUD PARCE QUE BIBI ET SON LIKOUD ONT VENDU LEURS AMES A LA GAUCHE D ISRAEL QUI MEME APRES LES POGROMS DU HAMAS VEULENT CREER UN ETAT FATAH QUEL HONTE ET BIBI SE FERA ASSASSINER PAR QQ1 DE SON CAMP S IL OSE FAIRE LA MOINDRE ERREUR ..

ISRAEL DOIT ELIMINER LE HAMAS COMME LE FATAH COMME LE DJIHAD ISLAMIC ET SI ISRAEL NE FAIT RIEN CES ILLUMINES ISLAMICS RECOMMENCERONT DE PLSU BELLE ET TOUT CA PARCE QUE L ETAT MAJOR ETAIT SUR QU IL N Y AURAIT RIEN COTE GAZA ET COMMENT SE FAIT IL QUE CA SOIT BIBI ET L ETAT MAJOR N ONT MEME PAS PENSER A METTRE DES BLOCS DE BETON ENORME + DES MINES PERSONNELS TOUT LE LONG DE LA FRONTIERE AVEC GAZA

GAZA POUR MOI DOIT ETRE ANNEXER A ISRAEL C EST TOUT ET LES ARABES DE GAZA DOIVENT ETRE EXPULSER VERS L EGYPTE ET LES PAYS QUI VOUDRONT D EUX ..??§§

POUR MOI C EST BEN GVIR ET SMOTRIC QU8I DOIVENT CONTROLER ISRAEL ET PAS CE BIBI QUI A VENDU SON AME POUR N AVOIR PAS CONTRE ATTAQUER SHARON QUAND IL A SU L EXPULSION DES JUIFS EN 2005 ET C EST A SE DEMANDER SI BIBI N ETAIT PAS D ACCORD AVEC SHARON POUR EXPULSION DES JUIFS DE GAZA QUEL HONTE LE LIKOUD QUI ONT FAIT LE CONTRAIRE DE LEUR IDEOLOGIE QU ILS ONT TOUS TRAHI …§§

Jean-Jacques Amerein

Je ne sais pas lire les textes qui s’imposent d’autorité en majuscules. Par contre je peux dire qu’au fil de mes recherches, le gouvernement de netanyahou (minuscules svp) est plus inhumain envers les Palestiniens (plus nombreux sur leurs terres de plus est) que Hitler le fut envers la communauté juive européenne en son temps, et avec le soutiens des extrêmes droites européennes d’alors ; et qu’aujourd’hui, ce même netanyahou est soutenu par toutes les extrêmes droites du monde qui étaient autrefois antisémites à outrance (et le sont sans aucun doute encore). Quand vous saurez m’expliquer le pourquoi du comment en lettres communes (non en capitales) je vous lirai avec plaisir et vous répondrai poliment sans utiliser des termes outranciers ni racistes, ni inhumains.

Ratfucker

Il y a des chambres à gaz, des crématoires où on brûle les pauvres Palestiniens? des Einsatzgruppen qui exécutent des villages entiers? Des transferts de milliers de travailleurs forcés exploités jusqu’à épuisement? Netanyahou plus inhumain qu’Hitler: merci de fournir des détails (aux juges arabe de la Cour Suprême, par exemple). Ce qui et excessif est insignifiant, et rabaisse les idiots utiles de l’UJPF ou du CAPJPO au niveau de Radio Paris en 1944.

naky

dés le moment où vous parlez de nazisme à l’égard de natanyahou votre discours n’a qu’une destination : la poubelle. comment pouvez-vous comparer le sort des juifs d’europe avec les palestiniens qui sont toujours plus nombreux d’une d »c »nie à l’autre. Drôle de génocide qui pour ma part devrait s’accélérer au moins sur le hamas (en minuscule svp). Pour l’instant il ne reste aux juifs que le choix des extrêmes droites pour avoir un peu de répit. Enfin si vous êtes de gauche vous pourriez avoir un peu de modestie et retenue dans vos propos que vous débitez tel un âne batté.