La défense du sergent Elor Azaria ont continué d’appeler des témoins à comparaitre à la barre  devant le tribunal militaire de Yaffo.

Azaria a été inculpé pour homicide involontaire après avoir été filmé par une caméra de l’ONG B’Tselem alors qu’il venait d’abattre un terroriste arabe gisant à terre après que ce dernier ait commis une attaque terroriste.

Le premier témoin appelé à la barre était Zahi Yahav, membre de l’équipe paramédicale Magen David Adom (MDA) , qui était présent sur les lieux. Yahav a décrit les évènements sur la scène du drame de chaotique, précisant que durant ses 22 ans de service au MDA, il ne pouvait pas se rappeler d’un chaos comparable.

« Il y en a qui criaient « attention danger, danger mortel, attention »,« le terroriste bouge »,« couteau »,« il pourrait avoir une ceinture d’explosifs »,« ne pas s’approcher de lui jusqu’à ce que les démineurs arrivent »,« reculez-vous »,« a dit Yahav.

« Voilà ce que j’entendais crier, ce sont les cris que je me souviens avoir entendu. Ils me firent accélérer et m’échapper de la zone de l’attentat aussi vite que possible. J’étais énormément sous pression … Je me souviens d’avoir courus parce que je craignais que j’allais sauter. J’ai vraiment eu peur d’une explosion « .

Corroborant les craintes du sergent Azaria, que le terroriste pouvait porter une ceinture d’explosif sur lui et se faire sauter, Yahav a pointé que ce type d’avertissements leur était fait tous les jours, avec des recommandations de faire attention à des attaques potentielles de ce genre : «La menace existe tout le temps et nous, en tant qu’ambulanciers, nous ne pouvons pas l’ignorer, » a-t-il poursuivi.

 » Quand une intifada est en cours et qu’importe comme vous appelez çà,  je suis toujours sur le qui vive et m’attends à ce genre d’explosion et sur la scène du drame, je me demandais pourquoi des enfants de 14 ans, étaient envoyés pour se battre contre une armée grande et forte contre des soldats et des armes à feu. Je pensais alors que ce garçon devait être le premier a avoir agit mais qu’une plus grande embuscade de terroristes était possible et je m’attendais à une autre attentats et je pensais qu’il était possible qu’il y ait encore d’autres explosions à cet endroit. Voilà ce que j’avais dans la tête et voilà pourquoi je craignais qu’il pourrait y avoir une autre explosion ».

Son témoignage intervient quatre jours après la reprise de la procédure et la défense du sergent Azaria a appelé à la barre des témoins, le lieutenant-colonel (rés.) Eliyahou Liebman. Il a servi comme chef de la sécurité à Hevron ces 22 dernières années. Il a été récipiendaire d’une médaille d’honneur remise par l’ancien ministre de la Défense Moshe Ya’alon, à la barre. Liebman a lui aussi confié ses craintes d’une autre explosion terroriste.

Un jour plus tard, le premier officier de l’armée, le lieutenant «M» a également corroboré les allégations de la défense ‘d’Azaria, rappelant et confirmant qu’il avait bien ordonné à ses soldats de se tenir loin du terroriste craignant qu’il pouvait se faire exploser.

Le Prof. Yehuda Hiss, a présenté son rapport à la défense, suggérant que « la balle qui a frappé la tête du terroriste a été plus que probablement la raison de la mort du terroriste. »

De l’avis du professeur Hiss et sur la base de l’autopsie pratiquée par le médecin légiste le Dr Hadas Gips, qui a témoigné devant le même tribunal militaire en Juin, les blessures initiales du terroriste, avant que le sergent Azaria lui tire dans la tête, « ne mettaient pas immédiatement la vie en danger du terroriste s’il bénéficiait de soins médicaux. « Elle a dit à la cour que« si le terroriste avait reçu un traitement médical adéquat et à temps, il aurait pu éventuellement être sauvé ».

MDA paramedic Zahi Yahav (Photo: Motti Kimchi)

Mais la chaîne de TV israélienne Channel 1  a annoncé mercredi soir que l’opinion du professeur Hiss, « sur la base des résultats de l’autopsie et compte tenu des conclusions du professeur Dov Shimon, c’est qu’il est raisonnable de supposer que la mort du défunt a été causée par une insuffisance respiratoire aiguë, associée à une embolie gazeuse au cœur et au cerveau, consécutive aux blessures au poumon droit causées par deux balles. Les dommages occasionnés par la balle qui a pénétré dans la tête du terroriste ont été très probablement causés à titre posthume « .

Ynet

8 Commentaires

  1. C’était certainement un coup monté, comme par hasard quelqu’un était là pour filmer. Et c’est ce jeune soldat qui en fait les frais. C’est honteux ! Depuis quand on défend comme cela un terroriste qui venait de poignarder des soldats. Le sergent a fait ce qu’il devait faire. Quelle honte de s’acharner comme cela sur un soldat qui risque sa vie pour sauver les nôtres. Honte à ceux qui veulent l’enfoncer. Ceux-là sont de mauvais Israéliens. En tout cas, je soutiens le soldat AZARIA et nous sommes nombreux à le faire. En attendant les ennemis d’Israël rient bien de cette situation. Honte à celui qui a accusé le sergent AZARIA, c’est lui qui devrait être jugé car il est certainement dans ce coup monté. C’est clair comme de l’eau de roche. C’est certainement pour déstabiliser Tsahal. Soldats et soldates, ne vous laisser pas tuer, tirez les premiers ! On est nombreux, fort nombreux à vous aimer !

  2. Triste meute.
    Impolie, raciste, violente, détestable. Vous avez autant de sang qui vous degouline des levres que le terroriste abattu!
    Transposez-vous dans les annees 30, vous seriez de petits nazis.
    J’ai confiance: les officiers superieurs de Tsahal sont rationnels et raisonnables. Justice se fera et la meute ne sera pas contente. Vous verrez.

  3. Daniel, je dois te dire que tu es vraiment un s… raciste et antisémite qui n’a pas de place parmi nous. Le soldat Azaria est un héros du peuple d’Israël pour avoir éliminé un teroriste criminel dangereux et ennemi du peuple d’Israël et du monde.

  4. Eh Daniel, t’es payé par B’tselem ?
    Tu débloques, si le terroriste a eu du plomb dans la tête, toi tu n’en a pas.
    Alors tu la fermes et continue à sucer ta sucette et laisse les grands réfléchir à ta place. Parce que avec tes idées tordues de gauchos, tu em… tout le monde, et y compris ceux qui sont là pour te défendre. … Tu n’as pas compris que AZARIA est un héros, un vrai, qui n’est qu’un jeune homme, qui a fait exactement ce que tu n’auras eu les c… de faire toi même, tu te serais mis à pleurer comme une gonzesse pour qu’on ne lui tire pas dessus, alors qu’il aurait pu faire plus de dégâts que cela. Tu oublies les coups de couteau qu’il a donné à l’autre militaire qui a été évacué en urgence ? Personne n’en parle de ce petit jeune qui était là pour te défendre. Espèce d’emplâtre.
    …, même le petit doigt de celui que tu veux enfoncer.
    Allez les vrais juifs, allez les vrais israeliens, libérez Azaria

  5. daniel j aurai voulu voir ce que vous aurez fait a sa place
    la personne qui vient vous assassiner est un meurtrier donc legitime defense
    en hebreu הקם להורגך הקם להורגו

  6. Intense tentative de manipuler l’opinion publique, tres franchement. Le cirque n’est pas celui qui est suggere par le commentaire ci-dessus (jcg). Ce soldat pas tres subtil, qui a subi un bourrage de crane depuis qu’il est ne, vraisemblablement, s’est transforme en un instant en meurtrier (ainsi qu’en menteur, il rajoute des details qu’il invente a chacun de ses interrogatoires!). En fait, la situation sur place etait claire comme de l’eau de roche (heureusement que cela a ete filme!), et meme si le terroriste etait deja mort (ou presque), ca ne change rien a l’affaire: l’intention du soldat etait de tirer pour tuer. Ce soldat fait tragiquement partie de la meute grandissante de l’extreme-droite chez nous en Israel. Nous sommes loin, fort loin, d’etre une ‘lumiere sur les peuples’… Triste!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.