Le drapeau israélien brûlé dans une école de Gafsa (Tunisie)

9
1011

Le drapeau israélien brûlé dans une école de Gafsa, da,ns la Tunisie sous contrôle d’Ennahda (groupe terroriste des Frères Musulmans)

Le drapeau israélien brûlé dans une école de Gafsa
(Photo d’illustration)
 
Dans l’école primaire publique de Douali (gouvernorat de Gafsa), les jeunes enfants ont assisté à une manifestation en faveur de la cause palestinienne. Le drapeau israélien a été brûlé au milieu de la cour de l’école et les enfants ont scandé des slogans pro-palestiniens en brandissant des pancartes et des drapeaux préparés à l’occasion. Le tout, dans l’euphorie générale
« La Palestine est libre et les juifs ne sont pas les bienvenus », scandaient-ils en chœur à la demande des enseignants.
Une suspension des cours de 20 minutes a été décidée aujourd’hui, vendredi 22 novembre 2019, par la fédération générale de l’Enseignement, dans toutes les écoles, collèges et lycées de la République. De 10h à 10h20, de jeunes élèves « exprimeront ainsi leur soutien à la cause palestinienne et rendront hommage aux nombreuses victimes de la bande de Gaza », peut-on lire dans le communiqué de la Fédération.
Ces 20 minutes n’auront certainement pas permis à ces jeunes enfants d’en savoir un peu plus sur le conflit israélo-palestinien, ni de réviser les cours d’histoire. Ceci aura permis, en revanche, d’attiser chez eux la haine et l’incompréhension d’une cause qu’ils ne connaissent pas, mais aussi de contribuer à nourrir l’amalgame qui existe encore aujourd’hui entre juifs et sionistes.
Encore une manifestation de pur populisme que certains intellectuels – à l’instar de l’avocate et chroniqueuse Maya Ksouri – qualifient de « totalement ridicule ».  
 
R.B.H
 
 

.businessnews.com.tn

9 COMMENTS

  1. ces minus ont une

    “École supérieure de guerre (Tunisie) — Wikipédia
    https://fr.wikipedia.org › wiki › École_supérieure_de_guerre_(Tunisie)
    L’École supérieure de guerre (ESG) est un établissement tunisien de l’enseignement militaire supérieur.

    a pouffer de rire, car a part la guerre des boutons, je ne vois que la guerre des bombolonis, ou des Zlabias que mènerait ce shithole

    et dis donc Mahmoud ! militaire supérieur 😆

    dans ce pays merdeux, ça doit designer l’ étage dubatiment

    le grotesque ne tue plus dans ce pays qui avait fait fuhreur avec l’ ex armée Beylicale, qui de tout temps ne servit qu a aller recueillir l’ impot des zones bédouines insoumise

  2. […] Cris mort aux sionistes et aux juifs et drapeau d’Israél brulé dans une école publique a Gafsa en Tunisie. Depuis l’élection du nouveau president de Tunisie, la haine d’Israel est en croissance. Dans l’école primaire publique de Douali (gouvernorat de Gafsa), les jeunes enfants ont assisté à une manifestation en faveur de la cause palestinienne. Le drapeau israélien a été brûlé au milieu de la cour de l’école et les enfants ont scandé des slogans pro-palestiniens en brandissant des pancartes et des drapeaux préparés à l’occasion. Le tout, dans l’euphorie générale « La Palestine est libre et les juifs ne sont pas les bienvenus », scandaient-ils en chœur à la demande des enseignants. Une suspension des cours de 20 minutes a été décidée aujourd’hui, vendredi 22 novembre 2019, par la fédération générale de l’Enseignement, dans toutes les écoles, collèges et lycées de la République. De 10h à 10h20, de jeunes élèves « exprimeront ainsi leur soutien à la cause palestinienne et rendront hommage aux nombreuses victimes de la bande de Gaza », peut-on lire dans le communiqué de la Fédération. Ces 20 minutes n’auront certainement pas permis à ces jeunes enfants d’en savoir un peu plus sur le conflit israélo-palestinien, ni de réviser les cours d’histoire. Ceci aura permis, en revanche, d’attiser chez eux la haine et l’incompréhension d’une cause qu’ils ne connaissent pas, mais aussi de contribuer à nourrir l’amalgame qui existe encore aujourd’hui entre juifs et sionistes. Encore une manifestation de pur populisme que certains intellectuels – à l’instar de l’avocate et chroniqueuse Maya Ksouri – qualifient de « totalement ridicule ». Source : https://www.jforum.fr/le-drapeau-israelien-brule-dans-une-ecole-de-gafsa-tunisie.html […]

  3. mais kesskilssonbêtes ces ânes d’arabes.
    Comme disaient Bourguiba et le roi du Maroc : “L’arabe ne comprend que les coup de bâton sur son crâne”.

  4. Un avion qui largue du sang de porc sur le palais présidentiel quand le président est a l’extérieur pour recevoir la douche

  5. ils ont eu la permission de rapporter les cendres du tissu a la maison, histoire de faire bouillir la marmite vide depuis des années

    j’ ai vecu des années dans ce pays , ou, seule la colonisation française a eclairé le sort de nos frères et soeurs juifs, enfin arrachés des griffes de ces musulmans haineux

    et qui n’ ont et n’ auront jamais la moindre envie d’ une paix avec Israel, qui a 3500 kms leur pète au nez en les ignorant royalement

    connaissant le profond ressor antijuif qui les a toujours animés, ils n’ arrivent pas a se faire a l’ idée que depuis 70 ans c’est le pied du Juif qui ecrase au sol la nuque du Musulman
    alors que l’ inverse a duré 1300 ans !!

    allez les Bachir et les Mohamed! continuez a apprendre a vos enfants la haine, qui ne nous concerne plus
    vous en ferez ainsi les fabricants de “Printemps arabes-musulmans” de demain, avec les sucçès que même Shaytane vous envie
    pourvoyeurs de malheur
    et toi, René Trabelsi, le ministre tunisien juif, du Tourisme, tu t’ es prêté a cette pantomime, au pretexte que tu es issu d’ une communauté djerbienne juive résiduelle…
    j’ ai discuté avec ton frère, moins prolixe qu il y a deux ans au sujet de ton avenir
    laisse tomber et retourne t’ occuper de ton agence de voyages
    ces chiens ne méritent pas qu un juif mette son savoir faire a leur service

  6. Vive Israël , vive les Juifs et tous ceux qui nous soutiennent

    Quand je vois le drapeau israélien je ressens un grand bonheur comme si j’avais pris de l’herbe . ah ah
    ( je n’en ai jamais pris of course ) .

  7. Des israeliens devraient brûler le drapeau de tout pays où on brûle un drapeau israelien, en l’occurrence l’Iran et la Tunisie. Vous verrez qu’ils arrêteront de le faire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.