L’A.P double le salaire du meurtrier des 3 adolescents

6
656
L’Autorité palestinienne double le salaire du meurtrier de 3 adolescents israéliens
L’AP double le salaire du meurtrier de 3 adolescents israéliens
  • L’Autorité palestinienne double aujourd’hui le salaire mensuel qu’elle verse au prisonnier terroriste qui avait planifié l’assassinat de trois adolescents israéliens en 2014
  • À ce jour, l’Autorité palestinienne a versé au meurtrier près de 100 000 shekels
  • L’Autorité palestinienne a versé aux familles des deux autres assassins terroristes des adolescents un total de 255 200 shekels. Ils ont été tués – devenant de soi-disant “martyrs” – lorsqu’ils ont résisté à leur arrestation  

Par Maurice Hirsch, Adv. et Nan Jacques Zilberdik

Depuis l’enlèvement et le meurtre des trois adolescents israéliens Eyal Yifrach, 19 ans, Gilad Shaar, 16 ans, et Naftali Fraenkel, 16 ans, en juin 2014, l’Autorité palestinienne a versé plus de 350 000 shekels (plus de 98 000 dollars aujourd’hui) au Hamas. Un terroriste reconnu coupable d’avoir planifié son enlèvement et son meurtre ainsi que les familles des deux autres terroristes qui ont procédé à l’enlèvement et au meurtre et qui ont ensuite été tués alors qu’ils résistaient à une arrestation.

Eyal Yifrach Gilad Shaar Naftali Fraenkel

 

Comme le montre palestinian Media Watch depuis des années, la politique de l’Autorité palestinienne consistant à “payer pour récompenser le meurtre” consiste à verser un salaire mensuel aux prisonniers terroristes et des allocations aux familles des terroristes décédés, les “martyrs”.

Husam Al-Qawasmi, le terroriste condamné pour avoir planifié l’enlèvement et le meurtre d’adolescents, a été arrêté le 11 juillet 2014. Après avoir purgé cinq ans de prison, Al-Qawasmi voit son salaire doublé par l’Autorité palestinienne, passant de 2 000 shekels / mois à 4000 shekels / mois. L’organisateur de cette attaque meurtrière a déjà touché 98 400 shekels de l’AP depuis son arrestation.

L’augmentation du salaire d’Al-Qawasmi est une conséquence de la loi de 2004 sur les prisonniers et les détenus libérés, dans laquelle l’Autorité palestinienne a codifié sa propre obligation de verser des salaires mensuels aux terroristes, combinée aux règlements gouvernementaux de 2010 de l’Autorité palestinienne, sur le salaire mensuel du prisonnier “- qui, entre autres, a établi le barème des rémunérations selon lequel l’Autorité palestinienne paye les prisonniers terroristes et libère les prisonniers terroristes.

Outre le salaire mensuel qu’elle verse à Husam Al-Qawasmi, l’Autorité palestinienne verse également des indemnités mensuelles aux familles des deux terroristes décédés, Marwan Al-Qawasmi et Amer Abu Aisheh, qui ont enlevé et assassiné les garçons et qui ont été tués en septembre 2014, dans un échange de tirs avec les forces de sécurité israéliennes, lorsque les terroristes ont résisté à leur arrestation. Bien que les paiements soient techniquement effectués et administrés par l’OLP, l’Institution des familles des martyrs et des blessés, est entièrement financée par l’Autorité palestinienne.

Puisque que Marwan Al-Qawasmi était marié et avait un enfant, en plus de l’allocation de base de 1 400 shekels / mois, l’Autorité palestinienne verse à sa famille 400 shekels supplémentaires pour sa femme et 200 shekels supplémentaires pour son enfant. Ayant ainsi payé 2 000 shekels / mois depuis septembre 2014, l’Autorité palestinienne a versé à sa famille un total de 116 000 shekels (32 541 $).

Le deuxième terroriste mort, Amer Abu Aisheh, était lui aussi marié et avait trois enfants. En conséquence, outre l’allocation de base de 1 400 shekels / mois, l’Autorité palestinienne verse à sa famille 400 shekels supplémentaires pour sa femme et 600 shekels supplémentaires pour ses enfants. Ayant payé 2 400 shekels / mois depuis septembre 2014, l’Autorité palestinienne a versé à sa famille un total de 139 200 shekels (39 047 dollars).

Souffrant d’une crise financière auto-imposée, l’Autorité palestinienne a versé plus de 234 millions de shekels (plus de 65 millions de dollars) au cours des cinq premiers mois de 2019 en récompenses aux prisonniers terroristes et aux prisonniers libérés. Cela reflète une augmentation de 11,8% des paiements de l’AP aux prisonniers terroristes et aux prisonniers libérés par rapport à 2018. Ces chiffres n’incluent pas les paiements de l’AP aux terroristes décédés.

Le 12 juin 2014, trois adolescents israéliens – Eyal Yifrach, 19 ans, Gilad Shaar, 16 ans, et Naftali Fraenkel, 16 ans – ont été kidnappés et assassinés par les terroristes du Hamas, Marwan Al-Qawasmi et Amer Abu Aisheh, alors qu’ils faisaient du stop. Les corps des garçons ont été retrouvés par les forces de sécurité israéliennes près de Hébron le 30 juin 2014. Ils semblaient avoir été tués par balle peu après l’enlèvement. Les deux terroristes ont été tués le 23 septembre 2014 lors d’un échange de coups de feu avec une force de l’armée israélienne alors qu’ils résistaient à leur arrestation. Le terroriste Husam Al-Qawasmi, qui avait organisé l’enlèvement et le meurtre, a été arrêté le 11 juillet 2014 et purge actuellement trois peines de réclusion à perpétuité.

6 COMMENTS

  1. On gagne bien sa vie à Gaza ; il suffit de tuer des Juifs et vous aurez de quoi vous nourrir !
    C’est la devise des autorités palestiniennes !
    Europe ! voilà ou va votre argent !

  2. C’est à Macron qu’il faut envoyé cet article. Ce mec n’a encore rien compris.
    Lui qui “exige” que Natanyahou rende le pognon à son cher ami Mahmoud pour qu’il massacre encore plus de juifs.
    ROSA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.