FILE PHOTO: Russian Foreign Minister Sergei Lavrov speaks during a news conference after his meeting with UN Secretary-General Antonio Guterres in Moscow, Russia, April 26, 2022. Maxim Shipenkov/Pool via REUTERS/File Photo

Nouveau message antisémite, la Russie accuse Israël de soutenir les « néo-nazis » ukrainiens

Rappel: Israël indigné par une grave déclaration de Lavrov?

La déclaration du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov sur l’origine juive d’Adolf Hitler a provoqué une vague d’indignation en Israël.

Dani Dayan, président du complexe commémoratif de l’Holocauste de Yad Vashem, a qualifié les propos de Lavrov de « faux, insensés et dangereux ».

Hier, dans une interview accordée à une chaîne de télévision italienne, le chef de la diplomatie russe a déclaré que la judéité du président Vladimir Zelensky ne l’empêchait pas d’être un nazi, citant un vieux mythe longtemps démenti sur les racines juives d’Hitler.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, le complexe commémoratif de Yad Vashem et les organisations de survivants de l’Holocauste ont condamné la rhétorique de Moscou sur la nécessité de « dénazifier » l’Ukraine, la qualifiant de déformation infondée de la vérité qui conduit à minimiser la tragédie de l’Holocauste.

Le principal spécialiste israélien de l’histoire de l’Allemagne nazie, le professeur de l’Université hébraïque Moshe Zimmerman, a déclaré dans une interview à la station de radio Galei Tzahal qu’il n’y a aucune preuve de l’origine juive d’Hitler. « C’est du folklore urbain inventé par les antisémites pour se justifier et dire que les Juifs eux-mêmes sont de plus grands antisémites que tout le monde. »

Les théories persistantes du complot selon lesquelles Adolf Hitler avait une ascendance juive qui aurait pu motiver son antisémitisme et le meurtre de six millions de Juifs ont été démystifiées à plusieurs reprises par les historiens.

Le ministre israélien a également condamné la comparaison de Zelensky avec Hitler et l’exploitation du mythe de l’origine juive du dictateur nazi. Le ministre des Communications, Yoaz Handel, a déclaré dans une interview matinale avec Galei Tsakhal que le ministère russe des Affaires étrangères tentait de « justifier les choses terribles que la Russie fait en Ukraine avec des déclarations folles ». Lorsqu’on lui a demandé pourquoi le Premier ministre Bennett et le ministre des Affaires étrangères Lapid n’avaient pas répondu à la déclaration scandaleuse de Lavrov, Haendel a répondu que « la diplomatie a une autre époque ».

Plus tard, Yair Lapid a condamné les propos de son collègue russe et a déclaré que l’ambassadeur de Russie en Israël serait convoqué au ministère des Affaires étrangères pour une explication. « Cette affirmation est inexcusable et erronée d’un point de vue historique. Nous attendons des excuses et l’ambassadeur de Russie sera convoqué au ministère des Affaires étrangères pour des éclaircissements.

https://twitter.com/yairlapid/status/1521024411129765888?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1521024411129765888%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.i24news.tv%2Ffr%2Factu%2Finternational%2F1651480530-israel-yair-lapid-denonce-les-propos-de-serguei-lavrov-le-plus-bas-niveau-du-racisme

L’ambassadeur russe Anatoly Viktorov va par ailleurs être convoqué pour « une conversation pas si facile », a averti Yaïr Lapid, tandis que le diplomate russe a été mandé par le ministère israélien des Affaires étrangères pour une « consultation de clarification ».

« Un nouveau fond pour l’antisémitisme a été atteint ce matin », a de son côté tweeté le vice-ministre des Affaires étrangères Idan Roll.

Les remarques de M. Lavrov révèle selon lui une « tendance inquiétante à dénigrer la Shoah » de la part des dirigeants russes dans le contexte de l’invasion de l’Ukraine.

Jforum avec  20minutes.fr,  infos-israel.news et i24news
 Zonebourse avec Reuters 2022

 

8 Commentaires

  1. Hitler avait des ancêtres juifs puisque tout le monde en a en Europe, sauf peut être en Islande Norvège Irlande Finlande …. et encore ce n’est pas sur. On peut affirmer aussi que tous les Européens descendent de Charlemagne et de Genghis Khan et ce serait tout aussi vrai. Il est possible que Hitler ait eu un grand père juif, personne n’en sait rien, la question intéresse le généalogiste, peut être le psychanalyste, mais pas l’ historien.

    M Lavrov affirme que des juifs ont collaboré avec les nazis, ce qui est vrai. Parmi eux il y avait des cas psychiatriques comme Gancwajchs, de simples bandits, et surtout des malheureux pris dans des événements trop grands pour eux et qu’il est impossible de juger. Il oublie qu’il n’ existe aucun peuple de l’ Europe qui n’aie fourni des collaborateurs. Russes Ukrainiens Slovaques Grecs Britanniques Norvégiens Hongrois Lituaniens Polonais et même Islandais. Les uns étaient des malheureux qui se sont vendus pour un bol de soupe ou qui tout simplement ont agi sous la menace, les autres moins nombreux étaient des malfaiteurs ou des pervers ou encore des esprits faux. Un fait vrai sert à faire passer un mensonge, que l’ Ukraine est nazie et que les juifs sont dans le camp des méchants ennemis de la Russie. Staline ne disait pas autre chose en 1952, reprenant le discours des Cents Noirs.

    Ce qui nous intéresse, c’est de savoir si il s’agit d’une ânerie ou si c’est le signe d’ une évolution anti juive du gouvernement de M Poutine, qui est tout à fait possible. Ca parait même dans la logique des choses.Je pense que nous le saurons assez vite.

    Deux faits incontestables : Lénine aurait mieux fait de se consacrer à la sériciculture ou à la chimie organique, la Révolution a échoué. Ce dont tout le monde ne tient pas compte en France. Ensuite, il est désespérant de voir le gouvernement grand russe ( peu importe qu’il soit tsariste communiste et autre ) retrouver son rôle historique traditionnel de force agressive et malfaisante. C’était vrai au dix-huitième siècle au dix neuvième au vingtième et ça continue en 2022. J’ espère que ça changera un jour.

  2. La Russie démontre par son discours que ce n’est qu’un tigre de papier . Les russes se rendent compte que l’Ukraine n’est pas la Tchétchénie et que malgré leurs menaces ils risquent la désintégration. Il faut qu’ils se calment et raisonnables sinon ils auront beaucoup à perdre!!!

  3. ON LE SAIT BIEN,IL FAUT TOUJOURS TROUVER UN BOUC EMISSAIRE AFIN DE DETOURNER L’ATTENTION DES CRIMES QUE L’ON EST EN TRAIN DE PERPETUER MAIS IL FAUT QUE LES RUSSES SACHENT QU’ILS NE S’EN SORTIRONT PAS INDEMNES!!!!!

  4. LA RUSSIE N’A PAS FINI DE PAYER POUR SES CRIMES ET POUTINE NE DEVRAIT PAS OUBLIER LES KHADAFI,HITLER,MUSSOLINI,SADAM HUSSEIN ET TOUS LES AUTRES.IL DOIT SE DOUTER QU’IL NE MOURRA PAS DANS SON LIT !!!!!!!

  5. Mr Lavrov n’a pas compris que l’époque ou il pouvait inventer n’importe quel mensonge est révolue (protocole des sages de Sion ) . Il faudra bien un jour juger la Russie pour ses crimes (+ de 20 millions de meurtres) .
    Qu’Hitler n’a jamais été juif mais que Jésus Crist oui était juif et çà c’est un fait.

  6. Deux points me paraissent à souligner ici.
    Le premier est que Bennett semble avoir cédé aux demandes répétées de Zelenski, et donc livre le système dôme de fer à l’ Ukraine, pour protéger les dépôts d’armes et zones urbaines contre les missiles russes. C’est strictement une arme de défense. Comme cela a lieu juste après les visites de Blinken, Austin et Pelosi à Kiev, on peut suspecter des pressions américaines sur Israël, qui reçoit certainement une contrepartie en échange. Je doute qu’ Israël dispose d’un nombre suffisant de batteries arrow pour pouvoir répondre à la demande ukrainienne, mais c’est quand même tout bénéfice pour l’État Juif, car si l’efficacité de ce système arrow est prouvée sur le théâtre de guerre ukrainien, à fortiori face à la prétendue seconde armée du Monde, sa publicité sera encore mieux faite et il se vendra comme des petits pains.

    Les russes bombardent leurs cibles ukrainiennes avec des missiles de croisière, tirés depuis la Crimée, ou même depuis les bords de la mer Caspienne. Si le système arrow réussit à intercepter ces missiles, ont peut comprendre que Lavrov puisse l’avoir en travers de la gorge, et donc en vouloir à Israël.

    Le second point à rappeler est que depuis des décennies, certains historiens soutiennent la thèse qu’Hitler aurait eu un Juif parmi ses ancêtres, et certains psychanalystes ont prétendu que cela expliquerait son antisémitisme viscéral. Il n’y a aucune preuve objective de cette thèse qui reste actuellement spéculative. Des Juifs antisémites, nous en avons toujours eu dans notre histoire, et Lessing l’a clairement montré avec ses travaux sur la haine de soi juive, comme il y a eu des Juifs dans la collaboration en francaouie. Mais de là à prétendre que Zélenski serait antisémite, ce serait aller bien loin, sans le moindre fait objectif à l’appui. Un Juif antisémite qui demanderait l’aide d’Israël, s’adresse directement à la Knesset, reçoit de l’aide humanitaire d’Israël, le bouclier anti missiles,
    et fait former ses troupes par des instructeurs des forces spéciales israéliennes, ce serait une rude contradiction.

    Lavrov doit étre bien irrité par le fait que les ukrainiens utilisent le système arrow contre ses missiles, et il défoule alors sa propre haine des Juifs, en se couvrant de ridicule?

    • Quelles sont vos sources?
      Sauf erreur de ma part , il n’y a pas eu de livraison du dôme de fer à l’Ukraine.
      Également, l’Ukraine a encore moins besoin d’instructeurs israéliens pour se former

      • @Meyer
        Merci pour votre attention à mon post.
        Je voudrais d’abord rappeler que le système dôme de fer est produit certes par la société israélienne Raphaël, mais aussi par la société américaine Raytheon pour l’armée US.

        Ensuite les ukrainiens s’attendaient à l’invasion russe, puisque bien avant le 24 février dernier, ils demandaient la fourniture par Israël de technologie de défense aérienne et de cyber défense. Selon un article du Time of Israël du 15 février dernier, Bennett a refusé toute tentative américaine, donc de Biden, de livrer plusieurs batteries du système iron dôme à l’Ukraine, par crainte de la réaction russe.

        Mais depuis 3 jours, une vidéo de Military tech news, sur YouTube, affirme le contraire:  » Israel will provide Iron dome air defense system to ukraine » Je pense, malgré tout qu’il s’agit de batteries iron dôme de l’armée US que Biden livre directement à l’Ukraine, mais ce transfert ne peut se faire qu’avec l’accord de Bennett.

        Pour l’entraînement des ukrainiens par les forces spéciales israéliennes, il y a des dizaines de vidéos sur YouTube:  » Israeli special forces are fighting on the side of Ukraine. ».

        Aucune de ces vidéos n’a été démontée comme fake news par Israël, ni pour le système arrow, ni pour les forces spéciales. Par contre, Israël refuse toujours, semble-t-il, ( je reste toujours précautionneux), de livrer à l’Ukraine des canons au laser contre les drones et missiles russes.

        Enfin des vidéos montrent l’hôpital israélien sheba, en Ukraine, où flottent côte-à-côte, les drapeaux israélien et ukrainien.

        Je pense que pour nous les Juifs, l’Ukraine est une question importante, puisqu’au 19ième siècle, 90 % de notre peuple vivait dans cette zone de résidence. Bennett ne peut pas rester indifférent à tous ces massacres. Zélenski joue la dessus et Lavrov a tout faux avec ses calomnies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.