View of the Fresh grace of late Israeli soldier Major Chen Fogel who died in last night military helicopter crash, at the Military cemetery in Haifa, northern Israel, January 4, 2022. Photo by Shir Torem/Flash90 *** Local Caption *** קבר בית קברות צבאי חן פוגל חייל מסוק התרסק חיפה

Israël: deux pilotes de l’armée de l’air tués dans le crash de leur hélicoptère au large de Haïfa

Triste fin de soirée…deux pilotes de Tsahal Chen, 27 ans, et Erez, 38 ans, ont été tués dans l’accident de leur d’hélicoptère lors d’un vol d’entraînement face aux côtes de Haïfa. Pour une raison encore inconnue l’appareil s’est écrasé en mer. Un autre officier blessé a été évacué à l’hôpital Rambam.

🔴 Crash en mer : deux soldats de Tsahal tués dans l'accident d'hélicoptère au large de Haïfa - © Infos-Israel.News - Sté Alyaexpress-News

Le lieutenant-colonel Erez Shahanei, commandant adjoint de base aérienne à Ramat David, 38 ans, marié et père de trois enfants et le Capitaine Chen Fogel, pilote d’hélicoptère de l’escadron ‘Defenders of the West’ (193), 27 ans de Haïfa, sont les victimes du crash hier soir (lundi) lors d’un accident d’hélicoptère près des côtes de Haïfa.
Que leurs Âmes reposent en paix.

La tombe du major Chen Fogel, un pilote de l’armée de l’air israélienne tué dans un accident d’hélicoptère, au cimetière militaire de Haïfa, le 4 janvier 2022. (Crédit : Shir Torem/Flash90)

« Un hélicoptère Atalef s’est écrasé en Méditerranée au large de Haïfa, lors d’un vol d’entraînement, deux pilotes et un observateur aérien étaient à bord », a-t-il été déclaré.

La marine israélienne a été déployée pour secourir les membres de l’équipage « et ont administré les premiers soins sur les lieux ».

Mais « après des tentatives de réanimation, les deux pilotes ont été déclarés morts. L’observateur aérien a été légèrement blessé et évacué vers un hôpital », a-t-il été indiqué.

Suite à cet incident, le commandant de l’armée de l’air, le général Amikam Norkin, a ordonné l’arrêt temporaire des vols d’entraînement, et nommé une équipe pour enquêter sur le crash.

Informé dans la nuit, le Premier ministre israélien Naftali Bennett a présenté ses condoléances dans un communiqué.

« Au nom des citoyens d’Israël, je voudrais adresser mes plus sincères condoléances aux familles des personnes tuées dans l’accident d’hélicoptère, et un prompt rétablissement à l’officier blessé », a-t-il déclaré.

Certains détails de l’accident d’hélicoptère de l’Air Force au large des côtes de Haïfa sont devenus connus

Moins d’un jour après le crash de l’hélicoptère d’entraînement de Tsahal au large de Haïfa, certains détails de l’incident sont devenus connus.

Selon un reportage de la Douzième chaîne, un officier survivant de l’Air Force a déclaré que le moteur gauche de l’hélicoptère avait soudainement pris feu lors d’un vol d’entraînement. L’équipage s’est préparé à un atterrissage d’urgence en mer, a fortement réduit l’altitude et la vitesse de vol. L’officier a agi conformément aux instructions – il a ouvert la porte de l’hélicoptère et en a sauté dans l’eau. Il a réussi à s’éloigner d’un hélicoptère en vol et à tenir dans l’eau jusqu’à l’arrivée d’un patrouilleur maritime. En tombant à la mer, il a subi une blessure au dos modérément grave et plusieurs autres blessures.

Dans la matinée, l’hôpital de Rambam a signalé que son état s’était nettement amélioré. Il est pleinement conscient, stable et souffre d’une fracture vertébrale dans la région lombaire.

L’hélicoptère avec les corps de deux officiers de l’Air Force a été retrouvé sous l’eau. Apparemment, ils n’ont pas eu le temps d’utiliser l’équipement conçu pour maintenir à flot l’hélicoptère tombé. Cela renforce la théorie de la perte de conscience due à une intoxication au monoxyde de carbone.

En même temps, ce n’est qu’une version : l’armée de l’air poursuit son enquête, et le service de presse de Tsahal a rapporté plus tôt mardi que « l’armée n’a pas encore de réponse à la question sur les causes de la catastrophe ».

L’officier qui a survécu à l’accident d’hélicoptère a essayé de porter secours aux pilotes de l’appareil

Des soldats israéliens recherchent des pièces d'un hélicoptère militaire écrasé au large des côtes de la ville d'Hafia, dans le nord d'Israël, le 4 janvier 2021Shir Torem/Flash90Des soldats israéliens recherchent des pièces d’un hélicoptère militaire écrasé au large des côtes de la ville d’Hafia, dans le nord d’Israël, le 4 janvier 2021

L’officier de marine qui a échappé à l’accident d’hélicoptère de lundi soir a affirmé qu’il a tenté à plusieurs reprises de sortir les pilotes de l’appareil, mais qu’il n’y est pas parvenu.

« J’ai réussi à me sortir de l’hélicoptère qui s’écrasait et ensuite, après de nombreuses tentatives pour faire sortir mes amis, le lieutenant-colonel Erez Sachyani et le major Chen Fogel, j’ai été secouru par une patrouille de la police navale », a déclaré l’officier, le capitaine Ron Berman, qui n’a pas été identifié par son nom jusqu’à présent.

Dans une déclaration vidéo, M. Berman a présenté ses condoléances aux familles des deux pilotes, qui sont morts dans le crash après avoir été incapables de s’échapper du cockpit, pour des raisons encore inconnues.

« J’envoie beaucoup de force et d’amour aux familles, à la veuve de Sachyani, Lilach… Je vous aime, soyez forts », dit-il, la voix brisée.

M. Berman, qui a été modérément blessé dans l’accident avec une vertèbre cassée et une légère hypothermie, reçoit la visite des chefs de la marine et de l’armée de l’air israéliennes au centre médical Rambam de Haïfa, où il est en convalescence.

Jforum avec i24NEWS, INFOS.ISRAEL.NEWS et Nathalie Sosna-Ofir

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.