La rencontre de Yahia Sinwar avec le délégué de l’ONU s’est mal passée.

Le Hamas a annoncé: «La rencontre avec le délégué de l’ONU s’est mal passée».

Le leader de l’organisation terroriste islamique (Hamas), Yahia Sinwar, dans la bande de Gaza a déclaré ce lundi, à l’issue d’une réunion avec l’envoyé de l’ONU pour le Moyen-Orient, que «la réunion était mauvaise». «Il n’y a aucun signe de solution à la crise humanitaire à Gaza et « l’occupation » essaie de nous faire chanter». Sinwar a ajouté qu’il rencontrera les chefs de faction à Gaza dans les prochaines heures pour prendre une décision.

Ce dimanche, le Premier ministre Naftali Bennet a indiqué que «dans la bande de Gaza, il va falloir s’habituer à une nouvelle réalité». «Notre patience s’épuise. Nos ennemis doivent connaître les nouvelles règles du jeu où nous ne tolérerons plus d’incidents à la frontière en référence aux roquettes et au ballons incendiaires dans le sud du pays, ajoutant que cette région ne sera pas une zone de second ordre et ses habitants méritent la paix et la sécurité», a-t-il déclaré…

Bennet a ajouté que «sept ans se sont écoulés depuis que le Hamas détient Hadar Goldin et Oron Shaul en captivité, c’est long et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour les ramener à la maison». L’Egypte a fait pression hier soir sur Israël pour qu’il avance dans un accord avec la bande de Gaza et lui a demandé de participer aux pourparlers au Caire la semaine prochaine.

Les pourparlers devraient avoir lieu en parallèle avec les responsables du Hamas et de l’Autorité palestinienne. L’Egypte a également demandé à Israël de prendre «des mesures qui tendent à instaurer la confiance», comme étendre la zone de pêche ou autoriser le courrier à entrer dans l’enclave côtière, toutes mesures restreintes depuis l’opération militaire «Gardien des murailles».

JForum ‒ Infos Israel-news

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.