L’armée libanaise a construit plusieurs tours d’observation du côté libanais de la frontière entre Israël et le Liban au cours des dernières semaines.

Les tours fournissent l’armée libanaise des postes d’observation stratégiques à partir desquels ils peuvent observer les bases militaires israéliennes, la clôture de la frontière, la route de patrouille à côté de la clôture de la frontière, les routes civiles en Israël, et plusieurs villes et kibboutzim le long de la frontière.

Les gens qui vivent dans ces communautés frontalières disent que, si ces tours d’observation sont actuellement tenues par des soldats de l’armée libanaise, ils craignent que le Hezbollah s’en empare à l’occasion d’une prochaine guerre.

Les tours d’observation sont situées entre la ville de Rosh Hanikra et Moshav Zar’it. L’une des principales préoccupations exprimées par les résidents de la communauté libanaise à la frontière est le fait que ces tours ont été construites dans un très court laps de temps en l’espace d’un mois.

« Il y a un mois, il n’y avait rien là», confie un résident de Moshav Zar’it en parlant d’une tour d’observation qui surplombe les installations du moshav.

70190643971999980551no.jpg

« Ils ont d’abord planté la tour. Puis, quelques semaines plus tard, ils ont construit les marches qui montent au poste de surveillance », a déclaré le résident.

Le mirador est en mesure de surveiller tout ce qui se passe entre Moshav Zar’it et Kibbutz, et toutes les installations militaires entre les deux. Ils sont trois là-haut à faire le guet à tour de rôle à portée de vue du kibboutz: au nord-est, le nord et le nord-ouest.

En ce qui concerne une tour d’observation donnant sur le Kibbutz Hanita, Erez Adar, le coordonnateur de la sécurité du kibboutz, a déclaré: « Cette tour est à moins de 300 mètres du kibboutz. Nous sommes inquiets, car de là il serait facile de nous faire tirer dessus de la tour qui est si proche. Alors que l’armée libanaise se rellaye dans la tour pour l’instant, il est clair que lors de la prochaine guerre, ces positions seront tenues par le Hezbollah.

Selon le coordonnateur de la sécurité, les résidents des communautés à la frontière avec le Liban font confiance à l’armée israélienne, et espérent que les tours seront détruites rapidement lors du prochain cycle de la violence.

« Nous sommes inquiets à propos de tout changement qui se passe à la frontière et suivons tous ses développements », a déclaré le résident d’un autre kibboutz. « Quand on voit ce genre de choses en cours de construction, nous nous attendons à des réponses rapides de l’armée israélienne. »

L’unité du porte-parole de tzahal a déclaré: «L’armée israélienne suit de près ce problème. Il n’y a pas de changement dans la situation sécuritaire. « 

Selon la résolution du Conseil de sécurité 1701 de l’ONU, qui a pris fin à la deuxième guerre du Liban, la zone où les tours d’observation ont été construites est censé être une zone démilitarisée. Par conséquent, selon la résolution, les tours ne sont pas autorisée à abriter des hommes armés.

YNET

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.