Un convoi de l’ONU à la frontière israélo-libanaise à l’ouverture des pourparlers bilatéraux sur les frontières maritimes en octobre dernier ( Photo: Reuters )

 

Israël accuse le Liban de changer sa position sur leur conflit maritime

i24NEWS - AFP 20 novembre 2020 à 10:40

Yuval Steinitz, le ministre israélien de l'Énergie, s'entretient avec la presse au bureau du Premier ministre à Jérusalem le 13 août 2015AFP / Menahem KahanaYuval Steinitz, le ministre israélien de l’Énergie, s’entretient avec la presse au bureau du Premier ministre à Jérusalem le 13 août 2015

« Le Liban a changé sa position à plusieurs reprises sur sa frontière maritime avec Israël »

Israël a accusé vendredi le Liban d’avoir « changé » sa position sur la démarcation de leur frontière en Méditerranée ce qui pourrait conduire leurs pourparlers à une « impasse » et ainsi freiner la prospection d’hydrocarbures offshore dans la région.

« Le Liban a changé sa position à plusieurs reprises sur sa frontière maritime avec Israël. Sa position actuelle contredit non seulement sa position précédente, mais aussi la position du Liban quant à sa frontière maritime avec la Syrie qui prend en considération les îles libanaises près de la frontière », a tweeté vendredi matin le ministre israélien de l’Energie, Yuval Steinitz.

« Quiconque veut une prospérité régionale et développer de manière sûre les ressources naturelles doit maintenir le principe de stabilité et résoudre ce différend en se fondant sur les lignes (de démarcation) présentées par Israël et le Liban à l’ONU », a poursuivi le ministre israélien.

Selon M. Steinitz, « toute déviation » de ce principe risque de mener « à une impasse », voire une « trahison » de l’objectif d’une paix régionale.

https://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/1605865242-israel-accuse-le-liban-de-changer-sa-position-sur-leur-conflit-maritime

 

Le Liban fixe le point de départ des négociations sur la frontière maritime avec Israël

Reuters|Mis à jour: 11.19.20, 21:28 Ynetnews

Le président Michel Aoun a précisé jeudi le point de départ du Liban pour délimiter sa frontière maritime avec Israël dans le cadre de pourparlers sous la médiation des États-Unis.

Israël et le Liban ont lancé les négociations le mois dernier avec des délégations qui se sont réunis sur une base de l’ONU pour essayer de s’entendre sur la frontière non résolue qui a retardé l’exploration d’hydrocarbures dans la zone potentiellement riche en gaz.

Un communiqué de la présidence a déclaré qu’Aoun avait demandé à l’équipe libanaise que la ligne de démarcation devrait commencer à partir du point terrestre de Ras Naqoura tel que défini dans un accord de 1923 et s’étendre vers la mer selon une trajectoire qui, selon une source de sécurité, étend la zone contestée. Il n’y a eu aucun commentaire israélien immédiat.

Le mois dernier, des sources ont déclaré que les deux parties avaient présenté des cartes contrastées pour les frontières proposées.

Ils ont déclaré que la proposition libanaise s’étendait plus au sud que la frontière que le Liban avait des années auparavant présentée aux Nations Unies et que l’équipe israélienne repoussait la frontière plus au nord que la position initiale d’Israël.

Les pourparlers, point culminant de trois années de diplomatie de Washington, devraient reprendre en décembre.

Israël pompe déjà du gaz à partir d’énormes champs offshore, mais le Liban, qui n’a pas encore trouvé de réserves de gaz dans ses propres eaux, a désespérément besoin d’investissements de donateurs étrangers alors qu’il fait face à la pire crise économique depuis sa guerre civile de 1975-1990.

Ynetnews

1 COMMENTAIRE

  1. Là il n’y a plus de Lois Internationales sur les « distances propriétaires » en Mer- Eaux Territoriales -???? De Fait, les Seules Lois Internationales Calculables sures et reconnues au monde.
    Changer d’avis là-dessus est risible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.