À Gaza, l’aide extérieure afflue mais les abus persistent

Après des semaines de conflit meurtrier, un semblant de normalité revient progressivement dans la bande de Gaza. Les habitants peuvent désormais s’approvisionner grâce à l’arrivée d’aide humanitaire tant attendue. Mais dans l’ombre, certains profitent toujours de la situation pour s’enrichir sur le dos des plus vulnérables.

La semaine dernière, des convois de camions transportant des denrées alimentaires en provenance de Cisjordanie ont pu rallier l’enclave palestinienne après le feu vert des autorités israéliennes. Une première depuis le début des hostilités. Dans le même temps, les marchés de Gaza sont désormais inondés de produits israéliens, légumes, fruits, cigarettes… passés par le terminal de Kerem Shalom.

Cette affluence soudaine de marchandises a d’ailleurs permis une légère décrue des prix selon certains témoignages. Un véritable soulagement pour de nombreux ménages exsangues après des semaines de pénuries et de coûts prohibitifs.

L’arrivée de cette aide cruciale a également été facilitée par la mise en service d’un quai maritime temporaire. Une initiative américaine qui permet un acheminement de l’assistance par voie maritime, comme l’a confirmé le commandement central américain vendredi.

Mais malgré ce répit bienvenu, un phénomène pernicieux perdure : celui des profiteurs de guerre. Selon plusieurs Gazaouis, le Hamas et les trafiquants qui lui sont liés continuent de spéculer sans vergogne sur la détresse populaire en revendant à prix d’or les biens de première nécessité.

« Les commerçants de Cisjordanie ont vendu une boîte d’œufs 3 dollars. À Gaza, elle est revendue 30 dollars à des familles déplacées sans ressources ! » s’indigne ainsi Muhammad Hamad Marfih.

« Le plus sale dans cette guerre, c’est que les trafiquants de sang s’enrichissent de manière obsessionnelle » , dénonce de son côté Zakaria, un habitant. Des propos qui illustrent l’ampleur des dérives en cours.

Si l’aide internationale prend désormais le relais, ces pratiques mafieuses risquent de continuer à saigner des populations déjà éprouvées.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires