Le plateau du Golan pour les nuls

14
3649

Le plateau du Golan pour les nuls

 

Par Michèle Mazel

C’est dans le Deutéronome que l’on trouve la première mention du plateau du Golan (4 :43) ; on, le retrouve ensuite dans l’énumération des cités refuges puis de celles des Lévitiques. Flavius Josèphe raconte dans sa « Guerre des Juifs » comment il a fortifié les villes de Beth Saïda et de Gamla  sur ce plateau au cœur de la région appelée alors Gaulanitide qui faisait partie de la province de Judée.  Depuis 1967, Israël a mis au jour des centaines de vestiges de ce passé, dont nombreuses synagogues. En marge de ce rappel historique, la déclaration de Donald Trump, se déclarant prêt à reconnaître l’annexion du plateau du Golan a provoqué ce qu’il est convenu d’appeler « une condamnation unanime. »

Le grand quotidien français Le Monde consacre son éditorial du 22 mars aux graves conséquences du tweet présidentiel : « D’autres puissances pourront dorénavant s’inspirer de la décision de Donald Trump pour bafouer à leur tour le droit international au gré des rapports de force. » Des puissances qui n’auraient pu le faire auparavant, telle la Chine occupant le Tibet ou la Russie, qui s’est permis d’annexer sans états d’âme la Crimée puis une partie de l’Ukraine ? La Russie, alliée du régime syrien qu’elle a sauvé de l’annihilation déclare, aujourd’hui, haut et fort qu’elle n’acceptera jamais cette décision américaine unilatérale. On relèvera tout de même un aspect insolite de cet éditorial. Le Monde rejette en effet les faits avancés par le président américain pour justifier la nécessité de reconnaître la souveraineté israélienne sur le Golan. Selon lui, « L’argument de la sécurité d’Israël a été avancé par Donald Trump pour justifier le mépris de frontières internationales tracées en l’occurrence en 1923, bien avant la création de l’Etat juif. »  1923, c’est la date du Traité de Lausanne qui entérine la défaite de l’empire ottoman, dessine le contour de la Turquie et répartit les territoires perdus par ce pays entre les vainqueurs français, britanniques et italiens. Vae victis.   « C’est le dernier traité résultant de la Première guerre mondiale, précise Wikipédia. Il précise les frontières de la Turquie issue de l’empire ottoman et organise des déplacements de populations pour assurer l’homogénéité religieuse à l’intérieur de ses nouvelles frontières. »

Curieuse référence.

Le Monde ne trouve donc rien d’étonnant à ce que les armées conquérantes se partagent les dépouilles de l’ennemi vaincu et sanctifient en quelque sorte les frontières qu’elles ont tracé, tout en organisant des transferts de population. Enfin tant qu’il s’agit de la France, de la Grande Bretagne et de l’Italie. Parce que s’agissant d’Israël, ce n’est plus du tout le cas. Pour mémoire, de 1948 à 1967 les villes et villages israéliens situés en contrebas du plateau du Golan ont subi des tirs incessants de la part de la Syrie, dont les snipers visaient les paysans travaillant dans les champs et les pêcheurs sur le lac de Tibériade faisant des centaines de victimes ; en juin 1967 la Syrie a attaqué sans provocation aucune l’Etat Hébreu, ce qui a conduit à la conquête du plateau du Golan et l’élimination de la menace permanente qui pesait sur la Galilée.  Israël a pourtant offert de restituer ce territoire – comme les autres territoires conquis lors des contre-offensives dans le Sinaï et en Judée-Samarie – en contrepartie d’un traité de paix et de la reconnaissance de son existence. Une offre rejetée comme on le sait à Khartoum en septembre de la même année.

Par Michèle Mazel

14 COMMENTS

  1. Personne pour rappeler que l’enjeu réel est la maîtrise de l’eau? ( sources du Jourdain), sans parler de la nécessité pour B. Netanyaou en campagne, de faire oublier ses problèmes judiciaires. Et puis, le bel allié que D. Trump, les belles références que la Chine ou la Russie, pour un pays démocratique! Quant à la Bible, elle n’engage que ceux qui y croient! Et pour le droit international dit par l’ONU, on ne peut pas d’un côté l’accepter lorsqu’il créée Israël et de l’autre le refuser lorsqu’il en rappelle les frontières .
    On me rétorquera peut-être que je ne suis pas sémite… C’est vrai, mais tellement attristée que sur ce forum, tant réagissent en supporteurs ultra-nationalistes d’un pays où ils ne vivent même pas et si peu en hommes et femmes de bonne volonté, attachés au droit qui garantit pourtant in fine la légitimité de l’Etat d’Israël, même s’il n’en justifie pas l’expansion!

  2. On s’en tape de ce que raconte ceux qui ne reçoivent jamais de roquettes sur la gueule.
    Israel, pour sa sécurité, doit rester sur le Golan.

  3. Savez-vous depuis quand Nice et la Savoie font partie de la France?
    Exactement l’année 1860, au moment où Garibaldi fait la promotion et victoire de l’Unité italienne et ce fausant il cède ces dits territoires à la France, pour avoir son approbation et sa reconnaissance. Tiens! Tiens! De nos jours quand les Italiens visitent Nice aujourd’hui et se promènent dans « leur vieille ville » où sur la Promenade des Anglais, ils se sentent encore chez eux! Allez dire à la France que ce sont des territores occupés !

  4. Rappelons, encore une fois, le premier commentaire, d’il y a presque 10 siècles, que Rashi, maître incontesté de l’exégèse littérale biblique , rapportait au nom de rabbi Jacob (son propre père) commentant le premier verset de la Genèse (Béréchit) et qui disait : «lorsque les Nations du monde diront à Israël ‘’vous êtes des voleurs car vous avez conquis (par la violence) les terres des sept Nations (Canaan), les Juifs leur diront : Toute la terre appartient au Saint-Béni-soit-Il, Il l’a créée et (nous) l’a donnée … » (Jérémie 27-5), cette quasi-prophetie anticipait, clairement, le retour du Peuple Juif sur sa propre terre, très certainement occupée alors par d’autres !
    Certains diront aujourd’hui que ce serait là valider la loi du plus fort, et que depuis qu’il existe un consensus international d’après guerre, qu’accaparer les terres d’autrui est une chose qui ne se fait plus/pas…
    Rappelons le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, et même le peuple juif, et qui ne fait mystère pour personne que cette terre fut depuis toujours la sienne, et que jamais il n’y renonça, comme rapporté par tous les témoignages de l’Histoire, de toutes obédiences.
    D’autres diront “Et les cananeens ?”, et on trouvera qu’ils n’avait rien à y faire, puisque la Terre avait été partagée par Noé, et que des Cités “etat-nation” s’étaient installées là, comme Sodome, ou Gomorrhe etc, sortant des droits de l’époque, et que c’était là la destination des enfants de Sem, (les Sémites) et son fils, Heber (les Hébreux)…
    Pour revenir à nos jours, la France, toujours elle, avait, comme pour le Royaume-Uni pour la Jordanie, octroyé des terres et créé un pays (en fait 2,avec le Liban) avec son dirigeant…
    Le Golan, plateau stratégique, fut conquis lors de la Guerre du Kippour, prototype de la guerre indigne et félone.
    La moindre des compensation est qu’il retourne à son propriétaire.
    Dont acte.
    Et pourquoi la “décolonisation” ne concernerait pas cette Terre, dont elle et son peuple ont été colonisés depuis 2000 ans ?

  5. Aprés la guerre de 1914-1918, la France a récupéré ses territoires d’Alsace et de Lorraine, de meme après la guerre de 1967, Israel a récupéré ses territoires du Golan, ce n’est que justice!

  6. Quand La France a gagné La Guerre les Territoires conquis au travers des siècles ont ils ete restitués ?

    La Bretagne ? Le Dauphine, Les Pyrénées, La Corse l’Alsace Lorraine ?

    Le Droit International dans tout ça ou est il ? ?

  7. ET pourquoi personne n’a fait ce tra lala quand la RUSSIE s’est emparée de la CRIMEE ??? soi-disant elle était Russe avant d’appartenir à l’UKRAINE … EH bien , les ignards , sachez que le GOLAN faisait du Royaume de JUDA ( la JUDEE ) avant que l’Islam fût né !!!
    ALORS occupez-vous de POUTINE !!!!

  8. Rappel /

    N’oublions pas Elie Cohen parmi les plus grands espions qu’Israël ait connu .

    Ses renseignements ont été déterminants pour la conquête du Golan .

    Et c’est surement pour cette raison que les syriens n’ont jamais voulu rendre son corps à sa famille .

    Qu’il repose en paix . Amen .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.