Les Pays-Bas envisagent de déplacer leur ambassade à Jérusalem

Les Pays-Bas envisagent sérieusement de déplacer leur ambassade en Israël de Ramat Gan à Jérusalem, une décision qui fait partie d’un accord politique entre les législateurs des principaux partis formant une coalition gouvernementale. Cette initiative a été approuvée mercredi par les représentants de quatre partis politiques néerlandais qui sont sur le point de former un nouveau gouvernement de centre-droit.

Selon un projet d’accord de coalition, les responsables néerlandais étudieront attentivement le moment approprié pour transférer l’ambassade de son emplacement actuel à Jérusalem, tout en tenant compte des considérations diplomatiques et du contexte du conflit israélo-palestinien. Cette démarche représente un engagement significatif de la part du gouvernement néerlandais envers Israël.

Le chef du Parti pour la liberté, Geert Wilders, qui devrait jouer un rôle clé dans cette nouvelle coalition, s’est exprimé avec enthousiasme lors d’une conférence de presse, soulignant l’importance historique de cette collaboration politique. Wilders, dont le parti a remporté une victoire éclatante lors des élections générales de novembre, a souligné que ce nouveau gouvernement serait le plus favorable à Israël de l’histoire néerlandaise.

Geert Wilders a une longue relation avec Israël, ayant vécu dans le pays pendant deux ans dans sa jeunesse et y ayant effectué de nombreuses visites depuis. Il est un fervent partisan de la souveraineté israélienne sur des zones comme la Judée et la Samarie, prônant des positions pro-israéliennes fortes dans le contexte du conflit au Moyen-Orient.

Le débat sur le choix du prochain Premier ministre des Pays-Bas reste en cours, alors que les quatre chefs de parti continuent leurs discussions. Wilders, dont le leadership est central dans cette coalition, a affirmé que les autres partis ne soutenaient pas son accession au poste de Premier ministre.

Cette volonté de déplacer l’ambassade néerlandaise à Jérusalem s’inscrit dans une dynamique diplomatique plus large, marquant un engagement renforcé envers Israël de la part des Pays-Bas, sous l’égide d’une nouvelle coalition politique. Les développements futurs seront attendus avec intérêt pour voir comment cette décision se concrétisera dans le cadre des relations internationales et du contexte géopolitique régional.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Avraham

Noble et admirable, mais les immigrés risquent de lui mettre des bâtons dans les roues. L’occident tolérant ne peut maîtriser des populations écervelées, ingrates et fanatiques, à moins d’empêcher la gangrène par des anticorps intolérants. Dommage qu’il ne représente qu’un petit pays, que Macron prenne l’exemple au lieu de flatter des cannibales aux « mains rouges ».

marco darmon

LES PAYS BAS DEVRONT ETRE DURS FACE AUX MUZZ DES PAYS BAS S ILS SONT PAS D ACCORD ALORS QU ILS DEGAGENT D OU ILS SONT VENUS EN ARRETANT L IMMIGRATION MUSULMANE ET GRACE A GERD WIILDERS QUI DETESTE L ISLAM FERA TOUT POUR SE RAPPROCHER DE JERUSALEM EN RECONNAISSANT LA JUDEE SAMARIE PARTIE INTEGRANTE D ISRAEL ET DU PEUPLE JUIF ..

JE SERAI CONTENT QUE GERD WILLDERS DEVIENT LE PM DES PAYS BAS IL LE MERITE PARCE QUE LES HOLLANDAIS EN ONT MARRE DES ARABES QUI FOUTENT LE BORDEL EN HOLLANDE ET SERONT DURS AVEC LA BELGIQUE QUI ELLE EST DEVENUE ISLAMISEE A CAUSE DU GOUVERNEMENT SOCIALISTE ECOLOS QUI SONT LES PIRES POUR ISRAEL CAR LA BELGIQUE ESPANA IRELAND MALTE ET SVLOVENIE VOUDRAIT RECONNAITTRE UN ETAT FATAH …..QUI N EXISTERA JAMAIS TANT QU IL Y A UN GOUVERNEMENT DE DROITE EN ISRAEL ET DEPUIS LE 7/10/23 LES ISRAELIENS SONT A 75% CONTRE UN TEL ETAT ET JE LEUR DONNE RAISON ///

VIVE BEN GVIR PM D ISRAEL