Israël élimine l’interrogateur et le site de lancement du Hamas à Gaza

Responsables de la défense israélienne: le réseau de tunnels du Hamas à Gaza est plus long de 160 kilomètres qu’on ne le pensait auparavant, avec plus de 5 700 puits d’entrée. Le bilan des morts de Tsahal à Gaza s’élève à 190.

JOSUÉ MARQUES

Les forces israéliennes ont continué de cibler les terroristes et les infrastructures dans toute la bande de Gaza mercredi, éliminant au cours des dernières 24 heures un responsable des interrogatoires du Hamas et détruisant un site de lancement utilisé pour tirer des roquettes sur Netivot.

Bilal Nofal, un membre du Hamas chargé d’interroger des individus soupçonnés d’être impliqués dans des activités d’espionnage contre l’ organisation terroriste dans le sud de la bande de Gaza, a été tué lors d’une frappe aérienne, selon l’armée israélienne. Nofal a également joué un rôle dans l’avancement des efforts de recherche et de développement du Hamas.

« Son élimination a un impact significatif sur la capacité de l’organisation terroriste à développer et à renforcer ses capacités », a déclaré l’armée israélienne.

En outre, les forces israéliennes ont localisé mardi le site à partir duquel, plus tôt dans la journée, des terroristes ont lancé un barrage massif de plus de 50 roquettes sur la ville de Netivot, dans le sud d’Israël.

Les images partagées sur les réseaux sociaux montraient une vingtaine d’interceptions par le système de défense aérienne Iron Dome. Les médias israéliens ont rapporté qu’une roquette avait touché un magasin à Netivot et qu’une autre avait touché un entrepôt dans la communauté voisine de Givolim, causant des dégâts.

Aucun blessé n’a été signalé dans l’immédiat.

Les troupes ont trouvé trois lanceurs, chacun doté de dix barils, dont plusieurs étaient chargés de roquettes. Le complexe et les lanceurs ont été détruits.

Le site de lancement à Gaza depuis lequel des roquettes ont été tirées sur la ville de Netivot, dans le sud d’Israël, le mardi 16 janvier 2024. Crédit : Tsahal.

Dans le bastion du Hamas à Khan Yunis, dans le sud de Gaza, les troupes ont dirigé un hélicoptère pour tuer trois terroristes qui s’étaient enfuis vers un bâtiment après avoir tiré des obus de mortier sur les soldats.

De plus, deux terroristes ont été tués et une grande quantité d’armes ont été trouvées dans la banlieue de Sheikh Ijlin, au centre de Gaza.

Les forces navales israéliennes ont également frappé plusieurs cibles du Hamas mardi soir.

Le Hamas creuse des centaines de kilomètres de tunnels plus longs que prévu

Le réseau de tunnels terroristes du Hamas dans la bande de Gaza est encore plus étendu qu’on ne le pensait auparavant, a rapporté mardi le New York Times , citant de hauts responsables israéliens de la défense, avec de nouvelles évaluations indiquant qu’il compte plus de 5 700 puits d’entrée.

À la suite des opérations de combat intensives à Khan Yunis ces dernières semaines, Israël estime désormais que le groupe islamiste a construit entre 350 et 450 milles d’infrastructures terroristes souterraines, contre une estimation précédente de 250 milles.

Bien que ce chiffre n’ait pas pu être vérifié, le Times a qualifié d’« extraordinaire » l’évaluation actualisée des renseignements israéliens, d’autant plus que la bande de Gaza ne mesure que 25 milles de long sur (à son point le plus large) sept milles de large.

JForum.fr avec jns et www.inn.co.il 
Soldats de Tsahal menant des opérations dans la bande de Gaza, le 16 janvier 2024. Crédit : Tsahal

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires