Rosh Hachana: Jour de joie ou de jugement? Vidéos

Chaque année, à Roch Hachana, D.ieu rend son jugement, et met en place toutes les conditions de vie qui vont être les nôtres… Le cadre optimum..
En décidant de tout ce que nous recevrons cette année, Il définit en fait le cadre idéal pour nous faire évoluer au maximum de nos possibilités !Notre part de responsabilité.

Si ces jours redoutables peuvent nous effrayer, le midrach nous enseigne qu’ils seront pour nous une grande lumière! Car lorsque D.ieu nous juge et rend Son verdict, Il n’a qu’un seul objectif : nous aider à nous corriger, nous parfaire et à grandir…

Mais Sa décision dépendra aussi de nous ! Notre sincérité à regretter nos fautes, notre volonté à nous rapprocher de Lui, en reconnaissant Sa royauté et Ses commandements. Nous devons ainsi vivre la fête comme une possibilité de régénération, de renaître à nouveau, et réécrire une nouvelle vie !

Car grâce à cette nouvelle énergie, nous avons la capacité de changer les choses et de décider ce que nous souhaitons être… La lumière du jugement.

En cela, le jugement divin est une lumière, une force soutenant nos efforts pour devenir meilleur, jusqu’à l’année prochaine. Et d’année en année, grâce à l’aide divine, nous progressons, et pouvons atteindre des sommets…

La Torah nous enseigne que le 1er jour de Roch Hachana (qui dure 2 jours) est le 1er Tichri, qui correspond au jour de la création de l’Homme. Cela nous rappelle ainsi la relation unique de chacun avec D.ieu.

Pendant cette fête, toute l’humanité est jugée! Nous défilons devant Lui en écoutant les célèbres sons du Chofar (corne de bélier), qui éveillent en nous un tremblement intérieur et proclament la royauté divine.

Chacun se retrouve avec lui même, procédant à une profonde introspection personnelle, un bilan de l’année passée et fixant ses engagements pour l’année à venir. Pendant ces 2 jours, nous prions pour bénéficier d’une année heureuse et pour être inscrit dans le livre de la Vie !

Le 1er jour de la fête marque aussi le début des 10 jours de pénitence (qui se terminent le jour de Kippour), pendant lesquels nous montrons sincèrement à D.ieu notre désir de nous rapprocher de Lui et d’accomplir ses commandements.

Source www.torah-box.com

 

Roch Hachana 5782 est fêté le mardi 7 et

le mercredi 8 septembre 2021.

Les festivités débutent  dès le lundi 6 au soir.

 

Puissions nous tous être immédiatement inscrits et scellés dans le Livre de la Vie !

 

 

Adone ‘Hassélihoth est un poème liturgique qui est chanté sur un air traditionnel tout au long de la période des sélihoth (depuis le 1er Eloul) et jusqu’après Yom Kippour au cours duquel ce poème est chanté 5 fois. Il évoque, la bonté, la miséricorde et la pitié auxquelles nous faisons appel pour que D. juge Ses créatures en cette période de l’année.

Suivant l’ordre alphabétique, ce poème trouve son origine dans la tradition liturgique et le refrain est repris deux fois entre chaque strophe.

Voici le texte hébraïque suivi du texte phonétique et de la traduction :

אדון הסליחות, בוחן לבבות, גולה עמוקות, דובר צדקות.
חטאנו לפניך , רחם עלינו (X2)
הדור בנפלאות , ותיק בנחמות , זוכר ברית אבות , חוקר כליות
חטאנו לפניך , רחם עלינו (X2)
טוב ומיטיב לבריאות, יודע כל נסתרות , כובש עוונות , לובש צדקות
חטאנו לפניך , רחם עלינו (X2)
מלא זכיות, נורא תהילות , סולח עוונות, עונה בעת צרות
חטאנו לפניך , רחם עלינו (X2)
פועל ישועות , צופה עתידות, קורא הדורות, רוכב ערבות
שומע תפילות, תמים דעות.
Adone haselihoth, bohen levavoth, golé âmoukoth, dover tzedakoth
Hatanou léfanékha, rahem âlénou (x2)
‘Hadour benifla’oth, vatik benéhamoth, zokher b’rit âmo, hoker kelayoth
Hatanou léfanékha, rahem âlénou (x2)
Tov oumétiv laberioth, yodéâ kol nistaroth, kovesh âvonoth, lovesh tsedakoth,
Hatanou léfanékha, rahem âlénou (x2)
Male zakhiyoth, nora té’hiloth, soléah âvonoth, ôné beêth tsaroth,
Hatanou léfanékha, rahem âlénou (x2)
Poêl yéshouôth, tsofé âtidoth, koré ‘hadoroth, rokhev âravoth, shoméâ téfiloth, tamim déôth.
Toi, Maître des Pardons, qui sondes les cœurs et libères des profondeurs, et qui intercèdes dans la justice,
Nous avons fauté devant Toi, aies pitié de nous (2 fois)
Glorieux dans les merveilles accomplies et éminent consolateur, Il Se souvient de l’alliance conclue avec Son peuple, et sonde les reins,
Il est bon pour Ses créatures, Il connaît tout ce qui est caché et annihile les péchés et Se revêt de Justice,
Plein de mérites Il pardonne les fautes et répond lorsqu’on s’adresse à Lui
Il agit et sauve, connaît l’avenir, et entend les prières……………..

Chers amis
Vous savez que le mot chana signifie année et donc que Roch Hachana se traduit Début de l’année. Mais le mot chinouï (changement) est de la même racine hébraïque.Ainsi Roch Hachana devient le début du changement.De plus cette fête tombe le 1er donc Roch Hodech qu’il faudra alors interpréter Roch Hadach, une nouvelle tête !!
A nous « de surprendre Hachem » par nos changements pour que Lui aussi nous comble de nouveaux décrets, de nombreuses bénédictions et d’un réel changement de situation pour que se termine cette difficile période. Chana tova à tous
Je prie Hachem qu’il vous comble de ses bénédictions de joie, paix,santé,parnassa facile qui vous laisse du temps pour vos familles et pour l’accomplissement des misvot dans la joie.
Vous êtes dans mes prières toutes l’année merci de me mentionner dans les vôtres.
Je vous embrasse ( en respectant les distanciations)
Yehia Benchetrit le 02/09/21

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.