Comment la guerre en Syrie se transforme en bataille de Tripoli en Libye

La Russie vient de transporter par avion en Libye la «Cinquième Légion», une armée de 350 rebelles syriens, liée à Israël (dans les contreforts de Dera’a), pour combattre une deuxième unité rebelle syrienne, celle-ci déployée par la Turquie, dans la bataille de Tripoli. Les deux ponts aériens rivaux absorbent des renforts des deux côtés opposés de la bataille. Le groupement rebelle syrien déployé par Moscou renforce la campagne de l’ANL du général Khalifa Haftar pour capturer la capitale libyenne. La Turquie renforce le GNA, déployé par le gouvernement à Tripoli de Fayez al-Sarraj, reconnu par l’ONU, afin de tenir l’armée de Haftar à distance.

La «Cinquième Légion» syrienne commandée par Abu Jaafar rejoint les mercenaires russes sous contrat avec Wagner, qui y combattent déjà. Haftar est également soutenu par la France et dispose du soutien aérien des Émirats arabes unis et de l’Égypte. L’armée de Sarraj est soutenue par l’Italie, le Qatar et la Turquie, ce dernier montant des frappes de drones contre l’ennemi.

La bataille a fait des va-et-vient sans résolution depuis avril 2019 lorsque Haftar, qui dirige l’est de la Libye depuis Benghazi en alliance avec la Chambre des représentants libyens, a lancé sa campagne pour conquérir Tripoli. Pendant ce temps, le pays africain riche en pétrole s’enfonce de plus en plus dans la pauvreté.

Les tentatives répétées de l’ONU pour parvenir à un cessez-le-feu et à un embargo sur les armes ont échoué. Le 17 mars, l’organisme mondial et neuf pays ont appelé les parties belligérantes en Libye à cesser les hostilités, qui visaient également des installations médicales, et à permettre aux autorités sanitaires de lutter contre le nouveau coronavirus. Les autorités libyennes admettent plus de 20 cas confirmés de coronavirus, mais ce chiffre est peut-être loin du compte, du fait du petit nombre de tests.

La bataille de Tripoli ne montre aucun signe de ralentissement. Elle pourrait également s’aggraver, car entre-temps un coin de la guerre en Syrie est importé en Libye.

How the Syrian war is lifted into Libya’s Battle for Tripoli

12 Commentaires

  1. Si Pearl Harbor avait eu lieu en 39/40 Hitler aurait été écrasé . Il n’aurait pas bougé une oreille .

    Mais bon on ne va pas refaire l’histoire .

    Pour nous la note a été salée .

  2. L’orchestre Rouge, personnellement je le prend en compte pour fermer la gueule aux gueux……….Démontrant que les Juifs ont accompli une véritable guerre contre cette ordure d’hitler et compagnies !! De plus leurs combats a permis la non effondrement de l’Armée Rouge……….!

  3. @Marc ,

    Je ne suis pas communiste , je les ai assez combattus toute ma vie…..et même sur ce site .

    Ceci dit cette histoire je l’ai découverte il y a peu de temps lors d’un débat à la TV d’historiens de renom .

    N’ayant pas la science infuse , je ne m’avance jamais sur un sujet avant de faire des recherches sur internet . Il m’arrive parfois de passer des heures pour poster deux lignes .

    En ce qui concerne cette affaire je voulais en avoir le coeur net et j’ai découvert plusieurs articles qui la confirmaient .

    Sans aucune méfiance , j’ai pris au hasars celui de Pauwels dont j’ignorais l’existence

    Voilà vous savez tout .

    • On doit se méfier de cette idéologie avec laquelle nous n’en avons pas fini, à preuve l’actuel Parti communiste chinois. Ils tueraient pour avoir raison contre le soleil.

      • @Marc ,

        Pour finir sue une note gaie ;

        Je l’ai souvent exprimé ici même ;

        Je suis pour une monarchie à l’exemple de la GB et de celles de plusieurs pays européens .

        Nous sommes loin du communisme .

        • Ah, mais je ne vous ai jamais soupçonné de dérive marxiste, c’est la source qui induit en erreur de jugement sur un fait d’histoire. Monarchiste? Mais ici, ça s’est mal fini! Shabbat Shalom! Si c’est de cette Malkhout-là dont vous voulez parler…

  4. Marc pas si ” délirant ” que cela .

    Bonjour Marc ,

    Depuis que j’interviens chez vous je n’ai jamais rien inventé :

    J’ai vu des documents historiques à la TV et j’ai découvert cet article pour être sûr de ce que j’avance :

    Lien :

    ” le pacte Hitler-Staline du 23 Août 39 : mythe et réalité ” .

    • Parfaitement : Le livre en question repose sur une utopie qui n’a jamais eu lieu : les démarches parallèles de Maxime Litvinov auprès de la France et de l’Angleterre pour un pacte concurrent à celui ensuite signé par Molotov. Votre “mythe” repose entièrement sur un autre projet avorté, car les élites occidentales ne pouvaient se fier au Bolchevique Staline, c’est assez compréhensible… Donc “don’t act” : ca ne s’est jamais fait!!!!

      Mais pire, ce livre est rédigé par un apparatchik communiste : Jacques R. Pauwels (né en 1946 à Gand) est un historien, politologue et essayiste belgo-canadien. Il a signé un grand nombre d’ouvrages et d’articles analysant l’histoire moderne dans une optique marxiste-léniniste.

      Tout l’ouvrage est un hommage à la valeureuse Union Soviétique! en Accusant les Polonais ou les Occidentaux des pires compromissions et en faisant un pont d’or à Staline… Soyons sérieux cinq minutes!

      votre “documentaire” n’explique pas pourquoi, fort de son avancée, le 17 septembre 1939, Staline ne déclare pas la guerre à Hitler, au contraire. Et attend tranquillement d’être lui-même envahi par l’Opération Barbarossa, en juin 1941 pour commencer à réfléchir!

      Je me fie, moi, aux Juifs et non-Juifs de l’Orchestre Rouge de Léopold Trepper, tous arrêtés, torturés par les Nazis d’Hitler, mais qui préviennent, croient-ils, à temps Staline afin qu’il réagisse. Staline, se complaisant dans l’entente cordiale avec son ami Adolf, se laissera plumer, jusqu’à ce que des généraux audacieux réagissent, notamment à Stalin-Grad! Il est de notoriété publique que jusqu’au déclenchement de juin 41, l’armée rouge est exsangue, parce que Staline fait fusiller tous les généraux qui semblent lui “tenir tête”.

      Le 23 novembre 1942, les troupes soviétiques du front du Sud-Ouest du général Vatoutine font leur jonction avec celle du front de Stalingrad du général Eremenko. Ils encerclent ainsi la VI. Armee et la majeure partie de la IV. Panzerarmee du général Hoth, près de 300 000 hommes, entre le Don et la Volga. Hitler refuse, contre l’avis de ses généraux, d’abandonner Stalingrad pour rompre l’encerclement. Il est encouragé dans cette décision par une mauvaise estimation de la Luftwaffe, qui pense pouvoir ravitailler les assiégés par un pont aérien, et par von Manstein, qui pense pouvoir délivrer ses troupes par une opération de secours.

      Ca, c’est de l’histoire scellée dans le sang des Justes, pas du révisionnisme pour spectateurs encartés au PC (de Renie/S-Bois) en mal de “mythes”…

  5. J’aimerai que l’Europe et les EU s’allient à la Russie de POUTINE

    Dans le passé ils l’ont toujours été .
    Rappel :

    Si en 39 la Pologne avait autorisé les troupes russes à traverser son territoire pour combattre Hitler , ce dernier n’aurait pas occupé la Tchécoslovaquie et la guerre aurait pris une autre tournure .

    • Délirant : en 39, le pacte Ribbentrop-Molotov : ensemble d’accords diplomatiques et militaires signés le 23 août 1939 à Moscou, par les ministres des Affaires étrangères allemand, Joachim von Ribbentrop, et soviétique, Viatcheslav Molotov, en présence de Joseph Staline. divisait la Pologne entre Nazis et Bolcheviques: Hitler et Staline étaient alliés au moins “objectifs” contre la France et l’Angleterre.

      Staline voulait tout sauf combattre Hitler et le 17 septembre il profite de l’invasion allemande de la Pologne de l’Ouest pour envahir la Pologne de l’Est….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.