Arabie Saoudite et Israël : Connaissez votre ennemi

 

BESA Centre Perspectives Paper No. 899, 20 juillet 2018

RÉSUMÉ: Les liens entre l’Arabie Saoudite et Israël ont atteint de nouveaux sommets au cours des deux dernières années, culminant dans un rapport récent qu’une réunion avait eu lieu entre le prince héritier Muhammad bin Salman et le Premier ministre Benjamin Netanyahu. Les Israéliens devraient toutefois faire preuve de prudence avant de trop miser sur cette relation. Riyad continue de fomenter la haine d’Israël chez lui.

L’Arabie saoudite et Israël n’entretiennent pas de relations officielles, mais lorsque le prince héritier Abdallah a publié l’Initiative de paix arabe de 2002, les liens bilatéraux entre les deux pays avaient déjà été établis en coulisses. En 2015, les liens se sont renforcés et certains ont même été officialisés grâce à l’effort conjoint des deux pays contre le programme nucléaire iranien. Des Saoudiens se sont rendus en Israël et il y a eu des rapports selon lesquels le défunt chef du Mossad, Meir Dagan, s’est rendu en Arabie saoudite pour coordonner le dossier iranien. Au cours des deux dernières années, les liens auraient atteint de nouveaux sommets : le prince héritier Muhammad bin Salman aurait participé à une réunion avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

S’il a été, parfois, question d’une alliance sunnite modérée contre l’Iran, ce terme a perdu toute signification au cours des deux dernières années. Le Moyen-Orient est maintenant divisé en deux camps : l’un composé de la Turquie, du Qatar, de l’Iran et du Soudan et l’autre composé de l’Arabie saoudite, des Émirats arabes unis, de Bahreïn et de l’Égypte. Ce dernier camp, qui a le soutien des Etats-Unis et d’Israël, a imposé le boycott au Qatar   à cause de  ses liens croissants avec l’Iran  et la Turquie.

Il ne fait aucun doute que les liens croissants entre Riyad et Jérusalem sont le résultat de l’hostilité entre l’Iran et l’Arabie Saoudite. Téhéran est agressif dans ses attaques contre Riyad, y compris dans l’arène cybernétique. En 2012, une cyberattaque contre l’entreprise pétrolière et gazière nationale Aramco en Arabie saoudite a causé des dégâts sans précédent, en détruisant partiellement quelque 35 000 de ses ordinateurs. Il a également été rapporté que des pirates informatiques iraniens se faufilent dans les comptes bancaires de princes saoudiens pour révéler combien d’argent ils ont à leur disposition.

Face à ces menaces, Riyad a mis en place l’Autorité nationale de cybersécurité pour lutter contre l’Iran et les hackers. En 2017, l’autorité a été chargée d’un objectif supplémentaire: inciter le monde arabe contre le Qatar. Le conseiller d’Abdullah, Saud bin Abdullah al-Qahtani, est responsable de l’unité qui, d’après les évaluations, emploie quelque 4.000 personnes.

Le compte Twitter de l’Autorité Nationale de Cyber ​​Securité compte 400 000 abonnés. Les employés opèrent en ligne sous de fausses identités, et leur travail consiste à créer des hashtags qui ont tendance à être en ligne. Leur mandat est de modérer et de contrôler l’opinion publique et de diffamer le Qatar et ses dirigeants.

Le compte Twitter de l’agence tweete chaque jour, principalement contre le Qatar et l’Iran. Il utilise une terminologie antisémite, faisant référence au Qatar comme « Qatariel », un jeu de mot bas sur Qatar et Israël, et affirmant que le réseau Al-Jazeera « appartient au Mossad israélien ».

« L’accord du siècle » (de Trump) est un programme qatari pour vendre la Palestine à « l’entité sioniste », suggère un tweet, tandis qu’un autre allègue que le « sioniste » Hamad bin Khalifa al-Thani, le père de Cheikh Tamim bin Hamad al-Thani, projette de diviser les Etats arabes pour réaliser les rêves de « l’entité sioniste » et de l’Iran. Dans un autre tweet, l’autorité allègue que le Qatar «essaie de détruire le monde arabe pour servir les ennemis du monde musulman: Israël et l’Iran». Ces déclarations pénètrent profondément dans la conscience arabe et augmentent leur haine envers les Juifs et Israël.

Les Saoudiens jouent donc un double jeu. Dans les coulisses, ils envoient aux Israéliens le message que Téhéran est un ennemi commun et l’incitent à combattre l’Iran et le Hezbollah. À l’intérieur, cependant, ils disent que l’ennemi est avant tout l’État d’Israël, suivi par l’Iran. Leur formule est claire : des liens clandestins avec Israël couplés à une hostilité manifeste envers l’Etat juif pour satisfaire le peuple, dont la majorité détestent Israël.

Le double jeu saoudien est tristement familier. Cela rappelle le modèle égyptien des présidents égyptiens Gamal Abdel Nasser et Hosni Mubarak : des dizaines d’articles antisémites ont été publiés quotidiennement, mais le public israélien n’a pas été exposé au phénomène et les politiciens ont fermé les yeux. Dans les deux décennies et demie qui ont suivi le début du «processus de paix» d’Oslo, les gouvernements israéliens successifs ont fait la sourde oreille à l’incitation palestinienne au vitriol qui a endoctriné les habitants de Cisjordanie et de Gaza avec une haine implacable pour Israël et a aidé à paver la route du mouvement BDS. Jérusalem ne doit pas accepter l’incitation anti-israélienne, et c’est également vrai en Arabie saoudite. L’incitation se traduit par l’action, et quand cette action survient, elle a un prix meurtrier.

Par 20 juillet 2018

 

besacenter.org/perspectives-papers

Voir le PDF

Ceci est une version éditée d’un article paru dans Israel Hayom le 17 juillet 2018.

Dr. Edy Cohen est chercheur au Centre BESA et auteur du livre La Shoah aux yeux de Mahmoud Abbas (en hébreu).

BESA Center Perspectives Papers sont publiés grâce à la générosité de la famille Greg Rosshandler

17 Commentaires

  1. Israël doit considérer les saoudiens et les magrhebens avec mépris , c’est les comportement à tenir envers eux .
    D’ailleurs c’est ainsi qu’ils se comportent envers les israéliens . Faut leur rendre cette attitude ..leur montrer qu’ils ne valent rien , surtout les tunisiens et algériens …

  2. que dire de plus sans être un parano l’histoire recommence et nous faisons toujours la même erreur de croire que celui qui est en face est notre ami quand les intérêts de l’Arabie ne risquerons plus d’être à la mercis des perses il nous tournerons le dos pour ne pas dire autre chose….ne soyons pas trop arrogant BIBI regarde a droite,a gauche devant mais surtout derrière toi

  3. La crise historique de la religion musulmane est visible dans l’antijudaïsme qui y prospère. Si cette religion était sûre d’elle même elle se glorifierait d’accueillir en son sein un petit État juif qui représente son origine historique juive, d’autant plus que les juifs n’étant pas prosélytes ils ne représentent aucun danger réel. Donc l’islam moderne n’est pas sûr de lui-même, vu son archaïsme. Est-il capable de se moderniser comme l’ont fait judaïsme et, depuis peu, christianisme ? Ce n’est pas aux Juifs de donner la réponse dont ils ne sont pas redevables ! L’antisémitisme actuel dans l’islam est un mauvais signe pour son avenir car il scie la branche (historique) sur laquelle il est assis, donc au fond il se discrédite peu à peu. Il devient alors logique qu’il dégénère en extrémisme meurtrier, car il s’enferre dans une impasse. Cf. L’impasse du pan-germanisme (Luther…) fondé sur l’antisémitisme.

  4. Il y a des intérêts communs mais aussi des intérêts contraires, voire des antagonismes profonds entre Israël et l’Arabie. La ligne de crête entre ces 2 versants est étroite mais il est possible de l’emprunter en avançant à pas comptés.

  5. Pour garantir que l’Arabie saoudite (menacée par l’Iran) ne trahisse pas Israël, il faut qu’elle donne en gage à Israël une partie de son territoire en contrepartie du service rendu; avec les Arabes nous sommes dans une relation d’intérêts réciproques qui doit se matérialiser par du concret; sinon on risque de se retrouver dans la même situation qui a déjà été vécue au temps de Mahomet lorsqu’il avait scellé un accord avec les Juifs lors de la septième année de l’Hégire (628-629), quand il était encore faible; dès que sa force a augmenté, Mahomet a trahi l’accord en exterminant tous les Juifs d’Arabie à la bataille de Kaybar (ancienne Médine) ; de grâce BiBI ne tombez pas dans le même piège que nos ancêtres !

  6. Le monde est devenu un vrais merdier.
    Tout le monde se tient par les couilles et à mon sens l’europe est dans la situation la plus catastrophique. Évidemment que les arabes jouent le double jeu, c’est ce qu’ils savent faire de mieux il y en a qui sont dupes pour ne pas dire carrément cons et corrompus comme chez les socialos en France par exemple……et il y en a qui doivent intelligemment et lucidement et temporairement faire avec.

  7. L’antisémitisme et la haine d’Israël sont l’opium du peuple chez les arabes et les musulmans, et pendant que le peuple est anesthésié grâce à de hautes doses de haine distillées pour dévier son attention, les dirigeants font ce qu’ils veulent.
    Rien de nouveau sous le soleil.

  8. Il faut qu’Israël soit prudent !!!! Ne pas faire « confiance » à un musulman même 40 ans sous terre !!!! Comme disait mon père et il paraît que c’est dans la Thora !!! Est-ce que quelqu’un peut confirmer SVP?

  9. BIBI EST FOU DE FAIRE ALLIANCE AVEC L ARABIE SAOUDITE CAR SI ENCORE IL Y AURAIT CONTREPARTIE COMME SI L ARABIE NE SOUTIENT PLUS LA CAUSE PALESTINIENNE ET SURTOUT LE PLAN SAOUDIEN DE PAIX DOIT ETRE MIS A LA POUBELLE C EST CA QUE JE PROPOSERAIS A L ARABIE SAOUDITE SINON ILS ONT QU A SE DEBROUILLER TOUT SEUL AVEC L IRAN ..
    MAIS DANS CETTE AFFAIRE LA JE TROUVE QUE BIBI N EST PAS UN BON STRATEGE NATIONALISTE CAR MOI J AI L IMPRESSION QUE BIBI EST TJR AUX ORDRES DES RICAINS QUE CA SOIT CLINTON QUI LA FORCER A CEDER HEBRON A YASSER ARAFAT OU OBAMA ENTOURE DE CES CONSEILLERS JUIFS ANTI SIONISTES ET QUI ONT EU DES PARENTS OU GRANDS PARENTS RESCAPES DE LA SHOAH QUI LEUR ONT MAL APPRIS A LEURS REJETONS ..L AMOUR D ISRAEL ET DU PEUPLE JUIF MAIS PLUTOT LEUR ONT APPRIS A AIMER LE FRIC ET LES GROS DIPLOMES DECERNES PAR LES UNIVERSITES AMERICAINES PRESTIGIEUSES COMME HARVARD ….YALE ..PRINCETON ..COLUMBIA ..CALIFORNIE ..CHICAGO ETC LEUR ONT TOURNER LA TETE POUR DEVENIR DES ANTI ISRAELIENS A BLOC …REGARDEZ TOUS LES CONSEILLERS DE PRESIDENTS DEMOCRATES COMME REPUBLICAINS ETAIENT JUIFS MAIS S EN FOUTAIENT D ISRAEL PARCE QU ILS PRIS D AMOUR L AMERIQUE POURRI PAR LE FRIC ..CETTE MEME AMERIQUE QUI ONT VOLE LA TERRE DES INDIENS EN LES PARQUANT OU LES NOIRS VENUS D AFRIC QU ILS ONT FAIT VENIR COMME ESCLAVES EN LES FAISANT SOUFFRIR …

    IL FAUT QU ISRAEL DEVIENNE INDEPENDANTE DES USA EN SE DEBROUILLANT SUR ELLE MEME ET SUR LES JUIFS DU MONDE ET DE LEURS AMIS GOYIMS AMIS D ISRAEL ..EN CEDANT UN PACTE AVEC EUX §§

    J OUBLIE PAS QUE BIBI AVAIT AUTORISER LE QATAR EN 2010 SOUS IMPULSION D OBAMA PEUT ETRE ..A CONSTRUIRE UNE VILLE ARABO PALESTINIENNE QUI S APPELLE RAWABI .. DE 50 000 TERRORISTES EN PLEINE JUDEE SAMARIE ..COMMENT UN PM QUI SE DOIT DE DROITE A T IL PU AUTORISER CELA SANS DEMANDER LE OK DU COMITE CENTRAL DU LIKOUD A MOINS QU ILS ONT ETE D ACCORD POUR FAIRE CELA SINON C EST UN CAS DE CASI CASSUS BELLI ..OU FAIT ACCOMPLI ..CELA VEUT DIRE QUE BIBI CREERA UN ETAT PALESTINIEN EN JUDEE SAMARIE DANS LES 40% QU ON LEUR AVAIT ATTRIBUER ..SOUS OSLO …DEJA JE NE COMPRENDS PAS COMMENT LES DELEGUES LIKOUD N ONT PAS ATTAQUE BIBI SUR CE CADEAU FAIT AU QATAR ET MOI JE N ARRIVE TJR PAS A COMPRENDRE BIBI D AVOIR FAIT CELA … PAR CONTRE JAMAIS BIBI A VOULU CONSTRUIRE UNE VILLE DE 50 000 VOIR 100 000 EN JUDEE SAMARIE OU DANS TOUTE LA JUDEE SAMARIE POUR EMMERDER LES FATAH DE RAMALLAH ..§§

    DEJA COMMENT BIBI A T IL PU AUTORISER CELA ??JE N ARRIVE TJR PAS A COMPRENDRE BIBI QUI EST DE LA MEME LIGNEE QUE BEGIN …..SHARON …OLMERDE ..ET LUI BIBI ./.. IL A TRAHI LE HEROUTH ET SURTOUT JABOTINSKY …

    C EST MON CONSTAT A MOI §§

  10. Vous savez à quoi cela me fait penser au loup ennemi juré du renard qui veut pactiser avec ce dernier afin de terrasser le lion chacun tout seul n’y arrivera pas
    Ce que l’histoire ne dit pas qu’adviendra t il une fois le lion terrassé je vous laisse deviner la suite !

  11. Le racisme anti-musulman est idiot. La confiance dans l’Arabie saoudite est une idiotie. Histoire juive typique. À remarquer: les idiots sont nombreux ces jours-ci. Comment les reconnaître ? Ils sont nombrilistes et peureux. Le plus rigolo c’est qu’on les comprend ! Bon, le judaïsme en a vu d’autres.

  12. Je ne me suis JAMAIS réjouie de cette soi-disant alliance ente l’Arabie Saoudite et Israël : je n’ai jamais commenté en ce sens car je vois toujours derrière tout ceci l’hypocrisie et l’antisémitisme puant des musulmans sunnites ou chiites.
    Les juifs qu’ils soient des individus, des familles, des gouvernements, des entreprises, des associations, des religieux ne doivent jamais accorder leur confiance aux musulmans, aux familles musulmanes, aux gouvernements, aux entreprises, aux associations, aux religieux musulmans et je rajouterai aux citoyens et politiciens pro-musulmans d’Europe et du monde, à commencer par Macron qui s’entoure d’une garde rapprochée arabo-musulmane antisiomite dont on voit ces derniers jours où cela le mène.
    Regardez le Crif de Toulouse qui copinait avec l’imam Tataï, qui l’invitait à toutes les fêtes juives et pour certains dans leurs appartements depuis des années alors qu’en langue arabe dans le cadre feutré de la mosquée de Toulouse, il appelait aux meurtres de juifs : franchement, ils n’ont pas l’air d’idiots utiles maintenant les Touboul et compères, eux qui disaient en Décembre 2016 et 2017 qu’il fallait être ferme envers l’antisémitisme ? Bien évidemment que oui, mille fois, dix mille fois OUI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.