Jean-Jacques Goldman, 70 ans : « Je regrette de ne pas avoir été élevé dans mon judaïsme »

Très souvent élu personnalité préférée des Français, Jean-Jacques Goldman célèbre ses 70 ans aujourd’hui.

À l’occasion de cet anniversaire, le journaliste et animateur Benjamin Petrover, notre confrère d’I24News, a ressorti une interview de 2001 dans laquelle Jean-Jacques Goldman se confie sur son rapport au judaïsme.

« C’est permanent mon rapport au judaïsme. Je m’appelle Goldman. Mon père disait qu’il se déclarera juif tant qu’il y aura des antisémites », avait-il déclaré au micro de Judaïques FM.

« Mon rapport au judaïsme est nul car je n’ai pas du tout élevé là dedans et je le regrette… Je suis content d’être juif, c’est ma religion, mon passé », a-t-il ajouté avouant toutefois « mal connaître le judaïsme ».

« On a toujours été les plus pauvres mais les plus alphabétisés. Ce rapport à l’étude et à la réflexion sur les textes sont des choses qui sont assez spécifiques à nous. Je pense que si j’étais un martien je serais plutôt attiré par la religion juive », avait-il conclu.

Publié le 11 Oct 2021

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

 

10 Commentaires

  1. « Il suffit de » ne pas faire aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse » »:
    Parmi ces « autres », il y a aussi Hashem:
    « רעך ורע אביך אל תעזוב »
    (Ton prochain et celui de ton père, ne les abandonné pas)
    Or Hashem veut qu’on n’abandonne pas la pratique des Mitsvot. Ne pas faire de mal à autrui suffit pour être un bon non-Juif, mais pour être un bon Juif il faut s’efforcer de pratiquer les ordonnances. C’est écrit à plusieurs reprises dans notre Thora…
    C’est vrai que le bon cœur est nécessaire, mais ce n’est pas suffisant, il ne faut pas s’y limiter.

    • Bonsoir Avraham

      Admettez qu’il y a du mauvais partout :

      Chez les religieux et non religieux .

      Il ne suffit pas de pratiquer les Mitsvot pour être un bon Juif …..c’est trop facile .

      Il n’y a pas de Juifs 5 étoiles et une étoile comme au Michelin .

      Chez Nous il y a de tout .

      Pourtant j’ai toujours défendu les religieux .
      En effet si nous avions survécu c’est grace à eux .
      Pendant la Galout c’est eux qui ont et entretenu cette lueur aux risques de leur vie .

      Mais il n’y a pas de  » bons  » et  » mauvais  » Juifs .

      Les allemands en 40 ils ne faisaient pas de distinction .

      • En effet Bonaparte, il ne suffit pas de pratiquer les Mitsvot pour être disons « satisfaisant ».
        Il est vrai que tous les Juifs ont du bon, il est vrai aussi que certains praticants laissent parfois un arrière goût pas toujours très agréable, mais certains praticants sont des trésors de sagesse et d’exemple.
        Mais chaque Juif a une mission importante à remplir, seulement il ne sait pas exactement ou du moins pas totalement quelle est cette mission car elle est personnellement adaptée à lui et à lui seul.
        Le seul moyen d’obtenir avec certitude qu’Hashem nous mette nez à nez devant notre mission personnelle est de suivre le mode d’emploi du « fabricant » : notre Créateur, c.a.d en étudiant la Thora, ses lois, dans le but de les appliquer (et non pas pour se limiter au savoir), en étudiant aussi la Emouna.
        Au fur à mesure qu’on étudie et applique selon les Hakakhot, on rencontrera assez de questions réponses, suffisamment de défis à relever pour b »H se réaliser et atteindre sa finalité.
        On ne pourra pas prendre de raccourci en évitant la Thora, sauf exception (comme les Marranes ou captifs malgré eux ou malades etc.)
        Certains livres parlent abondamment de ce sujet: Tania, Betsour Yaroum, Emounat Israël, Likouté Moharan, Les prisonniers de l’espoir et autres…
        Bonne journée !

  2. Parmi tout les juifs que je connais, pratiquant ou pas. Ils ont tous ce point commun qui en fait des gens avec des racines profondes. Ils savent d’où ils viennent. Ils savent ce qu’ils veulent. Il n’est pas toujours facile de travailler avec eux, mais c’est toujours enrichissant. Quand à Jean-jacques Goldman. C’est une personne avec une humanité de grande qualité, s’il y avait plus de personnes comme lui. La vie serait plus douce sur terre.

  3. Je crois qu’il veut dire que la spécificité d’être juif c’est que, même si tu es non pratiquant, tu te considères toujours comme appartenant au peuple juif.

  4. Pour être un bon juif il n’est pas nécessaire d’être religieux .

    Il suffit de  » ne pas faire aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse  » .

    C’est le résumé de la Torah .

  5.  » Jean-Jacques Goldman, 70 ans : « Je regrette de ne pas avoir été élevé dans mon judaïsme »  » .

    Il n’en a pas besoin ses parents  » parlent  » pour lui …….qu’il continue à  » chanter  » il peut être fier de porter son nom .

    Il n’a rien à prouver….dans sa conduite , c’est un bon Juif .

  6. Issu de parents de résistants juifs .

    Un frére brillant mais qui a  » basculé  » et qui a fini tragiquement abattu comme un chien dans le quartier d’Italie .

    Lui est devenu parmi les plus grands…. en silence et avec une grande modestie .

    J’aime le personnage….un exemple .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.