Israël? traître à la mémoire de la Shoah et à l’éthique juive?

2
1212

Israël? traître à la mémoire de la Shoah et à l’éthique juive?

Par Michèle Mazel

 

La presse occidentale s’est beaucoup indignée, ces derniers temps, des alliances ou des ententes entre l’Etat juif et des pays dont la politique est jugée peu recommandable.

Des pays européens au lourd passé antisémite comme la Pologne, la Hongrie ou l’Autriche mais aussi des pays comme le Brésil de Bolsenaro, accusé de fascisme avant même d’être entré en fonction, ou l’Amérique d’un Donald Trump, accusé de tous les péchés.

Une indignation fortement teintée d’hypocrisie car, une nouvelle fois, elle ne vise qu’Israël.  Cette même presse ne trouve rien à redire aux excellentes relations qu’entretiennent les pays de l’Union européenne avec l’Iran, féroce dictature religieuse où un homme vient d’être condamné à mort et exécuté pour crime d’homosexualité. On ne compte plus les visites de dirigeants européens à Téhéran, les femmes se couvrant la tête d’un foulard pour ne pas offenser les Ayatollahs ; l’Iran par ailleurs, continue à soutenir que la Shoah est un mythe et organise chaque année un concours de caricatures antisémites.

 

Quid de la Turquie, pour laquelle l’Europe a toutes les bienveillances malgré son régime dictatorial et les dizaines de milliers de citoyens emprisonnés dans les geôles du régime ? Il est vrai qu’Ankara a accepté moyennant finance de stopper le flot de réfugiés qui menaçait d’inonder le vieux continent…Quelque chose qui ressemble fort à une forme de racket.

 Passons sur la bienveillance des Etats de la vieille Europe envers les dictatures pétrolières où les populations sont soumises au bon vouloir du prince et les femmes privées des droits les plus élémentaires.

Jetons un voile pudique sur la situation des droits de l’homme en Russie ou en Chine. Bref, les pays mentionnés ci-dessus sont jugés pourtant éminemment respectables. Et considérés comme partenaires commerciaux de choix. Personne ne reproche à l’Union européenne et aux états membres leurs excellentes relations avec eux.

 Israël, c’est autre chose. Israël se devrait de ne fréquenter que des pays à la moralité irréprochable. Une position adoptée non seulement par la presse occidentale mais encore par des penseurs et intellectuels juifs – y compris israéliens – pour lesquels c’est l’éthique juive qui devrait guider les dirigeants de l’Etat. Israël qui a retrouvé son indépendance après deux mille ans d’exil et qui se veut la patrie du peuple juif, se devrait selon ces moralisateurs, de s’inspirer, en matière de relations internationales, des grands principes du judaïsme et des enseignements des sages. Avoir de bonnes relations avec un pays comme la Hongrie de Victor Orban par exemple serait donc doublement scandaleux : ce serait, d’une part, trahir la mémoire de la Shoah, mais encore, contraire à cette éthique. Bref, ni dictateurs, ni fascistes. Surtout pas des pays dont l’attitude pendant la Shoah n’a pas été exemplaire. Uniquement des pays qui condamnent l’antisémitisme et le répriment avec la plus grande fermeté. Evidemment, il faudrait éliminer -entre autres – l’Allemagne, la France et même l’Angleterre, qui, n’ayant pas été occupée, n’a pas eu à déporter ses Juifs, mais s’est employée diligemment à stopper les rescapés cherchant refuge en Palestine. L’antisémitisme est toujours vivace aujourd’hui en Europe tandis que la mémoire de la Shoah s’estompe et trop de jeunes n’en ont jamais entendu parler. Il faut bien reconnaître que dans ces conditions, il ne serait pas facile de trouver des états à la moralité irréprochable et au passé sans tache, prêts à se lier d’amitié avec l’Etat juif.

Serait-ce faire preuve d’un cynisme de mauvais aloi que de juger qu’en l’absence de tels partenaires, Israël risquerait de se retrouver bien seul face à des ennemis puissants et déterminer à sa perte ?

Par ©Michèle Mazel

2 COMMENTS

  1. “De ta main droite prend ta main gauche, et sois ton propre ami”
    Voilà le dicton juif qui doit gérer la politique juive car jamais nous ne pourrons compter sur des amis sûrs sauf des “Individualités rares” comme on en trouve toujours. (Députés, Artistes, Scientifiques, simples citoyens Justes des Nations….)
    Il faudrait que les juifs tant de la Politique que de l’Establishment aillent apprendre chez les Goyim (!) ce que c’est que l’Honneur et son Sens Aigü développé par nos Sages (qu’ils ne semblent plus étudier beaucoup !???) comme par les Nobles étrangers les plus distingués.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.