« Ecoute Israël, l’Éternel notre D.ieu est un D.ieu unique »

(Deutéronome, 6, 4)

LE RABBIN JEAN SCHWARZ mis à jour le 19.10.2020

Un des versets les plus connus et les plus populaires parmi les juifs est le Chema.

Si ce verset jouit d’une telle notoriété, c’est parce qu’il constitue la profession de foi du judaïsme : la croyance en l’unicité de D.ieu.

 » Ecoute Israël « , dit Moise, fais bien attention à ce que je vais te dire maintenant car c’est particulièrement important :  » L’Éternel notre D.ieu est un D.ieu un. « 

Celui que nous aimons actuellement nous seuls, ce D.ieu auquel nous nous soumettons et dont nous reconnaissons la souveraineté, est en vérité le seul et unique D.ieu.

Et si aujourd’hui tant d’hommes ne le vénèrent pas encore et n’admettent pas qu’il est l’unique, nous sommes persuadés qu’un jour viendra où il sera reconnu comme tel par tous les hommes.

Nous savons qu’Abraham a été le premier à identifier le D.ieu unique et à le faire connaître et aimer autour de lui.

Et sa  » découverte  » a constitué un progrès immense à son époque. La pluralité des dieux entraîne, par la force des choses, des cultes différents et les adeptes de ces cultes ne peuvent faire autrement que se détester et même s’entretuer.

Les dieux eux-mêmes sont d’ailleurs censés se battre pour remporter la victoire et prouver leur supériorité sur un autre dieu rival.

En affirmant et en proclamant l’unité de D.ieu, la Torah lutte donc, non seulement pour faire connaître une vérité évidente – que le monde n’a qu’un souverain maître, de même qu’il n’a eu qu’un créateur – mais aussi pour établir l’entente, la paix, le bonheur entre tous les hommes, unis par une même foi en un même D.ieu unique.

Pour l’instant, il y a un D.ieu unique et un peuple unique qui a bien voulu accepter de s’allier à lui par l’intermédiaire de la Torah unique.

C’est le peuple d’Israël qui est le témoin vivant, de par sa fidélité, de l’unité de D.ieu ; il est le TÉMOIN – mot formé par les dernières lettres du premier et du dernier mot du CHEMA, écrits dans la Torah en plus gros caractères que le reste du verset.

Mais pour témoigner utilement en faveur de cette unité il nous faut  » aimer l’Éternel de tout notre cœur, de toute notre âme et au prix de tous nos biens  » et œuvrer pour la constitution d’une humanité unique.

LE RABBIN JEAN SCHWARZ

 

 

Où est Dieu? 

Caroline Elishéva REBOUH mis à jour le 19.10.2020

Sans jamais parvenir à répondre véritablement à la question des volumes entiers ont été consacrés à la question posée OU EST DIEU ? EXISTE-T-IL ?

Personnellement je pense que les personnes qui posent ce genre de question sont des personnes qui sont dans un désarroi mental, psychique, terriblement profond et leur souhait serait en fait de trouver une réponse négative pour les renforcer dans leur déni ce qui ne pourrait nullement améliorer leur état. Je ne parlerai plus en détail de cette question qu’au fur et à mesure que nous avancerons dans notre étude. Je dirai seulement ce qui suit pour l’instant :

Dieu est là. Partout. On Lui parle et Il répond. Vous Lui demandez quelque chose et Il vous répond pour vous aider. Tous ceux à qui j’ai conseillé de parler avec Le Créateur, comme on le ferait avec un ami ont pu constater que cela est vrai. Les exemples sont innombrables. Et, en fait qui pourrait être un aussi fidèle ami que notre Créateur ? Il sait tout sur nous et sur tout. Il connaît notre avenir, notre passé et même les choses les plus intimes qui nous concernent et que nous cachons, donc qui, mieux que Lui pourrait nous aider, nous comprendre et nous exaucer parfois. Quel est le SEUL ami qui gardera vos secrets, vos confidences ? Quel est le seul Ami qui vous exaucera si vous Lui demandez de vous aider dans un acte gratuit ? On Lui adresse des prières sans fin et nous voyons tous les jours les réalisations de nos vœux.

Il ne faut pas nécessairement savoir lire l’hébreu ou une autre langue. Parlez. Parlez-Lui. Vous êtes Ses enfants, Il veut votre bien. Il vous donne tout, nous donne tout, nous ne donnons pas grand-chose en échange….. Il faut montrer que nous sommes conscients des miracles qui se produisent chaque jour à chaque instant……….

Avez-vous observé des insectes si minuscules qu’il faudrait presque une loupe pour les voir vraiment et regarder leurs pattes si fines mais qui comportent des mécanismes si fins qu’ils leur permettent de se déplacer. Des feuilles d’arbre si fines et légères mais la sève circule tout de même en elles… Aucun être au monde ne pourrait créer des choses, des êtres aussi vivants, aussi fins aussi sophistiqués. Seul Dieu peut Se départager de telle façon qu’Il est omniprésent pour chacun d’entre nous. Toujours…… Où n’est-Il pas ? Pour reprendre une célèbre question.

Nous avons l’habitude de nous lever le matin et de fonctionner « normalement » : nos mains, nos pieds, tout notre organisme obéit aux ordres donnés par notre cerveau et songeons-nous seulement à dire merci ? Nous n’y pensons même pas tant nous sommes habitués à nous gratter le crâne en réfléchissant ou en saisissant notre tasse de café fumant et une bonne tartine sans penser que tous ces actes sont du hessed pur d’HaShem et qu’il suffit de peu de choses pour que nous ne puissions plus le faire….

En ces temps plus que troublés où la désinformation réveille les vieux démons de la haine, de la jalousie où le Satan lui-même déploie des montagnes d’énergie pour que nous perdions notre croyance, notre foi et que nous nous retrouvions démunis de notre bien le plus précieux : un cœur pur et dévoué à notre Créateur. Nous l’avons dit et affirmé chaque jour pendant le premier tiers du mois de Tishri : Notre Père, notre Roi, Notre Père qui est aux cieux, (d’ailleurs les Chrétiens ont les mêmes suppliques soit dit en passant)…. Faisons un mouvement et prions LE pour que tout ce processus de la Guéoula s’accélère pour notre bien à tous et que tous les désordres qui règnent partout disparaissent et qu’enfin règne sur cette terre, une harmonie et une douceur de vivre comme l’ont décrit les prophètes.

Les signes sont nombreux qui prouvent que cette époque est bien en effet l’époque où à chaque instant le Mashiah qui est ICI peut se dévoiler. Mettons-y du nôtre, prions, étudions, chacun à son niveau, faisons du bien, chacun selon ses possibilités, et cessons de propager la médisance, et aimons notre prochain, faisons la tsedaka et allumons les bougies et respectons le shabbat.

Ne perdons pas de temps à nous lamenter sur ce que nous n’avons pas mais remercions pour ce que nous avons il y en a tellement qui ne possèdent rien !

Caroline Elishéva REBOUH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.