Devarim-Haftara: Hazone, la vision d’Isaïe (vidéos)

2
803

La Paracha Devarim est toujours lue le Chabbat précédant Tichea beAv, le jour où nous observons le jeûne en souvenir de la destruction du Saint Temple (Dimanche 11 août 2019).

La Haftara est la troisième des « Haftarot de Blâme » lues pendant les Trois Semaines de deuil.

C’est le chapitre d’ouverture du Livre d’Isaïe, et il commence avec le mot « ‘Hazone » – la vision d’Isaïe.

Il contient une réprimande émouvante: le prophète reproche au peuple d’Israël son éloignement de D.ieu :

« Cieux, écoutez ! Terre, prête l’oreille ! Car l’Éternel parle :

« J’ai nourri et élevé des enfants, mais ils se sont révoltés contre Moi. »

Ainsi la Haftarah est un rappel opportun de la raison pour laquelle la terrible calamité de Tichea beAv nous a atteints.

La Haftarah a plus d’un rapport avec la Paracha. Car, dans celle-ci nous lisons la longue admonition de Moïse, qui occupe tout le livre de Devarim.

Moïse commence par passer en revue toutes les quarante années d’errance dans le désert.

Il rappelle au peuple ses défaillances et l’avertit que le châtiment sera terrible s’il n est pas fidèle à D.ieu. L’admonition s’achève sur une bénédiction adressée au peuple entier. Ainsi le Père des Prophètes donne à ceux-ci qui le suivront, l’exemple.

La Haftarah se termine sur une note heureuse :

« Sion sera racheté par la justice, et ceux de son peuple qui se repentent, seront sauvés par la vertu. »

fr.chabad.org

 

Dans les éditions du Tanakh que nous connaissons, les trois plus grands livres prophétiques sont classés dans un ordre chronologique : Isaïe, Jérémie et Ezéchiel.

Le Talmud (Baba Bathra 14b) arrange en revanche ces trois livres différemment : Jérémie, Ezéchiel et seulement ensuite Isaïe.

La raison en est, explique-t-il, que le livre de Jérémie ne contient que des prophéties de destruction ; aussi vient-il le premier.

Ezéchiel contient pour partie des prophéties de destruction et pour partie des consolations. Quant à Isaïe, il ne contient que des consolations, de sorte qu’il vient en dernier.

Et pourtant la haftara de notre paracha, constituée par le premier chapitre du livre de ce prophète, n’a rien d’une consolation, bien au contraire.

Dans ses Hilkhoth ta‘anith 1, 2, Rambam/Maïmonide nous propose une façon de résoudre cette difficulté : Lorsqu’on sait qu’une tragédie qui nous atteint est due à la mauvaise conduite de la collectivité, celle-ci devient une étape importante vers le repentir. Toute tragédie constitue un moyen de faciliter notre amélioration.

C’est pour cette raison même que le critique virulente par Isaïe de la société qui l’entoure est lue avant le 9 av.

Le prophète réprouve les gens pour leur déloyauté envers Hachem dans les termes qui n’ont nulle part leur équivalent.

Il compare cette déloyauté avec la loyauté des animaux envers leurs maîtres : « Un bœuf connaît celui qui  le possède, et un âne la mangeoire de son maître ; Israël ne sait pas, Mon peuple n’a point d’intelligence » (Isaïe 1, 3).

Radaq explique ce verset comme suit : les animaux, bien qu’ils n’aient pas de discernement, possèdent la capacité de s’éloigner de ce qui leur est préjudiciable et de rechercher ce qui est pour eux avantageux. Par cela, ils reconnaissent dans leurs maîtres la source de leur bienfait permanent, et rentrent à l’étable une fois leur besogne achevée.

De même les enfants d’Israël devraient-ils, à tout le moins, respecter Hachem, leur bienfaiteur, qui les a délivrés de la servitude d’Egypte et a chassé des peuples de devant eux pour les établir sur la terre de leur héritage ; mais ils ne le font pas, et se livrent au contraire à des pratiques idolâtres.

Jacques KOHN – chiourim.co

2 COMMENTS

  1. le mot HAZONE est d’actualité , on voit bien avec les élections , que les israéliens s’éloignent de DIEU , ils n’en veulent plus , les gauchistes en font la démonstration !! Pourtant le Peuple d’ISRAEL est et restera un Peuple à part qui ne doit pas vivre sans son DIEU qui est un Père qui aime et châtie ses enfants !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.