Un garçon visitant le musée de l’Holocauste Kazerne Dossin à Malines, en Belgique, le 22 décembre 2019. (Cnaan Liphshiz)

9 historiens démissionnent du musée belge de la Shoah pour marquer leur refus d’une remise de prix à une militant anti-israélienne

La moitié du comité scientifique du Musée national belge de l’Holocauste a démissionné au sujet du projet de l’institution d’accueillir un événement qui devait honorer un promoteur du boycott contre Israël.

La démission mardi de neuf historiens du mémorial de Kazerne Dossin fait suite à un tollé pour son projet, en décembre 2020, d’organiser l’attribution d’un prix par le groupe humanitaire catholique Pax Christi à Brigitte Herremans, a rapporté l’ agence de presse Belga. 

B.Herremans a déclaré que les partisans d’Israël exagéraient l’ampleur de l’antisémitisme pour la combattre et a appelé l’Union européenne à sanctionner à la fois le pays et ses citoyens lorsqu’ils entrent sur le sol européen.

Le projet d’accueillir la remise des prix a été annulé au milieu des protestations des Juifs belges. Le Mémorial Kazerne Dossin, a d’abord déclaré qu’elle ne servait que de lieu de rendez-vous à Pax Christi, n’a pas justifié l’annulation.

La controverse a montré que «Kazerne Dossin, en tant que Mémorial, ne peut pas devenir un lieu où les politiques actuelles de l’État d’Israël sont mises à l’ordre du jour», ont écrit les neuf historiens dans un communiqué.

Plusieurs groupes juifs se sont plaints que Kazerne Dossin, un ancien camp de transit à Malines d’où des Juifs et des Roms belges ont été envoyés dans des camps de concentration et d’extermination, était un lieu inapproprié pour honorer un militant qui combat Israël.

 Pax Christi devait conférer à Herremans le titre d ‘«ambassadeur de la paix».

En 2017, Pax Christi avait appelé l’Union européenne à «suspendre ses relations économiques» avec Israël jusqu’à ce qu’il «respecte le droit international»…..

5 Commentaires

  1. JE SUIS DÉSOLÉE DE REPÉRER DANS CES MANIFESTES TANT DE FAUTES DE FRANÇAIS ET D’ORTHOGRAPHE.CELA ENLÈVE TOUT SÉRIEUX À QUELQUE COMMUNICATION QUE CE SOIT!

  2. C’est pas eux qui doivent démissionner ; il faut plutôt mettre à la porte ceux qui proposent de donner ce prix. Je ne comprends pas pourquoi on désigne autant d’antisémites dans de telles institutions . Non seulement, on ne parvient pas à condamner sévèrement les antisémites mais en plus, on leur donne des prix ( cfr Ken Loach , doctorat Honoris causa de l’ ULB ).
    Quel honte, quel scandale. Sans parler de la désinformation quasi quotidienne dans presque tous les médias. On va pouvoir éradiquer le coronavirus mais le virus de la bêtise et de la haine, c’est pas sûr.

    • 100% d accord avec Amos Zot
      La parole c est libérée et la bête immonde refait surface avec de nouveaux discours qui ne peuvent occulter une triste réalité

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.