L’Iran a massé des troupes pour contrôler les routes irako-syriennes. 

Soleimani frappe une milice chiite irakienne récalcitrante

Alors que les Etats-Unis et Israël s’entretiennent d’une possible offensive militaire contre l’Iran en Syrie, le major général iranien Qassem Soleimani est en train de prendre des mesures préventives – en Irak, rapporte DEBKAfile.

Le commandant d’Al Qods a assigné trois missions aux forces iraniennes et à leurs supplétifs :

  1. Accumulation militaire des forces iraniennes et chiites dans la région d’Anbar, à l’ouest de l’Irak, et mise en place de ces forces en vue d’une réponse rapide à l’ordre de franchir la frontière syrienne.
  2. Saisie des principales routes irakiennes traversant le pays vers la Syrie, notamment la route reliant Bagdad via Ramadi à Abu Kamal, dans l’est de la Syrie. (Voir la carte ci-jointe)
  3. Une purge des éléments militaires du centre et de l’ouest de l’Irak susceptibles d’entraver le mouvement des forces iraniennes et chiites vers la frontière syrienne.

Nos sources des renseignements ont découvert que Soleimani avait commencé à travailler sur ces objectifs le 10 août. Depuis ce jour jusqu’au 19 août, six grandes explosions ont incendié les dépôts les armes et de munitions de la brigade chiite irakienne d’Abu al-Fadl al-Abbas, près du lac Razaza, à quelques kilomètres à l’ouest de la ville du sanctuaire chiite irakien de Karbala. (Voir carte ci-jointe.) Cette milice chiite, une des rares qui refuse de se plier à Téhéran ou à Soleimani, a été fondée par le grand ayatollah Ali Hosseini Sistani, la plus haute autorité religieuse irakienne, également très respectée en Iran. Son déploiement autour du lac de Razaza place ces miliciens en position de contrôler les principales autoroutes entre le centre de l’Irak et la Syrie. Les explosions commandées par Soleimani étaient destinées, selon des sources de renseignements, à mettre cette milice non conforme du sud de Karbala, hors d’état de faire obstruction aux menées iraniennes, visant à établir un pont terrestre d’Irak en Syrie pour faire passer les troupes de l’autre côté de la frontière.

Les sources militaires signalent que ces actions du général iranien signifient qu’une éventuelle opération américano-israélienne contre la présence iranienne en Syrie devrait atteindre l’ouest de l’Irak pour être efficace. C’est peut-être ce que le ministre de la Défense Avigdor Lieberman a voulu dire lorsqu’il a décrit l’armée israélienne comme la meilleure armée du Moyen-Orient à la tête de forces « capables d’atteindre n’importe quel point du Moyen-Orient ».

   ,  ,  ,  ,  , 

Adaptation : Marc Brzustowski

Iran masses troops for controlling Iraqi-Syrian routes. Soleimani hits defiant Iraqi Shiite militia 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.