Le BNVCA est outré par l’agression antisémite dont a été victime une femme juive de 40 ans dans le supermarché de Carcassonne de la Zone Cité 2.
Photo d'illustration
Comme le rapporte les médias “L’Indépendant” et la “Dépêche”, le mardi 21 novembre à 13 h, une femme voilée et ses deux filles ont volontairement bousculé avec leur chariot la victime qu’elles auront identifiée comme juive, en raison de la médaille (étoile de David) qu’elle portait au cou.
La victime juive, accompagnée de son fils de 17 ans, a également été giflée par ces racailles.
La victime ayant déposé plainte, le BNVCA demande à la justice de sanctionner très sévèrement les responsables antisémites de cette attaque intolérable qui met en évidence la haine dont souffrent les citoyens juifs depuis près de 19 ans en France.
Le BNVCA qui exprime son soutien et sa totale solidarité avec les victimes juives a décidé de se joindre à la plainte de la victime.

1 COMMENTAIRE

  1. Que peut-on recommander à cette femme et ses deux filles, si ce n’est de mettre les voiles ?

    Les victimes excédées finiront très certainement, d’ici peu, par réagir dans un réflexe d’autodéfense et frapper à leur tour ces déchets de notre société chargés de haine.

    En attendant, bon vent !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.