À voir: 50 000 personnes ont défilé à New York pour soutenir Israël

Des milliers de personnes se sont rassemblées le long de la 5e Avenue de New York pour le défilé annuel de soutien à Israël, intitulé cette année « Journée d’Israël sur la 5 ». À la lumière des événements de l’année écoulée, le défilé sera consacré à l’appel à la libération des otages de Gaza et verra une sécurité renforcée.

Le maire de la ville de New York, Eric Adams, un habitué du défilé Celebrate Israel, a déclaré aux journalistes lors de l’événement : « Notre message est extrêmement clair : détruire le Hamas. Ramenez les otages à la maison.

« Le plus bruyant n’est pas la majorité dans cette ville. La majorité des gens ici soutiennent la communauté juive, ils soutiennent la destruction et l’élimination de la haine de notre ville. »

Le défilé de cette année était protégé par une sécurité renforcée car il était axé sur la solidarité avec la guerre des épées de fer menée par Israël à Gaza.

En raison de la situation grave, les fanfares n’ont pas été incluses dans la programmation de l’année.

Néanmoins, près de 50 000 participants ont défilé sur la Cinquième Avenue de Manhattan pour soutenir l’État d’Israël, les liens de la communauté juive avec ses compatriotes juifs de l’autre côté de l’océan, tout en appelant au rapatriement de nos otages.

JForum.fr avec Actualités nationales d’Israël et www.jewishpress.com
Célébrez le défilé israélien 2024 sur la Cinquième Avenue de Manhattan, le 2 juin 2024

 

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Adam

Une parade annuelle extraordinaire sur la 5ème avenue où défilent toutes les écoles et les organisations juives ainsi que les autorités de la ville (Maire, policiers, …). Une parade impossible à faire aujourd’hui en Europe, et encore moins en France. Contrairement aux parades pro Hamas quotidiennes à Paris. HELAS.