Israël : Les Palestiniens boycottent les emplois, accusant le Hamas

Une récente décision des Palestiniens de cesser de travailler pour les employeurs israéliens a eu des répercussions significatives, avec plus de 10 000 travailleurs indiens se portant volontaires pour prendre leur place dans le secteur de la construction en Israël. Cette mesure a été attribuée à la pression exercée par le Hamas sur la population palestinienne.

Traditionnellement, Israël dépendait fortement de la main-d’œuvre palestinienne de Cisjordanie pour les travaux de construction. Cependant, le récent boycott orchestré par le Hamas a conduit à une pénurie de travailleurs dans ce secteur. Plus de 10 000 Indiens ont fait la queue, avec certains passant la nuit sur le site, pour postuler à ces emplois vacants.

Cette décision a suscité des inquiétudes quant à l’impact économique sur les Palestiniens qui perdent des opportunités d’emploi, tandis que les Indiens bénéficient de cette situation. Le boycott des emplois israéliens par les Palestiniens soulève également des questions sur les dynamiques politiques et la pression exercée sur la population par des groupes tels que le Hamas.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Damran

Les Indiens sont connus pour leur sérieux et leur travail dans tous les secteurs.
Si ils remplacent les « palestiniens » qui sont capables du pire comme nous pouvons le constater à longueur de temps, il y aura moins de psychose parmi la population israélienne qui est traumatisée pour un long moment.
Reste le côté économique et social qui frappera forcément les travailleurs venus de Judée-Samarie et autour, qui risque de provoquer de grands désordres violents parmi cette population qui va mettre beaucoup de temps avant de regagner la confiance des milliers de familles endeuillées ou qui ont encore des otages à Gaza, et qui ne sont pas prêtes d’oublier ce qu’il leur est arrivé.
Si ces gens-là avaient de véritables dirigeants capables de les prendre en charge, nous n’en serions pas là, à part pleurnicher et calomnier Israël, il ne savent rien faire d’autre, il faut se séparer hermétiquement d’eux et les éloigner le plus loin possible pour ne pas être dans leur proximité, il faudra beaucoup de temps avant que les confiance revienne et que la vraie paix s’installe.
Autrement dit, il s’agit d’une utopie qui n’arrivera certainement jamais, tant la haine inculquée par l’UNWRA et autres officines est ancrée pour un très long moment….