Zikim : le Hamas dit avoir infiltré Israël et collecté des informations. Vidéo

0
1366

Le Hamas dit avoir infiltré Israël et collecté des informations

Le Hamas dit avoir infiltré Israël et collecté des informations - © Juif.org

Les brigades Ezz-Ad-Din al-Qassam, l’aile militaire du groupe terroriste islamique Hamas, ont publié ce qu’elles appellent de “nouveaux détails” sur l’attaque de la plage de Zikim le 8 juillet 2014.

Les commandos navals du Hamas ont débarqué sur la plage de Zikim au début de l’opération Bordure Protectrice, où ils ont été repérés et éliminés par une force combinée de Tsahal 40 minutes après l’infiltration en territoire israélien.

Selon la version du Hamas, l’opération Zikim comprenait deux étapes. La première était l’observation et la collecte d’informations sur les forces de Tsahal dans la zone de la plage de Zikim et leurs centres de commandement. Cette mission aurait été effectuée par des membres de la force navale du Hamas qui auraient infiltré le territoire israélien.

La deuxième étape a été la mise en œuvre de l’attaque, qui a commencé avec le départ des membres de la force navale du Hamas en plongeant et nageant vers la cible. La force s’est divisée en deux. La première équipe a atterri à l’extérieur et a commencé à avancer vers un centre de commandement. Environ 45 minutes plus tard, une autre équipe les a rejoint et a mis à jour les informations du commandement du Hamas sur les développements et a demandé de nouvelles instructions.

Parallèlement à l’activité de la “force navale”, l’unité d’artillerie des brigades al-Qassam a bombardé la base israélienne avec des obus de mortier et des roquettes.

Il faut lire cette nouvelle déclaration entre les lignes et comprendre que le Hamas est dans une situation apparemment intenable, mais qu’elle conserve deux fers au feu. Publier des détails sur une de leurs plus glorieuses infiltrations en Israël, qui a coûté la vie à leurs cinq terroristes sans faire de victime en Israël, montre que le Hamas est aux abois. D’un autre côté, l’organisation terroriste conserve quelques armes bien affûtées qui ont progressé dans leurs savoirs-faire, au cours de ces dernières, dont les commandos-navals, quoique sous l’observation constante de Tsahal. Sans attentats-suicides, sans roquettes et avec la population de Gaza à gérer, le Hamas redoute sa marginalisation dans un avenir proche. Tant que sa branche armée reste sous l’égide de Téhéran, via ses contacts à Beyrouth, comme Saleh al- Arouri, son “ministre des affaires étrangères” (commanditaire de l’enlèvement des trois adolescents qui a déclenché cette guerre de 2014), elle demeure dangereuse.

10 Juillet 2018 – Juif.org, modifié par JForum

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.