Visite de Benyamin Netanyahu en Argentine

0
44
Le Premier ministre devait rencontrer lundi la communauté juive argentine, estimée à 300.000 membres

Benyamin Netanyahu est arrivé lundi à la mi-journée à Buenos Aires, où débute la première tournée d’un chef de gouvernement israélien en Amérique latine.

Entouré d’importantes mesures de sécurité, le Premier ministre devait rencontrer lundi la communauté juive argentine, estimée à 300.000 membres, soit la plus importante d’Amérique latine. La rencontre a été fermée à la presse.

M. Netanyahu doit participer également à une cérémonie à huis-clos en mémoire des victimes de deux attentats à la bombe qui ont visé en 1992 l’ambassade d’Israël (29 morts et 220 blessés) et en 1994 un centre communautaire juif (85 morts et 300 blessés).

Le centre communautaire juif AMIA à Buenos Aires, Argentine, site d'un attentat terroriste qui a fait 85 morts et des centaines de blessés en 1994. (Crédit : andy sternberg/CC BY/Flickr)

Le centre communautaire juif AMIA à Buenos Aires, Argentine, site d’un attentat terroriste qui a fait 85 morts et des centaines de blessés en 1994. (Crédit : andy sternberg/CC BY/Flickr)

 

Pour Israël, c’est le mouvement terroriste chiite libanais Hezbollah qui a perpétré l’attentat contre l’ambassade. Les enquêteurs argentins ont eux accusé cinq anciens responsables iraniens d’avoir commandité auprès du Hezbollah l’attentat contre le centre communautaire. L’Iran a démenti toute implication.

Des organisations pro-palestiniennes et de partis de gauche devaient manifester contre cette visite mardi, quand M. Netanyahou sera reçu par le président argentin Mauricio Macri.

Israël cherche à élargir ses liens économiques et commerciaux avec de nouvelles régions et à se rapprocher de pays susceptibles de voter en sa faveur auprès des instances de l’ONU, où l’Etat hébreu est souvent condamné en raison de la situation en Cisjordanie.

“Il y a une bonne opportunité d’augmenter les investissements et les échanges commerciaux”, a souligné un haut responsable au sein du ministère argentin des Affaires étrangères.

En outre, l’Argentine fera une déclaration concernant le transfert de quelque 140.000 documents et photos historiques de la Seconde Guerre mondiale pour permettre de nouvelles recherches sur l’Holocauste.

Le Premier ministre doit se rendre ensuite en Colombie et au Mexique (11-15 septembre), avant de participer à New York à l’Assemblée générale des Nations unies.

i24news

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here