Tsahal inonde 1 tunnel, en détruit 2 ; vives tensions©

9
1085

Tsahal détruit deux tunnels, dont un par inondation, sous Gaza, en pleine montée des tensions frontalières

Un tunnel traversait sous le territoire israélien depuis la ville de Rafah, au sud de Gaza, le second n’était encore situé qu’à l’intérieur de l’enclave côtière

Un officier de l'armée israélienne regarde un tunnel du Jihad islamique palestinien détruit, menant de Gaza à Israël, près du kibboutz israélien de Kissufim. (Jack Guez / AFP / POOL)

Un officier deTsahal près d’un tunnel du Jihad islamique palestinien détruit, qui menait de Gaza vers Israël, près du kibboutz israélien de Kissufim. (Jack Guez / AFP / POOL)

L’armée israélienne a annoncé dimanche qu’elle avait détruit deux tunnels d’attaque, l’un qui est entré en territoire israélien et l’autre à l’intérieur du territoire sud de la bande de Gaza. Plusieurs de ces structures souterraines ont été démolies par Israël ces derniers mois.

Le tunnel de la frontière, détruit tôt dimanche matin, était situé à partir de la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, selon l’armée.

L’autre cible, qui a été détruite vers minuit samedi, était un “complexe souterrain” dans le centre de la bande de Gaza, selon le porte-parole de Tsahal, le lieutenant-colonel Jonathan Conricus.

Il a été détruit par des avions de combat israéliens.

Ces derniers mois, Israël a détruit plusieurs tunnels à Gaza, dont quatre sont entrés en territoire israélien et d’autres encore en gestation, à l’intérieur de l’enclave côtière.

Selon l’armée, le tunnel de la frontière qui a été détruit dimanche était un “ancien tunnel” construit avant la guerre de Gaza en 2014, que le groupe terroriste Hamas essayait de “faire revivre”.

flash : en faisant Usage de renseignements precis et de nouvelles technologies, Tsahal a déjoué des tentatives du Hamas pour reactiver un ancien tunnel de la terreur  près de Kerem Shalom. c’est le 4ème tunnel détruit depuis Novembre. le Hamas est responsable de tous les actes hostiles provenant de Gaza et nous continuerons à defendre notre peuple et nos frontières.

Le tunnel, qui est entré en territoire israélien, a été découvert par Tsahal au cours de la guerre (2014) et était déjà partiellement détruit, a dit Conricus.

Depuis la campagne de 2014, le Hamas a essayé de relier entre elles les parties intactes du tunnel à un nouveau tunnel creusé dans le sud de Gaza.

Conricus a déclaré que l’armée a surveillé les tentatives du groupe pour reconstruire le tunnel, depuis plusieurs semaines.

Le porte-parole a ajouté que l’armée a utilisé une nouvelle technique pour détruire le tunnel, qui empêcherait le Hamas de pouvoir l’utiliser à nouveau.

Le porte-parole n’a pas abordé la nature de l’infrastructure souterraine située dans le centre de la bande de Gaza, sinon endisant qu’il était utilisé par le groupe terroriste du Hamas à des “fins militaires”.

Selon Conricus, la destruction du “complexe souterrain” fait partie des représailles à l’attentat à la bombe qui a eu lieu au niveau de la clôture de la frontière, et qui visait apparemment à blesser les soldats israéliens.

Plus tôt dimanche, l’armée a érigé des barrages routiers dans la région entourant la région d’Eshkol, qui jouxte la frontière frontalière de Gaza, en raison d’un “incident sécuritaire” signalé.

Conricus a déclaré qu’il n’y avait aucun risque pour les civils et les barrages routiers ont été retirés plus tard.

Les médias palestiniens ont signalé que des «activités d’ingénierie» israéliennes étaient en cours dans la région. Des explosions ont été entendues, plus tard, à proximité.

Le conseil local d’Eshkol a envoyé un message aux résidents, leur disant que, malgré l’augmentation de la présence de l’armée dans la région, les routes étaient ouvertes.

“Il y a un mouvement de véhicules de sécurité dans la partie sud de la région, mais les routes sont ouvertes et il n’y a pas de blocage de la circulation. Le conseil est en contact permanent avec les responsables militaires. Il n’y a pas d’instructions spéciales pour les résidents “, a déclaré le conseil.

Vue de Gaza depuis le sud de la frontière israélienne, 23 janvier 2018 (Yaakov Lederman / FLASH90)

Samedi, après l’explosion de la bombe posée près de la frontière entre Israël et Gaza, qui n’a fait aucune victime, les chars israéliens ont également détruit un poste du Hamas dans la région en représailles à la tentative d’attentat.

L’armée israélienne a déclaré qu’il n’y avait pas d’hommes de troupe à proximité de la bombe quand elle a explosé, la dernière dans une série d’attentats à la bombe contre les troupes israéliennes, en piégeant la barrière de sécurité.

L’armée a déclaré tenir le groupe terroriste Hamas, qui contrôle l’enclave, pour responsable de l’explosion de la barrière de sécurité. Il a déclaré qu’une “cible terroriste” du Hamas dans le centre de la bande de Gaza a été la cible des tirs israéliens durant la nuit de samedi à dimanche, sans donner plus de précisions.

Vendredi, quelque 150 Palestiniens auraient pris part à des émeutes le long de la frontière de Gaza, selon l’agence de presse officielle de l’Autorité palestinienne Wafa, signalant que sept manifestants avaient été blessés par les tirs israéliens, lors des affrontements.

Un manifestant palestinien saute au-dessus d’un champ de cactus lors d’affrontements avec les forces israéliennes près de Khan Yunis, le long de la frontière entre Israël et le sud de la bande de Gaza, le 9 mars 2018. (AFP PHOTO / SAID KHATIB)

Les manifestations se déroulaient lors d’une “journée de colère” marquant les 100 jours depuis que le président américain Donald Trump a reconnu Jérusalem comme la capitale d’Israël. Des centaines de Palestiniens ont également affronté des soldats israéliens en Judée-Samarie.

Le Hamas, le groupe terroriste qui dirige la bande de Gaza, a exhorté les Palestiniens à déclencher des affrontements avec Israël, disant que les jours de rage et de colère devraient continuer jusqu’à ce que Trump renonce à sa déclaration.

©JForum avec agences.

9 COMMENTS

  1. On parle de lâches un pays de 9 millions d habitants qui tiens tête à 1 milliards de musulman !musulmans qui se battent toujours à plusieurs contre un seul

  2. Mémoire mouloud, vous avez dit « mémoire » il est bon de vous rappeler la déculotté enregistrée par les fellouses, en partie grâce aux Harkis. Vous avez beau crier victoire, tout le monde sait, même les journalistes
    COLLABOS de france, que votre victoire est fictive. Les raclées mémorables enregistrées par l’ensemble des armées arabes (rien Nasser de courir) y compris par la formidable aviation de combat d’algérie dont les appareils ont atterris aimablement en un lieu occupé par Tsahal. Dernièrement et tous les journalistes le savent l’aviation de Tsahal a encore mis une SOPPAH aux entrepôts d’armement lourds mis en place par l’iran éliminant par la même occasion les bachibouzouks perses, Hezbollah, syrien et pourquoi pas russes, sans lesquels, les russes qui viennent souvent à la rescousse des armées arabes, vous seriez encore à l’âge de pierre. Combien de prix nobel chez vous qui êtes un milliard et demi?

  3. Nous sommes trop gentils !
    Il existe des moyens de faire exploser les tunnels du Hamas sur toute leur longueur !
    Il est aussi possible de faire vivre un enfer aux terroristes “falestiniens” au prix de quelques pertes collatérales que bien évidement l’UE et l’ONU nous reprocheraient vigoureusement en oubliant ce qui se passe en Syrie où les nervis de Assad utilisent les gaz de combat strictement interdits par toutes les conventions invoquées par les ONG antisionistes.
    Et on continue à envoyer essence, nourriture, médicaments, bien de consommation dans la bande de Gaza, ce n’est plus de la gentillesse c’est de la c…..rie !

    • Vous avez la mémoire courte tout le monde sait que si il y avait pas la communauté internationale vous auriez rayé de la carte la Palestine c est tellement facile et tous le monde sait que vous êtes des lâches pourquoi pas attaqué L IRAN vous savez très bien qu’ il vous rayeron de la carte face à des Pierres c est tellement facile allé continuez à mettre des couches bande de fiotte

      • Reponse a L’algerie
        L’iran et la syrie se cachent derrière la russie,quant a la mémoire c’est vous qui l’avait courte comme le reste je suppose, après la lutte pour l’indépendance de l’algérie,
        vous avez fait quoi de ce pays un cloaque, tous les algériens ne rêvent que d’une chose venir en Europe.
        Vous êtes incapables de développer un pays, tous les pays musulmans s’enfoncent dans la pauvreté le sous développement et la dictature honte a vous.
        maintenant si le’Iran veut vraiment la guerre qu’il la déclare a Israël, mais il se garde bien de le faire, ils ne font que parler et agiter des menaces, au liban comme en syrie non seulement ils se cachent derrière les russes mais en plus ils cachent également derrière les milices chiites, pour ne pas se retrouver face a l’armée Israélienne.
        Quel Courage comme d’habitude a 10 contre un.
        Occupez vous de l’algerie qui sombre dans le chaos plutôt que de donner des lecons,
        même votre président vient se faire soigner en france, les médecins sont si nuls en algerie?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.