Trumpleaks : les Jordaniens disent que la source est leur©

0
15

 

Les Jordaniens revendiquent que la fuite de renseignements que Trump aurait transmise aux Russes venait d’eux et non d’Israël

Qui a réellement livré ces renseignements, objet des fuites de Trump? 

Les renseignements concernant Daesh, que le Président Donald Trump aurait, dit-on, transmis au Ministre russe des Affaires étrangères Sergeï Lavrov et à l’Ambassadeur russe aux Etats-Unis Sergei Kislyak, au cours d’une rencontre dans le Bureau Ovale, mercredi dernier, aurait pour véritable source un agent jordanien, et non les services israéliens, rapporte jeudi matin, Al Jazeera.

Selon le reportage, « des responsables chevronnés des renseignements jordaniens » ont affirmé que les nombreux reportages disant que l’information que Trump a dévoilée aux Russes provenait à l’origine d’Israël est fausse. S’exprimant de façon anonyme sur Al Jazeera, les responsables jordaniens ont déclaré qu’ils ne pensent pas qu’Israël a des espions de très haut niveau dans l’organigramme interne de Daesh.

Une de ces sources a déclaré à Al Jazeera que dès qu’il s’agit de Daesh, « A la différence de la Jordanie, Israël s’appuie énormément sur ses moyens de surveillance et de recueil électronique, ainsi que sur ses arrangements en matière de partage de renseignements avec ses partenaires arabes » [façon habile de suggérer que cette coopération israélo-arabe et notamment jordanienne est intensive]. Ils ont aussi dit que la Jordanie, au contraire, s’appuie énormément sur son réseau d’espions humains présents suer le terrain qui infiltrent des groupes comme Daesh.

Le Président Donald Trump et le Roi Abdallah de Jordanie se sont parlés par téléphone mardi, avant la visite prochaine prévue du dirigeant américain au Moyen-Orient.

On a assisté à certaines spéculations, de la part des médias, disant que cet appel aurait impliqué une discussion à propos de ces fuites de renseignements en direction de la Turquie.

Selon un communiqué de la Maison Blanche, les deux dirigeants ont échangé autour des efforts visant à trouver une résolution afin de mettre un terme au bain de sang qui fait rage, ainsi que des opérations conjointes dans le combat contre le groupe islamiste extrémiste l’Etat Islamique.

Trump a réitéré l’engagement des Etats-Unis envers « La stabilité,la sécurité et la prospérité de la Jordanie et il a remercié le Roi pour la contribution cruciale de la Jordanie dans notre combat partagé afin de vaincre Daesh », selon la Maison Blanche.

Par la rédaction du JPOST.COM 
18 mai 2017 11:53

Reuters a contribué à ce reportage.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here