Trump déploie des forces à la frontière jordano-syrienne©

0
15
Trump déploie des forces américaines à la frontière jordano-syrienne

 

FILE IMAGE: Wikipedia

FILE IMAGE: Wikipedia

Des rapports circulent informant qu’hier l’armée américaine s’est adonnée à des mouvements de troupes très inhabituels à la frontière jordano-syrienne, au Nord du Gouvernorat jordanien d’Al-Mafraq.

Des sources locales disent qu’environ 20 véhicules blindés de l’armée américaine (comportant des tanks de combat et des pièces d’artillerie lourde), transportés sur des camions, ont été repérés à Al-Mafraq. Les troupes américaines étaient, selon ces dires, accompagnés par la 3ème Division de l’Armée jordanienne.

Pendant ce temps, Daesh menait une vaste offensive contre l’Armée Syrienne Libre (ASL) soutenue par les Etats-Unis dans le désert syrien. Les forces spéciales américaines et jordaniennes ont pris part à ces combats visant à repousser cette attaque de Daesh. Des locaux d’Al- Mafraq ont expliqué avoir entendu un très grand nombre d’explosions et d’avions de combat survolant la partie syrienne de l’autre côté de la frontière.

Les Forces des Opérations Spéciales américaines, les Forces des Opérations Spéciales britanniques et des unités de plusieurs autres pays mènent des opérations à travers le frontière jordano-syrienne depuis fort longtemps. Cependant, c’était la première fois qu’un nombre aussi remarquable de véhicules blindés américains étaient repérés dans ces parages.

Certains experts décrivent cela comme un indicateur que les Etats-Unis se préparent à une opération militaire contre Daesh dans cette zone.

View image on TwitterView image on TwitterView image on Twitter

‘ »Le Liberty Passion » chargé de véhicules militaires américains, est actuellement amarré dans le Port principal d’Aqaba, en Jordanie, après la rréencontre de Trump avec le Roi Abdallah. 📷 https://already-happened.com/2017/04/05/liberty-passion-carrying-us-military-vehicles-heading-toward-aqaba-jordan-after-trump-meeting-with-king-abdullah-ii/ 

Il est important de noter que le gros-cargo Rotor américain Liberty Passion est arrivé dans le port jordanien d’Aqaba, il y a quelques jours. Cet événement fait suite à la rencontre entre le Roi Abdallah de Jordanie et le Président des Etats-Unis. Ces deux faits soutiennent l’idée que la coalition dirigée par les Etats-Unis d’Amérique pourrait lancer une opération contre Daesh dans le Sud de la Syrie depuis la direction de la frontière jordano-syrienne. Le but de cette opération sera probablement de prendre le contrôle de la frontière irako-syrienne et d’atteindre rapidement Deir Ez Zor. L’opération impliquera des membres de l’Armée Libre Syrienne entraînés dans des camps en Jordanie et les forces de la coalition dirigée par les Etats-Unis.

SouthFront avait prévu l’éventualité de cette option, en mars. Debkafile l’avait aussi évoqué dès l’intronisation de Trump, par un plan comprenant des « Zones de Sécurité » susceptibles d’impliquer et d’intéresser directement la Jordanie etIsraël, au Sud, les Kurdes au Nord-Est de la Syrie et d’autre part, de briser l’élan d’un axe irano-syrien traversant le pays pour se pointer au seuil de l’Etat juif.

 

southfront.org

Adaptation : Marc Brzustowski

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here