Syrie: Netanyahu soutient totalement les frappes occidentales

3
142

Israël a été informé à l’avance des frappes menées par les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne, révèle samedi soir la chaîne télévisée israélienne Channel 10.

Le conseiller britannique à la sécurité nationale, Mark Sedwill, s’est entretenu jeudi soir au téléphone avec le conseiller israélien à la sécurité nationale Meir Ben-Shabbat.

Le conseiller diplomatique du président Macron, Philippe Etienne, s’est quant à lui entretenu également au téléphone avec le conseiller israélien à la sécurité nationale.

Selon Channel 10, M. Ben-Shabbat a déclaré à Sedwill et Étienne qu’Israël soutenait l’attaque contre les installations d’armes chimiques du président syrien Bachar al-Assad, mais a souligné que l’influence croissante de l’Iran dans la région était en cause. “Attaquer des installations d’armes chimiques ne résoudra pas le problème principal”, a souligné Ben-Shabbat.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a exprimé samedi son “soutien total” aux frappes américaines, françaises et britanniques contre plusieurs sites en Syrie liés au programme d’armement chimique du régime de Bachar al-Assad.

“Il y a un an j’ai affirmé qu’Israël apportait un soutien total à la décision du président Donald Trump de se mobiliser contre l’usage et la dissémination d’armes chimiques”, a affirmé M. Netanyahu dans un communiqué, assurant que le soutien de son pays resté “inchangé”.

“Ce matin les Etats-Unis, la France et le Royaume Uni ont montré que leur engagement ne se borne pas à des proclamations de principes”, a-t-il ajouté.

“Il faut qu’il soit clair pour le président (syrien) Assad que ses efforts incessants pour acquérir et utiliser des armes de destruction massive, son mépris inacceptable du droit international et l’accord qu’il accorde à l’Iran et ses alliés pour s’implanter militairement en Syrie met en danger la Syrie”, a également souligné M. Netanyahu.

Israël a condamné lundi dernier l’attaque chimique présumée en Syrie accusant le régime syrien d’avoir commis “un crime contre l’humanité” et de se doter de nouvelles capacités de production de ce type d’arme.

Une attaque chimique présumée à Douma, ancien bastion rebelle proche de Damas, a fait samedi plus de 40 morts selon les Casques blancs, un groupe de secouristes en zone rebelle, et l’ONG médicale Syrian American Medical Society (SAMS). Ces affirmations n’ont pas pu être vérifiées de source indépendante.

Yaakov Tanenbaum

3 COMMENTS

  1. Rectificatif : …la SDN en 1935 n’a pu rien FAIRE contre les camps d’extermination nazis…
    …Defferre, cette saloperie de gauche, VOULAIT jeter tous les pieds-noirs à la mer.

  2. Si j’ai été souvent extrêmement sévère envers Macron, là je lui donne entièrement raison : il a toujours dit que l’utilisation d’armes chimiques était la ligne rouge à ne pas franchir et quand j’entends cet affreux Jacob, président du groupe LR à l’AN, dire que les frappes ont été faites sans mandat de l’ONU, je me rends compte qu’il fait comme à son habitude preuve de très grande mauvaise foi puisque la Russie met sans cesse son veto à toute résolution de l’ONU contre la Syrie, donc de mandat, il ne peut en avoir. Monsieur Jacob ne sait peut-être pas que la Russie est un des cinq membres permanents de l’ONU avec les EU, la France, la GB et la Chine ??? Monsieur Jacob a peut-être oublié également que la SDN (Société des Nations), l’ancienne ONU en 1935, à force de tergiversations, d’aveuglement, de surdité, de couardise, de minauderies n’a pu rien refaire contre les camps d’extermination nazis. Il faut savoir parfois savoir la fermer mais les hommes politiques ne se taisent jamais à force d’envie de pouvoir qui les ronge jusqu’à la moëlle et l’os.

    La Russie et l’Iran sont entrain militairement d’occuper la Syrie avec le plein accord d’Assad depuis près de cinq ans et ce pays devient petit à petit mais surement un laboratoire où forces iraniennes et russes fabriquent des armes non seulement chimiques mais aussi bactériologiques et nucléaires. Leurs premières cibles seront le Liban et Israël : le Liban en l’envahissant et Israël en l’attaquant. Et l’UE par Chypre, est à même distance de Tartous en Syrie que Cuba, en 1962, l’était de la Floride : des missiles nucléaires tirés de Tartous atteindraient à coup sûr l’île chypriote.
    En 1962, ma mère et moi avions pu enfin fuir l’Algérie traumatisées toutes les deux par le saccage de ma mère par un prédateur sexuel du FLN devant moi près de deux ans auparavant et arrivées à Marseille, Defferre, voulaient jeter tous les pieds-noirs dont moi et maman à la mer : nous sommes allées plus à l’Ouest dans les Pyrénées. En Octobre 1962, nous vivions dans un espèce de camp dans les Pyrénées-Orientales : une télé avait été donnée par un vieil homme riche à ce camp et c’est là que j’ai appris à six ans que la guerre nucléaire allait avoir lieu parce qu’un fou cubain soutenu, adoubé, armé par l’URSS, pointait ses missiles sur les EU mais heureusement, l’équilibre de la terreur a pu empêcher cette troisième guerre mondiale.
    Un écrivain a dit : ” Nous sommes d’hier et nous ne savons (comprendre “apprenons”) rien.” Aujourd’hui, souvenons-nous que nous sommes aussi du passé et tirons-en les leçons si nous voulons éviter une autre guerre mondiale. Il vaut toujours mieux un équilibre que pas du tout, fût-il de la terreur : si Russes, Iraniens et Syriens avancent leurs pions, en face, il faut avancer aussi même si c’est un pion symbolique (quelques frappes ciblées), si Occidentaux et Israëliens restent immobiles ou même reculent, ils perdent.

    • Bonsoir,

      pas nette pour moi cette notion de pied-noirs. Tous les pied-noirs étaient juifs ? Et d’où sortaient-ils, venus de France, ou d’Espagne antérieurement ? Si vous pouvez préciser cela pour moi, je vous en serais reconnaissant.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.