Singapour: Poignée de main historique Kim Jong Un-Trump

2
125

Kim Jong Un, et le président américain, Donald Trump, ont partagé une poignée de main historique mardi matin à Singapour avant le premier sommet RPDC-Etats-Unis.

M. Kim et Trump sont entrés séparément dans le lieu des discussions à l’hôtel Capella, sur l’île de Sentosa.

Les deux dirigeants ont partagé une poignée de main pendant quelques secondes devant les drapeaux de leurs deux pays.

“Ce n’est qu’un nouveau départ”, a déclaré M. Trump en serrant la main de M. Kim.

M. Kim et Trump se sont entretenus quelques minutes dans le couloir avant de marcher le long du passage menant à la salle de réunion et de s’asseoir devant les journalistes et photographes.

“Il n’a pas été facile d’en arriver là”, a déclaré M. Kim.

Le dirigeant de la RPDC a indiqué que M. Trump et lui-même se retrouvaient ici après avoir surmonté “tous les obstacles”, tels que les pratiques et préjugés anciens qui s’étaient dressés sur leur chemin.

Prédisant le succès du sommet avec le dirigeant de la RPDC, M. Trump a affirmé que rencontrer M. Kim en personne était un “honneur” et qu’il aurait “une relation formidable” avec lui.

Après avoir partagé sa poignée de main avec M. Kim devant les photographes, M. Trump a levé le pouce avant d’entamer la première réunion entre un président américain et un dirigeant suprême de la RPDC tous deux en exercice.

Les deux dirigeants se sont ensuite entretenus une heure en présence de leurs interprètes uniquement, avant de participer avec leur entourage à une réunion élargie et à un déjeuner de travail.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2011, M. Kim n’a effectué que trois voyages à l’étranger avant de se rendre à Singapour. Il s’est rendu en Chine deux fois et du côté sud-coréen du village frontalier de Panmunjeom.

David Stern –

2 COMMENTS

  1. Excellente nouvelle!
    Je ne me rappelle pas avoir entendu M. Trump, par ailleurs,
    dire que c’était un “honneur”, que de rencontrer Macron.
    Quand on voit la puissance qu’est devenue, rapidement,
    la Corée du Sud, nul doute que ce changement formidable
    ne transforme rapidement la Corée du Nord!
    “Panmunjeom” résonne encore, comme dans mon enfance,
    comme le leitmotiv qui revenait sans cesse, à la radio,
    synonyme de trouble dans des contrées lointaines , exotiques
    où j’irais, très certainement, une fois adulte.
    Sérieusement, la Corée du Nord, devenue alliée des Etats-Unis,
    est un allié de moins pour l’Iran, donc un potentiel allié d’Israel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.