Sinaï : affrontements entre les tribus et Daesh©

0
38

Déclenchement d’affrontements entre les tribus et les djihadistes de Daesh dans le Sinaï

Les forces de sécurité égyptiennes rapportent que trois individus ont été blessés, lors d’affrontements entre les djihadistes de Daesh et les membres des tribus locales, qui se sont déclenchés quand des djihadistes ont lancé des attaques au RPG autour de la ville de Rafah, en représailles pour le kidnapping de trois djihadistes de Daesh par les tribus locales.

Trois personnes ont été blessées lors d’affrontements entre des djihadistes de Daesh et des tribus locales dans la Péninsule du Sinaï, dans des combats qui ont commencé quand les djihadistes ont tiré contre un camion de contrebande de cigarettes, selon les responsables de la sécurité égyptienne, lundi.

Ces responsables de la sécurité déclarent que les djihadistes de Daesh ont lancé dimanche des attaques au RPG depuis leurs bastions autour de la ville de Rafah, en représailles pour le kidnapping de trois djihadistes par les tribus locales.

Un djihadiste de Daesh portant un RPG

Les troubles ont commencé quand les djihadistes ont tiré contre un camion de contrebande de cigarettes dans cette zone, où Daesh a imposé une version rigoriste de l’Islam qui interdit la vente de tabac, affirment des sources tribales.

Les responsables du gouvernement se sont exprimés de façon anonyme, n’étant pas autorisés à discuter des détails avec les médias. Les sources tribales ont requis l’anonymat également, par crainte des représailles.

Ces incidents marquent une escalade dans les tensions entre les deux camps, quant à l’imposition de la Charia islamique dans le Nord du Sinaï.

Le mois dernier, des enseignantes qui transitaient depuis le centre urbain de la région, El Arish vers Rafah ont rapporté avoir été arrêtées par les djihadistes deux fois en moins d’une semaine et qu’on leur a fait comprendre qu’elles ne devaient pas prendre cette route sans être accompagnées par un homme, en conformité avec la loi islamique. Les locaux disent que les djihadistes ont précédemment intercepté des camions transportant des cigarettes et qu’ils ont puni leurs passagers par le fouet.

Attaque à la voiture-piégée à El-Arish, Sinai (Photo: AP)

Les habitants du Nord du Sinaï sont souvent mêlés à de violents combats entre les groupes djihadistes qui ont étendu leurs activités dans la Péninsule depuis la chute du Président islamiste Mohammed Morsi en 2013, et, de l’autre côté, les forces de sécurité qui leur font la guerre.

 Les djihadistes ont décapité des locaux accusés de collaboration avec les autorités ou Israël et ils ont accentué leurs attaques récemment contre la minorité copte de la Péninsule, contraignant des centaines d’entre eux à fuir, à la suite de séries de meurtres dans la ville d’El Arish, en février.

AP|Publié le :  17.04.17 , 23:13

ynetnews.com

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here