Pétition : Medine fait son djihad au Bataclan!

5
1734

 

🚫 #SVP_Signez_la_pétition 🚫

Le rappeu#Medine se produira à deux reprises en octobre 2018 au #Bataclan, haut lieu de la tragédie meurtrière lors des attentats islamistes de Paris.

Avec cette programmation dans ce lieu très symbolique du terrorisme islamiste, on atteint le comble de l’indécence et de la soumission.

La direction du Bataclan avait réussi l’exploit de refouler des membres du groupe de rock «Eagles of death métal» pour des propos jugés polémiques en 2016 [mise en cause d’une sécurité à préférence maghrébine le soir de l’attentat].

Doit-on rappeler que c’est ce groupe qui jouait sur scène la nuit de l’attentat du 13 novembre 2015 ?

À l’aune de cette première prise de position assez indécente, la programmation du rappeur Médine dans cette salle de spectacle dont on peut d’ailleurs s’étonner que d’aucuns ne puissent encore y prendre quelque plaisir, est scandaleuse.

L’artiste est en effet connu pour ses paroles particulièrement violentes, souvent au nom de l’Islam.

Si la liberté d’expression est un droit qui ne doit pas être remis en cause, sa venue au Bataclan est un symbole choquant, un nouveau coup porté à la mémoire des victimes et à leur famille.

Ainsi, comme le rappelle le media RT France, le rappeur Medine avait écrit une chanson, «Don’t laïk» (non laïque), peu après la tragédie de Charlie Hebdo en janvier 2015, dans laquelle il tenait des propos extrémistes et agressifs :
« Crucifions les laïcards comme à Golgotha »
« Si j’applique la charia les voleurs pourront plus faire de main courante »
« Marianne est une femen tatouée “Fuck God” sur les mamelles »
« J’mets des fatwas sur la tête des cons », etc.

Ayez la curiosité de voir les paroles complètes de sa «chanson» ici https://genius.com/Medine-dont-laik-lyrics

Vous verrez qu’au tout début de sa chanson il reprend le détournement nietszchéen de @tariq ramadan (“Dieu est mort selon Nietszche ; «Nietzsche est mort» signé Dieu”) pour relater le retour géopolitique du fait religieux au XXIème siècle (comme l’avait si judicieusement prédit Malraux) qui a mis à terre la modernité agnostique des Lumières.

Mais le chanteur rejette d’un revers de main ces accusations en évoquant un *pamphlet musical* contre les djihadistes, ce qui semble très difficile à accepter au regard de son combat ultra-réactionnaire et communautariste qui transpire dans la majorité de ses textes.

Et comment expliquer, autrement que par l’envie de provoquer ou de jouer sur l’ambiguïté, qu’il arbore fièrement ce t-shirt “Jihad” dont il a fait un business ?

Sa chanson “Jihad” auquel ce vêtement fait référence est plutôt pacifiste, mais pour qui ne la connaît pas, ce t-shirt est plus que choquant et agressif 

🚫 Par ailleurs il vous faut savoir que Médine est aussi l’un des invités – naïf ou complice  – de l’organisation frériste 👹 Havre De Savoir 👹 qui elle-même relaye AJ+ français et invite les jeunes musulmans français à comprendre pourquoi chiites, Alaouites, Yezidis, bref, pourquoi les minorités musulmanes « ne sont pas conformes à la voie du Prophète ».
Ces minorités sont précisément décimées par l’État islamique en Syrie… Pour « déconstruire les préjugés » et favoriser « la coexistence », on peut rêver mieux. Mais seuls les Frères musulmans et les salafistes trouvent grâce aux yeux des réseaux fréristes 
(Source : https://www.huffingtonpost.fr/…/face-a-la-barbarie-oui-a-lu…)

Une pétition circule sur la plateforme www.change.org afin de demander au Préfet de police de Paris et au directeur du Bataclan d’interdire ce concert, ou d’en annuler la programmation dans ce lieu où des dizaines de personnes ont été lâchement assassinées.

Alors que des familles de victimes portent plainte pour non-assistance à personnes en péril, inutile d’ajouter de l’indécence à la douleur qui règne dans ce lieu.

Par respect pour les victimes et leurs familles ainsi que tous ceux qui en France ont souffert, souffrent et souffriront encore du terrorisme islamiste, ces concerts ne peuvent décemment pas se tenir au Bataclan.

Alors, signez avec moi la pétition ici  https://t.co/OD498Kd5oJ

Merci.

L’image contient peut-être : 1 personne, debout et texte
J’aimeAfficher plus de réactions

Commenter


Levée de boucliers contre le concert du rappeur Médine au Bataclan

Alors que Médine doit se produire au Bataclan en octobre, plusieurs élus de droite et d’extrême droite accusent cette programmation “de salir la mémoire des victimes” des attentats de 2015. En cause notamment, des paroles controversées sur la laïcité.

Tout ce que je voulais faire, c’était le Bataclan“, clame le rappeur Médine dans son dernier album, sorti cette année. Mais tout le monde ne semble pas prêt à le voir fouler les planches de la salle parisienne frappée par les attentats de novembre 2015. Ce week-end, plusieurs élus de droite et d’extrême droite s’indignent de l’organisation en octobre de deux concerts de Médine au Bataclan et demandent leur annulation.

Au cœur de cette levée de boucliers, certaines paroles chantées par le rappeur ainsi que le titre de l’un de ses albums. Sur Twitter, de nombreux messages de protestations diffusent la pochette de celui-ci, son deuxième album en 2005, intitulé “Jihad, le plus grand combat est contre soi-même“. En 2015, Médine avait déjà suscité l’indignation peu après l’attentat contre Charlie Hebdo, avec les paroles de sa chanson “Don’t Laïk” dans laquelle il chantait notamment “crucifions les laïcards comme à Golgotha“.

“Une insulte à la mémoire des victimes”, selon le FN

Aucun Français ne peut accepter que ce type aille déverser ses saloperies sur le lieu même du carnage du Bataclan. La complaisance ou pire, l’incitation au fondamentalisme islamiste, ça suffit“, a écrit sur Twitter la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen. Le porte-parole du parti, Jordan Bardella, estime lui qu’il s’agit d’une “insulte à la mémoire des victimes“.

Plusieurs élus LR se sont joints aux protestations, comme la députée des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer ou le sénateur Roger Karoutchi, selon qui le Bataclan “invite un rappeur qui prône des valeurs islamistes“. Invité ce dimanche 10 juin du Grand Rendez-Vous d”Europe 1/Les Echos/CNews, l’ancien patron de l’UMP Jean-François Copé a quant à lui jugé cette programmation “insupportable (…) avec tout ce qui se passe dans notre pays“.

Valérie Boyer

@valerieboyer13

“Je porte la barbe j’suis de mauvais poil. Porte le voile t’es dans de beaux draps. Crucifions les laïcards comme à Golgotha. Le polygame vaut bien mieux que l’ami Strauss-Kahn”

Laisserons-nous le rappeur prononcer ces mots et tant d’autres au ?

Le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti demande directement à Emmanuel Macron “d’interdire ce concert“. “Si la liberté d’expression est un droit fondamental, il y a des symboles qui ne peuvent être profanés“, écrit-il sur Twitter. Une page appelant au boycott de l’événement a également été mise en ligne sur Facebook.

Eric Ciotti

@ECiotti

La programmation du rappeur au est une insulte insupportable à la mémoire des victimes du . Il y a des symboles qui ne peuvent être profanés. Je demande à @EmmanueMacron d’interdire ce concert.📰http://eciotti.fr/Om4 

Médine a avoué sa “sensation d’être allé trop loin”

S’il n’a pas encore réagi à cette nouvelle polémique, Médine s’était en revanche déjà exprimé sur ses écrits controversés. “J’ai intitulé mon album Jihad, d’abord avec un sous-titre ‘Le plus grand combat est contre soi-même’, et ensuite c’était en 2005, dans un autre contexte (…) Mon message à ce moment-là s’adressait à ceux qui seraient tentés de partir combattre et à ceux qui ont une définition de ce terme complètement galvaudée”, déclarait-il dans l’émission Clique TV en février 2017.

Sur la chanson “Don’t Laïk“, si l’artiste a toujours revendiqué son droit à la liberté d’expression et à la provocation, il avait toutefois reconnu avoir “la sensation d’être allé trop loin“, dans une conférence tenue en mars 2017 à l’Ecole normale supérieure. “La provocation n’a d’utilité que quand elle suscite un débat, pas quand elle déclenche un rideau de fer. Avec ‘Dont Laïk’, c’était inaudible, et le clip a accentué la polémique. J’ai eu la sensation d’être allé trop loin“, expliquait-il. Dans L’Obs, il déclarait également que le morceau “était une caricature tendue aux fondamentalismes“. En novembre 2015, Médine figurait parmi les signataires de la tribune “Nous sommes unis“, publiée dans Libération et qui dénonçait “la folie meurtrière motivée par une idéologie mortifère et inhumaine“.

Par Magazine Marianne

5 COMMENTS

  1. Pour te répondre Richard ,bien que ton commentaire soit hors sujet. Relis l histoire l entre deux guerres 1936 … une similitude bien triste.. Tous au travail…n empêche ce type qui porte un tee shirt du djihad doit être interdit de bataclan.

  2. A lire Article du Figaro 13/6 sur Edouard Philippe ancien maire du havre à propos de ce rappeur.
    Propos Macron : » le social coûte un max »
    Effectivement le social a un coût , mais « un max », c’est vraiment cracher à la gueule de citoyens qui vivent modestement et c’est aussi faire l’amalgame entre des gens dans la pauvreté et des gens qui exploitent tout type d’allocation…..
    Caligula minus, dans sa campagne électorale pour 2022, ne cherche qu’à faire monter l’extrême droite et l’extrême gauche pour n’avoir pas d’autres adversaires.
    Cet individu est dangereux et rend la France fragile et dangereuse.

  3. Je me demande si vous avez encore conscience que les adeptes du djihad ont abatus froidement 90 personnes au bataclan. Que d autoriser un chanteur qui chante le djiahd dans ce lieu c est donner à ces mecreants le droit de venir jouir sur le lieu de leur djihad. Au nom de la paix sociale. De touche pas à mon pote de non au racisme on a accepté beaucoup. Mais la c est faire affront aux victimes du terrorisme et renier je suis Charlie que d accepter ce concert! Que le gouvernement bouge! Où arrête tous ceux qui viendront danser au bataclan a cette soirée médiane.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.