Membre du Hezbollah à Alep : “Ils nous ont tous abandonnés” ©

3
32

Un combattant du Hezbollah dans un enregistrement divulgué : “On nous a abandonnés”. 

 “Ils  (les combattants pro-Assad) nous ont tous laissé tomber, les Iraniens, les Afghans et les Syriens… Tous nous ont laissés tomber”, se plaint le combattant anonyme dans un message audio. 

Hezbollah and Syrian government flags. (image via Alhadathnews.net)

BEYROUTH – Un enregistrement divulgué d’un combattant du Hezbollah enregistré au cours des combats frénétiques tout au long du week-end dans le sud d’Alep révèle que les combattants du groupe terroriste du Hezbollah disent s’être trouvés abandonnés par les autres forces pro-régime Assad.

“Ils -(les combattants pour le régime) nous ont tous laissés tomber, les Iraniens, les Afghans et les Syriens.. Tous nous ont laissés tomber”, se plaint le combattant anonyme dans le message audio, qui a commencé à circuler sur les réseaux sociaux dimanche, après que les forces de l’opposition aient percé les lignes de défense du régime dans la zone de Ramousah dans le Sud d’Alep, levant le siège de la moitié Est de la ville. 

“Nous sommes plantés là comme des imbéciles, nous ne savons rien, nous combattons seuls”, déclare le combattant du Hezbollah -qui a un accent du Sud Liban-  dans un message d’affolement où il fustige la conduite sur le champ de bataille des combattants envoyés par le régime sur les points chauds du front.

Il a ajouté que même quand les forces du régime ont contre-attaqué contre les insurgés de la coalition du Jaysh al Fatah pour reprendre les positions perdues, ils les ont “reperdues au cours de la nuit” ou le matin suivant.

“C’est comme ça… Beaucoup de soldats en fuite, vous les ramenez sur le terrain depuis chez eux et ensuite, ils prennent à nouveau la fuite, c’est toujours la même chose [histoire]”

“Je suis allé à l’Académie dans l’après-midi… Et seuls les Libanais étaient encore présents”, ajoute le combattant, en faisant référence à l’Académie d’artillerie de Ramousah qui a été conquie par les factions de l’opposition samedi, leur offrant un couloir débouchant vers l’Est d’Alep détenu par les rebelles.

Il implore aussi les récepteurs de l’appel sur la bande “à parler à Hajj Abbas, il est là. Fajr est là aussi. Tous sont Libanais, environ deux pelotons et certains [combattants] du village chi’ite de Nubl et Zahraa [à l’extérieur d’Alep].

“Quel genre de couverture peuvent-ils fournir?”, demande t-il très en colère.

Il avertit aussi que les forces rebelles attaquent sans cesse, malgré le fait “qu’ils enregistrent beaucoup de pertes”, ajoutant que ” Ils sont enhardis, en bonne forme, alors que l’armée syrienne s’est désintégrée”.

Le Hezbollah a subi un certain nombre de pertes humaines au cours de ce combat féroce, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme rapportant lundi que le Hezbollah a au moins perdu 12 combattants sur le front d’Alep ces derniers jours.

Rédacteur en chef Albin Szakola (@AlbinSzakola) pour l’article. Amin Nasr a traduit les documents en arabe. 

now.mmedia.me

Adaptation : Marc Brzustowski

3 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here