Macron fait voter une résolution antisémite à l’OMS

15
736

La France a voté jeudi, à l’occasion de l’Assemblée annuelle de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS/WHO), une résolution de l’ONU, co-parrainée par le Groupe des États arabes et la délégation palestinienne, faisant d’Israël le seul violateur du « bien-être mental », physique et environnemental », rapporte l’ONG UN Watch.

Notable Quotes :

A la suite de ce vote, 14 pays Européens (Autriche, Chypre, République Tchèque,le Danemark, l’Estonie, la Finlande, l’Allemagne, Grèce, l’Italie, la Lituanie, la Norvège, la Pologne, la Slovaquie et les Pays-Bas) ont condamné la Syrie et fait l’éloge d’Israël : la France n’appartient toujours pas à l’Occident qui a un peu d’honneur, mais se prostitue pour la Syrie, le Qatar et consorts

David Stern – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

15 COMMENTS

  1. Juxtaposer une image déplaisante avec le résultat d’un vote qui n’a rien à voir avec la photo s’appelle du collage et non de l’information, et m’incite à me désabonner d’un journal qui profère des anathèmes sans faire son travail d’investigation.
    Vous avez déjà fait de l’anti-macronisme à propos de la visite au mémorial de la Choah. S’acharner sur un président à peine élu ne relève pas d’un esprit républicain : avant d’attaquer un président qui n’a encore rien fait, commencer par respecter le résultat du vote.
    Tous les gouvernements français ont agi de la même façon depuis 1967. La politique pro-arabe et anti-israëlienne est profondément inscrite en France ; cela ne fait pas de Macron un antisémite !
    Richard

    • L’image, au contraire, colle bien à la réalité d’un engouement et d’un emballement de foule, illustration d’une nouvelle démagogie où on prétend tout changer pour ne rien changer du tout et faire exactement comme ses prédécesseurs : voter anti-israélien à chaque assemblée de l’ONU, derrière et à la solde des dictatures arabo-musulmanes, comme celle du bon Monsieur Assad, encore bravo!. Monsieur Cariel, vous confondez « investigation » et complaisance, avec laquelle vous voudriez que nous fermions les yeux sur le suivisme moutonnier qui tient ici lieu de « politique étrangère » et de droit à l’exercice du discernement, ce que l’envoyé français, est incapable de manifester. Nous prenons soin de souligner comment 14 démocraties occidentales se sont dissociées de la France moutonnière et servile dans ce vote. Il faudrait passer l’événement comme un caprice pour un jeune bébé président qui n’aurait pas encore suffisamment les idées en place sur ces sujets des « droits de l’homme » et de l’alignement sur Assad, qui a fait 600.000 morts?

      Il y a quelques mois, l’OMS a distingué l’équipe médicale israélienne d’urgence (Tsahal) comme la première au monde dans le sauvetage en situation de catastrophe. Ce vote consiste à renier cette distinction pour renvoyer Israël aux gémonies. Vous vous associez à ces détracteurs systématiques, grand bien vous fasse.

      Il est préférable que les gens qui ont une moelle épinière à la place du cerveau aille faire un tour ailleurs. Il n’y avait là aucune raison d’applaudir des deux mains à cette “décision” qui est celle d’un obligé du Qatar ou de ce type de régime. Vous seriez tellement à bout d’argument pour justifier d’un choix pareil qu’il vous faut rapidement vous désabonner pour vous remettre dans la ligne de tous ceux marchant d’un pas empressé derrière la nouvelle ligne idéologique, et qui ne saurait rien remettre en question? Bon vent.

  2. Il y a contradiction dans cette publication. L’image jointe montre que tous les pays cités ont voté Yes, tout comme la France. Seul les pays anglo-saxons et quelques autres ont voté No.

  3. Désinformation anti macron : honteux !
    Ce vote à bien eu lieux mais l’an dernier !!!!
    Vérifiez vos sources avant de crier au loup

    • GENEVA, May 26, 2017 – L’info date du 26 et le vote a bien eu lieu le 25 mai 2017, soit sous la présidence Macron-Ferrand-Schiappa et toute la bande de joyeux illuminatis pro-Frères Musulmans, BDS, voile islamique… qui entoure le nouveau président. La désinformatrice, c’est vous

  4. Malheurement il ne faut rien attendre de la France hélas !!! complètement soumise à l’islam avec un fond d’antisémitisme et beaucoup de mauvaise foi , mais le retour de bàton va faire mal , il y a heureusement encore des hommes et des femmes dignes dans ce beau pays que fut la France .

  5. Macron n’y peut rien….C’est comme l’histoire du scorpion et de la grenouille .
    La il fait office de président Grenouille traversant la rivière du pouvoir sur le dos des scorpions du quai d’Orsay…. D’ailleurs, a peine sorti de l’acnee, il est déjà en apnée

    • Le vrai visage d’anti-juif de ce Macron (certains disent Makroud) commence
      à percer, maintenant qu’il ne risque plus rien.
      Quand je pense à tous ces Juifs qui ont veauté pour lui.
      Ils me font penser à quelqu’un qui serait tellement effrayé par les aboiements
      d’un petit caniche qu’ils ont été se réfugier dans la niche d’un pittbull!

  6. Je vous soumets cet article que vous pourrez publier avant Chavouot si vous le voulez.
    LES DIX COMMANDEMENTS
    une nouvelle lecture
    Leo Michel Abrami

    Le Décalogue est, sans aucun doute, le document le plus sublime du Pentateuque, Il contient, en effet, les grands principes de la foi religieuse et de la morale du Judaisme.
Les deux versions du Décalogue (Ex. 20 : 2-17 et Deut. 5: 6-21) ont cela en commun qu’elles contiennent plus de prohibitions que d’affirmations positives. Onze injonctions sont précédées par le mot hébreu lo qui indique la négation ou l’interdiction. Le texte des Dix Commandements met ainsi l’accent sur l’importance de certains actes immoraux dont nous devons nous abstenir plutôt que de nous édifier par une déclaration solennelle des droits et devoirs du croyant qui serait semblable, par exemple, à la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.
    Si ces commandements “négatifs” (lo ta-aseh, tu ne feras pas), découlent de principes moraux et spirituels, il nous serait utile de pouvoir les discerner afin de bien comprendre leur signification.
    Dans le tableau ci-dessous, nous suggérons le principe positif qui est à l’origine de chacun des cinq commandements de la seconde table du Décalogue, celle qui contient les commandements d’ordre moral dont le but est de règlementer nos relations avec notre prochain (mitzvot bein adam le-h’avero, les commandements entre une personne et les autres).
    VI. “Tu dois respecter la sainteté de la vie humaine’“ et pour t’assurer de ne jamais transgresser ce principe absolu “ Tu ne commettras pas de meurtre“ .
    VII. “Tu dois respecter l’intégrité de la relation conjugale et celle de l’institution de la famille” et pour ce faire “Tu ne commettras pas d’adultère” .
    VIII. “Tu dois respecter le droit de chacun de jouir de sa propriété” et pour réaliser ce principe “Tu ne commettras pas de larcin “.
    IX. “Tu dois respecter la vérité dans les relations humaines” et c’est pourquoi “Tu ne commettras pas de faux témoignage”.
    X. “Tu t’efforceras de trouver ton bonheur en mettant à profit les dons (intellectuels, artistiques, etc.) qui te furent accordés” et afin de pouvoir observer cette norme de conduite “Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni sa maison, ni rien de ce qui appartient à ton prochain.”
    Bien que ce principe ne vise pas directement notre comportement envers notre prochain, mais seulement nos dispositions personnelles à son égard, il est probablement le plus important des commandements “entre une personne et son prochain “. En effet, si les humains étaient capables de respecter ce précepte, ils n’auraient plus besoin des quatre autres commandements qui le précèdent. Ils ne seraient pas tentés de mal agir par envie et jalousie, ne seraient pas enclins à mentir et faire de faux témoignages (IX), à voler ce qui ne leur appartient pas (VIII), à commettre un adultère (VII) et même à commettre un meurtre (VI) pour s’accaparer avec violence des biens qui ne leur appartiennent pas.
    Nous avons ainsi une Déclaration des Droits et des Devoirs de l’Homme aux termes de la Morale universelle que nous ne pouvions pas reconnaitre en première lecture. Le décalogue, ainsi conçu, permettrait de saisir l’importance suprême des principes positifs de la morale biblique, que nous pourrions énumérer ainsi :
    VI. Tu dois respecter le caractère ineffable de la vie humaine.
    VII. Tu dois respecter le contrat familial.
    VIII. Tu dois respecter le droit de chacun de jouir de sa propriété,
    IX. Tu dois respecter la vérité dans toutes tes interactions sociales.
    X. Tu dois réaliser ta vie en utilisant les potentialités qui te furent accordées.
    Poursuivant notre analyse, nous nous rendrons compte que les cinq premiers commandements du Décalogue, qui énumèrent les devoirs que nous avons à l’égard de Dieu, sont structurés de la même manière.
    I .” Je suis l’Eternel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Egypte, d’une maison d’esclavage. “
    Ce commandement exprime notre obligation de reconnaitre l’Etre Suprême, qui est à la fois transcendant et immanent, et qui intervient dans l’histoire de l’humanité, comme Il est intervenu en Egypte pour nous libérer de l’esclavage.
    2. “ Tu n’auras point d’autre Dieu que Moi. Tu ne te feras pas d’idole, l’image de quoi que ce soit dans le ciel en haut, ou en bas sur la terre, ou dans les eaux au-dessous de la terre. Tu ne te prosterneras pas devant elles, tu ne les adoreras pas car Moi seul, l’Eternel, suis ton Dieu, qui tiens compte de l’ignominie des parents jusqu’à la troisième et la quatrième génération, ceux qui m’offensent, mais qui étends mes faveurs à la millième génération, à ceux qui M’aiment et gardent Mes commandements.”
    Le principe qui inspire ces interdictions pourrait s’exprimer par ces mots : L’Eternel est absolument Unique et Spirituel. Et c’est pourquoi, il n’y a en Lui ni dualité (Dieu et Satan), ni pluralité, comme dans le polythéisme païen et il ne peut être représenté sous aucune forme quelle qu’elle soit. Sa présence et Sa providence sont universelles. L’expression “el kana” a souvent été traduite par “ dieu jaloux “ mais cela est incorrect, car Dieu ne saurait être jaloux, puisqu’il est le Créateur de l’univers. Le Targum Onkelos (35-120 C.E.) se refuse de traduire cette expression qu’il conserve en hébreu dans sa traduction araméenne. Mais Rabbi Shlomo ben Yitsh’aq, ou Rashi (1040-1105 C.E.), utilise le mot “emportement” en vieux français dans son commentaire de la Bible pour traduire le mot “kana” en lui donnant le sens de “zèle” de la part de Dieu.
    3. “ Tu n’invoqueras point le nom de l’Eternel, ton Dieu, à l’appui du mensonge; car l’Eternel ne laisse pas impuni celui qui invoque Son nom pour le mensonge. “
    Le principe positif qui est à l’origine de ce commandement pourrait s’exprimer par ces mots : “Seule la vérité est un hommage à Dieu et le mensonge est une offense au Créateur’.
    C’est pourquoi la tradition juive exige que nous nous abstenions de prêter serment en invoquant le nom de Dieu si nous ne sommes pas absolument sûrs qu’il s’agit d’un témoignage authentique. Il est aussi interdit de profaner Dieu par des insultes même quand elles sont exprimées par les mots “Sacré nom de Dieu “.
    IV. “ Observe le jour du Sabbat pour le sanctifier, comme te l’a prescrit l’Eternel, ton Dieu. Pendant six jours tu travailleras et t’occuperas de toutes tes affaires; mais le septième jour est la trêve de l’Eternel, ton Dieu: tu n’y feras aucun travail, toi, ton fils ni ta fille, ton esclave mâle ou femelle, ton bœuf, ton âne, ni tes autres bêtes, non plus que l’étranger qui est dans tes murs; car ton serviteur et ta servante doivent se reposer comme toi. Et tu te souviendras que tu fus esclave au pays d’Egypte, et que l’Eternel, ton Dieu, t’en a fait sortir d’une main puissante et d’un bras étendu; c’est pourquoi l’Eternel, ton Dieu, t’a prescrit d’observer le jour du Sabbat.
    Ce commandement contient à la fois un principe positif et plusieurs interdictions qui découlent de celui-ci. Il se réfère à d’autres passages de la Torah (comme te l’a prescrit l’Eternel) qui indiquent que le Sabbat est un signe de l’alliance entre Dieu et Israël. Il contient aussi une injonction qui affirme que chaque personne, quel que soit son statut social, a le privilège d’observer le jour de repos, le Sabbat. Ainsi le commandement du Sabbat – comme il est exprimé dans le livre du Deutéronome.
    Il nous faut remarquer aussi que le Sabbat correspond au samedi. En effet, dans les langues latines comme l’espagnol ou l’italien, le mot chabbat a été rendu par les mots ‘sabado’ ou ‘sabatto’.
    V. “ Honore ton père et ta mère, comme te l’a prescrit l’Eternel, ton Dieu, afin de prolonger tes jours et de vivre heureux sur la terre que l’Eternel, ton Dieu, te destine. “
    Dans le livre du Levitique 19:3, il est dit “Que chacun révère sa mère et son père .” Ainsi la mère doit être révérée et le père honoré !
    Un psychologue contemporain a suggéré l’interprétation suivante : si vous respectez vos parents, vos enfants seront enclins à vous émuler et vous honoreront de la même manière que vous avez honoré vos parents ; et celui qui est ainsi honoré par ses enfants en dérivera sûrement joie et bonheur et vivra de ce fait une longue vie.
    Le cinquième commandement est peut-être une exception, car il appartient déjà à la seconde catégorie, en un sens, mais il peut être rattaché aux quatre premiers dans la mesure où l’on considère que Dieu est, d’une manière symbolique et mystique, le Père suprême de l’humanité.
    Ainsi nous avons vu que l’essentiel des grands principes du Monothéisme et de la Moralité universelle se retrouvent dans le texte du Décalogue, dès qu’on le transpose en termes apodictiques et en expressions affirmatives – plutôt que négatives.
    Rabbi Abraham Ibn Ezra (1089-1164) nous informe dans son commentaire de la Torah que les Dix Commandements se retrouvent dans le chapitre 19 du Lévitique (le Code de Sainteté) avec une différence importante, cependant. En effet, le but ultime et la raison spirituelle des commandements nous est donnée dès le début de ce chapitre et une autre affirmation similaire au verset 18. Le premier verset nous dit en effet : “Soyez saints car Je suis Saint, Moi l’Eternel votre Dieu “ (Lev. 19:2) et le verset 18 cite la règle d’or de la Torah : “Aime ton prochain comme toi-même : Je suis l’Eternel ” (Lev. 19:18) qui est aussitôt ré-affirmé seize versets plus loin dans ce chapitre : “Aime l’étranger comme toi-même…” (Lev. 19:34) c’est à dire non seulement un membre de ta communauté mais aussi l’étranger, car l’amour du prochain est une loi universelle.
    Cette brève étude nous a montré que le Décalogue et le Code de Sainteté (Lev. 19) contiennent les enseignements spirituels et éthiques les plus sublimes de la Torah. Si le Décalogue ne mentionne pas toujours la raison pour laquelle nous devons observer les commandements, le Code de Sainteté (Lévitique 19) le fait pour nous.
    Le rabbin Léon Ashkénazi (1922-1996) enseignait à ce sujet : “ C’est entre ces deux paramètres ‘ aime ton prochain comme toi-même ‘ et ‘ tu ne commettras pas de meurtre ‘ que nous pouvons exercer notre liberté et assumer notre responsabilité.”
    Lorsqu’un païen vint demander au Sage Hillel (1er siècle BCE) de lui enseigner toute la Torah en une seule règle de conduite (le texte littéral dit “sur un seul pied”), il lui dit : “ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse, ne le fais pas à ton prochain” c’est là l’essentiel de la Torah, le reste n’est que commentaire. Vas et étudie! “ (TB Chabbat 31a), Cette règle de conduite a été nommée la ” règle d’argent ”. Elle est importante, cependant, car sans elle, on ne pourrait arriver à la réalisation de “ la règle d’or “.
    Un nombre de sociologues ont reconnu dans la règle de Hillel, le principe de base de la notion des droits de l’homme. En effet, avant que nous puissions aimer nos semblables, il faut que nous apprenions à les respecter. C’est probablement la raison pour laquelle le Décalogue a été formulé comme il l’est, en nous ordonnant des règles de conduite bien simples et explicites. Il faut, en effet, que les droits fondamentaux de tous les êtres humains soient assurés, afin que nous puissions réaliser la règle d’or mentionnée dans le chapitre 19 du Lévitique.
    Ces raisons expliquent pourquoi les Sages d’Israël avaient initialement ordonné que les Dix Commandements soient inclus dans les symboles de la religion juive comme les Mezuzot et les Phylactères. Plusieurs parchemins trouvés parmi les Manuscrits de la Mer Morte, témoignent de cet usage. C’est aussi pour ces raisons que le Décalogue était récité à la fin de chaque office de la synagogue dans de nombreuses communautés au Moyen Age.
    Les rabbins de l’époque talmudique décidèrent, plus tard, de modifier cette coutume, parce que certaines sectes hérétiques prêchaient que l’observance du Décalogue était suffisante et qu’il n’était pas nécessaire d’observer les autres commandements.
    On peut encore trouver les Dix Commandements dans la plupart des livres de prières traditionnels, à la fin de l’office du matin. Il nous faut ajouter que les Dix Commandements sont sont lus avec grande solennité dans un rouleau de la Torah dans toutes les synagogues à l’occasion de la fête de Chavuot qui commémore la promulgation des Dix Commandements quelque temps après l’exodus d’Egypte..
    Le Décalogue reste, cependant, l’exposé le plus sublime des principales règles de conduite morale de la Torah et l’inspiration des versions variées de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

    Leo Michel Abrami enseigne à l’Institut d’Etudes Juives, Phoenix, et l’Arizona Institute of Logotherapy. Il est l’auteur de plusieurs livres : A l’ombre de l’étoile, souvenirs d’un enfant caché, L’Harmattan, 2010 , Une démarche thérapeutique : la Logothérapie, Editions Téqui, 2006, La Recherche du Sens en Analyse Existentielle et Logothérapie, L’Harmattan, 2015 et de nombreux articles en anglais et français.

    • Aussi simplement que ce rappel que vous fait des 10 commandements, on s’aperçoit que de la société médiévale dans laquelle nous vivions à la fin du 20 siècles (grand duché/entreprise et petit cerf/soustraitant) nous dégénérons vers l’antiquité esclavagiste des pharaons pétro-dollar dans les mains des primates les plus tarés courtisés par nos pseudos élus démocratiquement…la dernière en date Poutine reçu à Versailles: TOUT UN SYMBOLE !!!!
      Comment les gens de gauche, prétendu de JAURES, fiers de leur révolution française dont les déclarations des droits de l’homme et du citoyens ont figurés sur des tables semblables à celle des 10 commandements, ont pu-être aussi con pour permettre un tel désastre: “le miracle de l’antisémitisme”

      https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9claration_des_droits_de_l%27homme_et_du_citoyen_de_1793

      Richard MALKA
      un juif TRES anciennement de gauche

  7. MDR
    tous les idiots qui ont voté pour lui auraient dû comprendre qu’avec lui ils ils faisaient entrer au gouvernement ceux qui encensent les terroristes et nous chasseront de france
    le pen eût été un moindre mal, dans ce domaine…

  8. VOUS SAVEZ MAINTENANT POUR QUI IRA VOTRE CHOIX LE 11 et 18 JUIN OUBLIER “EN MARCHE” ALORS QUE MACRON PASSER LA POMMADE EN ISRAEL IL A VITE REPRIS LES BONNES HABITUDES DU QUAI D’ORSAY.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.