L’ONU : vers le réveil ?©

0
20

Une décennie après que le groupe islamiste Hamas ait pris le pouvoir à Gaza, la situation se détériore «de plus en plus vite. Elle est de pire en pire », a déclaré l’ONU dans un   nouveau rapport. « Dans l’ensemble, nous constatons et surveillons cette détérioration  « , a déclaré le responsable de l’ONU, Robert Piper, lors d’une interview mardi. « Chaque indicateur, de l’énergie à l’eau, aux soins de santé, de l’emploi à la pauvreté à l’insécurité alimentaire, chaque indicateur indique que la, situation empire. Les habitants de Gaza sont victimes de cette détérioration depuis dix ans. » Luke Baker (Reuters)


    Le
rapport de l’ONU souligne les abus du Hamas à Gaza 
Le
nouveau rapport de l’ONU publié mardi pointe aussi que : « En prenant le contrôle de Gaza, le Hamas a renforcé de plus en plus son pouvoir, y compris en exécutant, en mutilant et en emprisonnant ses adversaires et en supprimant la dissidence … Le Hamas a commis des violations des droits de l’homme, y compris des restrictions sur
La liberté d’expression, d’association et de réunion, ainsi qu’une campagne d’arrestations arbitraires, de harcèlement, de torture qui ont même mené à la détention.

Certains groupes armés associés au Hamas, tels que les membres des Brigades Qassam, sont également coupables d’enlèvements extrajudiciaires, de tabassage et de meurtre des opposants politiques « .

« Un obstacle supplémentaire à l’accès au développement économique et à la vie civile à Gaza est le renforcement des forces militaires du Hamas et d’autres groupes militants à Gaza, qui se sont   intensifiés au cours de la dernière décennie, y compris le développement, le stockage et le tir de roquettes capables d’atteindre profondément Israël, ainsi que la construction de tunnels sophistiqués utilisés pour les enlèvements et les attaques terroristes en Israël « .

L’avant-propos du rapport a été rédigé par Robert Piper, coordinateur de l’ONU pour les activités d’aide humanitaire et de développement, dans ce que les Nations Unies définissent comme les «territoires palestiniens occupés» et qui critique fréquemment et sévèrement la politique israélienne..

Il pointe aussi le conflit entre le Hamas et l’Autorité palestinienne comme un frein au développement, ainsi que les intérêts d’acteurs régionaux comme l’Egypte et l’Arabie Saoudite et le Qatar qui finance le Hamas.

« C’est le message dans ce rapport, le message fondamental: il est temps de mettre les intérêts des civils en tête de l’agenda régional pour un changement réel et urgent « , a déclaré Piper.

Le rapport conclut que Gaza pourrait devenir « invivable » d’ici 2020, en raison de la combinaison de facteurs internationaux et locaux limitant le développement du territoire ainsi qu’une augmentation de la population qui devrait atteindre 2,2 millions d’ici 2020.

L’ambassadeur d’Israël à l’ONU Danny Danon a déclaré que le rapport de l’ONU « prouve sans aucun doute que le règne des terroristes du Hamas au cours des dix dernières années n’a pas seulement conduit à des attaques sans fin contre des Israéliens innocents, mais n’a apporté que des souffrances et des destructions aux résidents De Gaza « .

« Il est temps que l’ONU désigne définitivement le Hamas comme organisation terroriste  et exige que les dirigeants palestiniens abandonnent leur soutien à l’incitation à la haine et à la terreur », a déclaré Danon.

(Ben Cohen – Algemeiner – traduction JForum

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here