L’Israeli Air Force nomme sa 1ère chef d’escadrille©

0
1160

L’ARMÉE DE L’AIR ISRAÉLIENNE promeut sa première cheffe d’escadrille féminine

Le Maj. G dirigera la 122e Escadrille de renseignement aérien de l’IAF

La première femme à commander un escadron des forces aériennes israéliennes a été nommée le mardi 8 août 2018.

La première femme à commander un escadron de l’armée de l’air israélienne a été nommée par le commandant de l’IAF, le major-général. Amikam Nurkin le mardi 8 août 2018.. (Crédit photo: UNITE DU PORTE-PAROLE DE L’IDF)

La première femme à commander un escadron de l’armée de l’air israélienne a été nommée par le commandant de l’IAF, le major-général. Amikam Nurkin mardi.

Norkin a nommé le major G. (son nom complet est interdit à la publication pour des raisons évidentes de sécurité) en tant que commandant de l’escadrille aérienne 122, l’unité de renseignement de l’IAF basée sur la base aérienne Nevatim dans le sud du pays.

L’unité de renseignement de l’armée de l’air israélienne multiplie les missions de reconnaissance complexes dans les airs, le premier escadron enregistrant au moins 6 000 heures de vol en 2016 seulement.

Conscrite en 2003, elle s’est entraînée comme pilote d’avion de transport et a servi dans le 131ème Squadron (Beechcraft-200 “Zofit”, Beechcraft King Air C-12 “Kukiya” et Beechcraft A-36 “Hofit”) et au sein du 135ème (Karnaf). escadron.

Le major G a été commandante- adjointe de l’escadron Nachshon de 2015 à 2017.

Elle a terminé un cours de commandement le mois dernier et avec sa promotion, elle a obtenu le grade de lieutenant-général et remplacera le commandant actuel de l’escadron dans les mois à venir.

“Je suis heureuse de ma nomination”, a déclaré le major G. dans une déclaration de l’armée. “C’est un grand privilège et une grande responsabilité. Le vrai travail ne fait que commencer. Je suis fière de servir dans l’armée de l’air. ”

L’année dernière, un officier supérieur de l’IAF a déclaré au Jerusalem Post que l’éventualité de la nomination d’une commandante d’un escadron de l’armée de l’air israélienne n’était pas loin.

Il a expliqué que le nombre de femmes demandant à servir dans des unités de combat – y compris dans l’armée de l’air – a régulièrement augmenté depuis 2000 et que l’armée en “voit maintenant les fruits”.

En 2014, une femme a été nommée commandante-adjointe d’un escadron de l’aviation. Alors que les femmes ont servi comme commandantes adjointes des escadrons de soutien, la promotion de cette femme avait fait d’elle la femme la plus haut placée de l’IAF à l’époque.

En janvier, Norkin a nommé la première femme au poste de commandement d’une escadrille d’aviation.

Le major T. a été promue lieutenant-colonelle à la tête d’un escadron d’avions de transport de l’armée de l’air israélienne.

Une autre femme, le Maj. M. a été nommée à la tête de l’unité opérationnelle de commandement et de contrôle de l’IAF et a été promu lieutenant-colonelle. Selon la déclaration de l’armée, elle sera la première femme contrôleur de la circulation aérienne à atteindre ce rang.

En novembre, une femme a été nommée commandante- adjointe d’un escadron de combat. L’officier, la capitaine. Y. une navigatrice de F-15, servira dans l’escadron Fer de Lance (Spearhead), qui transporte des avions de combat F-15 depuis la base aérienne de Tel Nof, dans le centre d’Israël. En outre, deux autres officiers de sexe féminin ont été nommés commandants adjoints d’un escadron de drones de la base aérienne de Palmachim.

En 1949, l’armée israélienne est devenue la première au monde à introduire le service militaire obligatoire pour les hommes et les femmes, et, en 1951, Yael Rom est devenue la première diplômée du prestigieux cours de pilotage. Mais peu de temps après, les femmes ont été exclues des positions de combat, notamment empêchées de devenir pilotes.

En 1993, Alice Miller, immigrante sud-africaine, a poursuivi avec succès l’armée pour son droit de s’enrôler dans l’armée de l’air. Bien qu’elle ait été déclarée médicalement inapte au rôle de pilote, ses actions ont brisé le plafond de verre de l’IAF et ouvert aux femmes le parcours du pilote.

Cinq ans plus tard, Sheri Rahat est diplômée du cours de pilotage et devient navigatrice sur le chasseur F-16. En 2000, le lieutenant Roni Zuckerman, la petite-fille de deux leaders du soulèvement du ghetto de Varsovie, est devenue la première femme à obtenir son diplôme de pilote de combat.

Malgré le fait que l’armée de l’air ait encouragé les femmes à s’enrôler, depuis que la Cour suprême a statué en faveur de Miller en 1995, seulement 49 femmes ont terminé le cours.

Selon l’IAF, sur les quelque 600 cadets qui ont réussi les tests préliminaires du prestigieux cours de pilotage, environ les deux tiers ont abandonné la première année du cours intensif de trois ans et seuls 30 à 40 d’entre eux ont réussi le cours.

Adaptation : Marc Brzustowski

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.