L’Évangile de la femme de Jésus pourrait être authentique.

11
79

Les analyses chimiques et épigraphiques suggèrent que

l’«Évangile de la femme de Jésus» pourrait être authentique.

 

Source : NATIONAL GEOGRAPHIC

Un fragment de papyrus datant du 8e siècle après J.-C. suggère cette possibilité et provoque la controverse car si l’on en croit une série de rapports scientifiques fraîchement publiés, il désignerait le début des croyances chrétiennes.

Annoncé au cours d’une conférence à Rome par Karen King, de la Harvard Divinity School, l’ « Evangile de la femme de Jésus », un fragment de papyrus en écriture copte, contenait quelques formulations intrigantes.

Les mots « Jésus leur dit : ‘Ma femme’ (…) elle pourra être ma disciple (..) » sont visibles au centre du fragment. Initialement daté par King au 4e siècle, ce message qui nous est parvenu du passé résonne avec les débats actuels sur le rôle de la femme dans la Chrétienté et n’est pas sans rappeler les thèmes du roman à succès Da Vinci Code de Dan Brown.

À sa découverte, le morceau de papyrus a été accueilli par le scepticisme des intellectuels religieux, qui considéraient le fragment comme une contrefaçon. Cependant, dans les rapports publiés dans la revue Harvard Theological Review, plusieurs experts rendent compte d’analyses de la composition chimique et de l’écriture ancienne du fragment. Ils arrivent à la conclusion que l’encre utilisée dans ce fragment concorde avec l’encre ancienne, et que les fibres du papyrus datent du 7e ou 8e siècle. Pour King, il pourrait même s’agir de la copie d’un texte encore plus ancien.

« Toutes les preuves d’un document ancien sont réunies », a déclaré King lors d’une conversation téléphonique. « Pour nous autres historiens, il nous faut maintenant nous poser la question de ce que cela veut dire. »

Jésus était un nationaliste marié et mort pour avoir lutté contre Rome

Dans le livre Jésus Contre Jésus (seuil) de nombreuses analyses vont dans ce sens. Jésus selon ce livre édifiant d’intelligence et de recoupements d’informations, en conclut que Jésus n’était pas de Nazareth mais de Jérusalem, que Joseph était Architecte et non charpentier (erreur de traduction de l’araméen au grec), que Jésus était de sang royal, voilà pourquoi Herode souhaitait l’écarter pour ne pas dire le supprimer.

Jésus a donc mené une lutte clandestine, est allé recruté chez les pauvres en les nourrissant et les guérissant. Sa popularité augmentant il a pris le contrôle du Temple (en y cassant les établis de commerçants, autorisés par Rome et non par le Sanédrine) pour y enseigner ses idées nationalistes.

Les 16 évangiles apocryphes ne parlent quasi pas de Barrabas, le truand tueur de soldats romains, lequel aurait été préféré à Jésus lorsque Pilate imposa le choix « aux juifs » lors de la Pâques. Les seuls fois où les évangiles apocryphes font état de Barrabas, c’est le désigner comme un personnage fort et courageux. Le prénom de ce « truand » est d’autant plus déroutant qu’il s’appelle « Jésus ».

La conclusion de Jésus contre Jésus par l’association de deux journalistes, est assez édifiante:

– un homme était crucifié par Rome pour deux raisons:
soit il se dressait contre Rome,
soit il trahissait Rome.

Jésus Christ serait donc mort sur la croix pour avoir tué un soldat romain, par amour pour Israel, par nationalisme, par conviction religieuse avec pour titre « le roi des juifs », ce qui semblait bien être son but durant sa courte mais extraordinaire vie.

Cette dernière thèse laisse entendre que Jésus aurait donc été un révolutionnaire pour le peuple hébreu et un véritable messager pour l’humanité, puisque la religion créée par ses apôtres a diffusé, de plusieurs manières (douces ou violentes) les 10 commandements et les lois morales que Dieu a donné au peuple juif sur le mont Sinai.

Jésus est, malgré lui donc, le fondateur spirituel de l’Occident.

11 COMMENTS

  1. réponse à EveryBreakingWave : un grand merci pour votre commentaire si pertinent, il faut faire très attention car les religieux de toutes natures et de toutes les obédiences entraînent souvent les fidèles, malgré le Message, vers la détestation de l’autre en lieu et place de l’Amour…

  2. Ce n’est pas parce que ce document est authentifié du huitième siècle que son contenu est forcément vrai. De tout temps on a écrit des hérésies,et les Sectes ont foisonné depuis le début du christianisme.

  3. Vous pouvez toujours fantasmer, mais les évangiles tiennent la route. Un vrai Chretien respecte Israel, est vivement intéressé par « l’ancien testament », aime les Juifs parce que Dieu a dit qu’il ne sera plus en colère contre son peuple.
    Les religieux fabriquent de sordides sectes … partout. Les athées gobent les hérésies car c’est une nourriture suffisante pour leur esprit.

    • Il ne s’agit pas de fantasmer. Un document déclaré crédible par les scientifiques présente une autre histoire de Jésus, de ses origines et de son combat. C’est tout. Personne ne dit qu’il faut y croire mordicus. A l’inverse personne ne saurait interdire que l’on s’y intéresse.

      • Si ça c’est une preuve scientifique ça manque de solidité. Des éventuels faux peuvent avoir été authentiquement écrits plus tard.
        Le coran aussi pretend démontrer 6 siècles plus tard que les évangiles, la thora sont falsifiés « preuves » à l’appui avec des corans authentiques. On est pas dans du scientifique.

  4. Le seul livre vraiment pertinent sur le sujet s’appelle « Le messie de César » de Joseph Atwill. Lisez-le et vous comprendrez tout sur ce « Jesus » qui n’a laissé aucune trace historique, même pas une allusion chez les romains…

  5. Peu importe la vie de Jésus. Le plus important est qu’il a servi de prétexte à l’établissement d’une religion. Le christianisme à été la plus grande catastrophe pour les Juifs. Pas pour Israël. Il a empêché la dilution juive dans les nations. Il est à l’origine de l’antisémitisme, cette force occulte qui repousse Israël dans l’enclos de ses obligations.

  6. du grand n’importe quoi! c’est comme dire que jerusalem n’a rien a voir avec les juifs.
    faite attention, car nous sommes dans une phase ascendente du mensonge sur tout ce qui es biblique.
    les faux prophètes courent les rues

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here