les propos de Sarkozy mettent en danger le Cacher en France.

0
30

C’est peu dire que les responsables juifs ont été cueillis à froid, au sortir de shabbat, par l’annonce de Nicolas Sarkozy sur l’abattage rituel, samedi 3 mars. Contre toute attente, le candidat de l’UMP à l’élection présidentielle s’est déclaré pour « l’étiquetage de la viande en fonction de la méthode d’abattage ».
Cet engagement revient à préciser sur les emballages si la viande vendue dans le circuit classique est issue d’un animal égorgé sans étourdissement préalable, selon la tradition musulmane et juive.

« Cette annonce suscite dans la communauté une totale incompréhension », assure le rabbin Bruno Fiszon, conseiller du grand rabbin de France sur ces questions. « Elle est pour nous illisible car jusqu’à présent la ligne du président de la République et du gouvernement était claire : pour la défense de l’abattage rituel – en limitant les abus – mais contre la politique d’étiquetage restrictif. Nous avons eu des garanties en ce sens jusqu’à très récemment. La communauté juive, rejointe par les responsables musulmans, se bat depuis des années contre un tel étiquetage jugé « stigmatisant » et susceptible de susciter « un boycott » et donc un surcoût de la viande.

Selon différentes sources, la volte-face de M. Sarkozy, qui survient trois semaines après les déclarations fracassantes de Marine Le Pen sur la présence de viande halal dans le circuit de distribution classique, a surpris jusque dans sa majorité. Le ministère de l’agriculture jugeait il y a quelques jours encore une telle mesure « stigmatisante ». Ce discours officiel globalement favorable à l’abattage rituel a même empêché tout débat national sur ce sujet.

A plusieurs reprises, les parlementaires UMP ont renoncé à des textes prônant l’étiquetage, sous la pression du gouvernement, sensible aux arguments des religieux et des industriels. La France est même le principal pays à défendre ces positions au niveau européen. Aussi, ce changement de pied de M. Sarkozy en pleine campagne électorale est-il perçu par certains responsables religieux comme « un mouvement de panique » face aux sujets mis en avant par le Front national.

UN DÉBAT « GROTESQUE »

Il n’empêche, qu’il s’agisse d’une annonce de campagne ou d’une réelle inflexion de la politique française, les religieux pourraient changer de stratégie et accepter une forme d’étiquetage. « Mais, précise le rabbin Fiszon, si on étiquette pour l’abattage rituel, on étiquette pour tout, y compris en précisant le taux d’étourdissements ratés ou les conditions de transport. » Une position également défendue sur RMC, lundi 5 mars, par le grand rabbin de France, Gilles Bernheim.

La communauté juive s’inquiète des difficultés à écouler de la viande abattue rituellement sur le marché classique, car, selon la cacherout, seuls 30 % à 40 % d’un animal sont propres à la consommation, le reste se retrouvant dans le circuit conventionnel.

Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui, estime de son côté que « la seule mention ‘après ou sans étourdissement’ ne dit pas toute la réalité. Ainsi, en termes de communication, ce n’est pas pareil d’inscrire ‘assommé par un pistolet à tige perforante' ». » Il se dit par ailleurs « inquiet » de cette polémique qui « créé des tensions dans la société ». Pour Fateh Kimouche, responsable du site militant d’information du consommateur musulman Al Kanz, l’étiquetage est en revanche indispensable : « C’est le manque de transparence qui alimente l’islamophobie. »

François Bayrou, candidat du MoDem, a déploré la manière d’aborder certains thèmes comme le halal, évoquant une « dérive » pouvant mener à une « explosion de la société ». Pierre Moscovici, directeur de campagne de François Hollande, qui s’est peu exprimé sur ces thèmes, a accusé M. Sarkozy de « stigmatiser de façon sournoise » les musulmans. Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche) a dénoncé un débat « grotesque ».

Stéphanie Le Bars Article original

1 COMMENT

  1. De toutes façon nous sommes dans un Pays laïque, ET SUR UNE TERRE DE LIBERTE alors le hallal ou le cacher? DOIT s’exercer dans la Liberté, sinon ce n’est pas peine, moi je le redis je suis chrétiens moi je mange cacher SANS PROBLEME, je mange hallal SANS PROBLEME, et je mange le boudin ( noir ou blanc ) sans problème hi ! hi ! hi ! SANS PROBLEME AUCUN . JE DEMANDE au Seigneur de bénir les aliments que je mange et ils sont bénit. Parce que à chaque Election Présidentielle TOUT LE MONDE VEUT REVENIR SUR CERTAINS POINT QUI NE SONT A LA LIMITES MEME PAS POLITIQUE MAIS RELIGIEUX, et ça je le redis aussi nous sommes dans un Pays laïque, alors qu’une bonne fois pour toutes que chacun puisse RESPECTE LA LIBERTE DE CHACUN.
    Et que Si Chacun Ne Respecte Pas La Liberté De Chacun, Ce N’est Quand De La Faute A SARKO hi ! hi ! hi !

  2. Le Vote Blanc Signifie Que Vous Voterez Pour La Majorité, Alors je vous le demande: NE VOTEZ PAS BLANC.
    Le cacher c’est pour les Juifs, et le hallall c’est pour les musulmans, et en ce qui me concerne JE SUIS CHRETIEN, ce qui signifie que je peux manger des Deux SANS AUCUNE DIFFICULTE, Je Bénis le repas, et il est Bénis Point, et je ne vois pas ou est la DIFFUCULTE, Je ne vois pas ou est le Problème.

  3. Je suis désolé d’intervenir, mais si le Hallal est un Bisiness, le Cacher AUSSI, Alors laissons chacun manger comme IL LE VEUT, C’EST CA LA DEMOCRATIE; chacun mangent, comme il VEUT , et CE QU’IL VEUT, ET QUAND IL LE VEUT ,C’EST CA LA LIBERTE DU PEUPLE. ET LA FRANCE DOIT RESTER UN PAYS LIBRE ET CA DANS TOUT LES DOMAINE J’ESPERE QUE SARCKO Y VEILLERA .

  4. Armand,

    Je connais très bien ce site . C’est l’espace d’une cour de lycée où les gens viennent papoter , blaguer , souvent dire n’importe quoi au point que la direction a fait une reprise en main .

    C’est un forum tchatche . Aucun crédit .Aucun rapport avec J.Forum

    De toutes façons , affirmer gratuitement que les bêtes saignées à vif ne souffrent pas , contrairement à ce que disent les professionnels de cet aspect ,c’est à dire les vétérinaires , c’est parler comme ce frivole Montebourg qui s’en f. complètement ….

    Bête , brutal et prétentieux comme il l’est

    Avec quelques arguties légères , histoire de se débarrasser du problème

    O.K. , on peut s’en f.

    Mais dans ce cas , autant ne pas s’engager dans la discussion plutôt que de dire des inepties, des stupidités

    Sinon , c’est parler pour parler

  5. Messieurs,
    ni vous ni moi n’étions là lorsque la Thora a été donnée au peuple juif.
    mais je peux penser ,en toute modestie, en reconnaissant l’étendue insondable de mes lacunes et sans mépris pour mes ancêtres que , sortant d’un long esclavage en Egypte, ces malheureux n’avaient pas une capacité d’approfondissement de telles subtilités alimentaires. En outre c’est Dieu qui les prescrit, Dieu qui a été , qui est et qui sera donc Dieu dont la pérennité nécessite qu’il livre des prescriptions pertinentes, compréhensibles et intelligibles à tout juif , de quelque époque qu’il soit et surtout de nature à ne pas choquer les non-juifs qui seraient témoins de leur observance.

    Ce que j’ai voulu dire , de manière sûrement très maladroite, c’est que la religion juive comporte des commandements que même des rabbins depuis des millénaires qu’ils s’évertuent à les analyser, les décortiquer, admettent leur incapacité à les comprendre . Alors , je me pose la question de savoir si Dieu s’est adressé à des êtres éminemment supérieurs, extra-terrestres ,auquel cas nous les communs des mortels nous devons exécuter sans nous interroger . Ou bien Dieu a livré un texte d’une grande clarté et dont la clairvoyance saute aux yeux de n’importe quel individu soucieux de s’appliquer à en respecter jusqu’au moindre détail, pourvu que cela relève du bon sens.

    Alors; messieurs les censeurs, je confesse que je ne suis pas un être supérieur, que je n’ai pas votre perspicacité , que je ne perçois pas toute la subtilité qui se cache derrière l’extraction du nerf sciatique, que je ne mesure pas la grandeur d’esprit qui veut qu’un vin qui aurait été touché même à distance avec un ustensile par un non-juif soit impropre à la consommation des juifs…etc etc.

    Mais je comprends que si l’étiquetage devait s’ imposer alors ce n’est même plus le 1/3 avant des bêtes de moindre qualité que l’on consommerait mais plus rien ( sauf peut-être pour les fêtes et si on habite Neuilly) Et vos belles certitudes s’écrouleraient d’elles-mêmes, comme les mêmes se sont écroulées quand je me suis demandé si Dieu approuve un tel gâchis en considérant normal que l’on tue une bête et en repousse les 2/3 quand les 95% des êtres humains crèvent de faim et de soif.

    Quant au vin, c’est tout à fait vrai, aujourd’hui je préfère boire un bon vin non cacher d’un prix abordable , préparé par de vrais professionnels à ces piquettes d’un coût exorbitant , que j’ai consommées des décennies durant mais dont l’élevage était confié à des religieux vraiment pas doués pour cette activité.

    Pour ma part, être juif c’est s’efforcer d’être honnête avec les autres,- juifs ou non-, faire preuve de charité envers les indigents et les malades et être également honnête avec soi-même c’est à dire ne réaliser que ce qui me paraît pertinent.

    Et pour ce qui est des règles alimentaires , le moment venu, je m’expliquerai avec Dieu et lui demanderai pourquoi il a livré un texte aussi complexe, ayant suscité tant de controverses et sans considération pour les imbéciles comme moi (dixit mon contradicteur) .

  6. D’autant que toute période électorale , en particulier la présidentielle est propice à la mise en débat de nouveaux sujets de réflexion sur des domaines à caractère public, sociétal (peine de mort, avortement , mariage gay ou référendum, immigration …)

    Disons que les gens sont plus mobilisés , plus ouverts ,plus « écoutants « , plus sensibles que le reste du temps .

    Période de passion politique, de coups tordus mais en même temps de pédagogie sur des grands sujets .

    Chacun , à son niveau, est à la fête

  7. Je suis également pleinement en phase avec Dugato et mimile et donc, totalement contre les propos et pensées de Raychok qui au passage, aurait semble-t-il jugé bon d’épouser une non-juive ? (faisant de ses probables enfants des Non-juifs certifiés). C’est visiblement ce point qui dérangerait le plus Raychok car sinon, pourquoi aurait-il évoqué cette débilité que le judaïsme se transmettrait comme la Kéhouna, à savoir par le père? Alors qu’on sait du Talmud Kidoushin 68b qui explique le ‘Houmash Dvarim 7, 3-4 : « Ki Yassir eth Binekha… » (s’il s’écarte ton fils…) que le judaïsme se transmet par la mère!

    Et oui, quand on s’est placé hors de la Torah, c’est difficile ensuite d’accepter tout ce qu’Elle nous demande ; Alors on La critique en critiquant nos Sages (qui ont pourtant donné l’intégralité de leur vie pour Elle) et en les faisant passer pour des « éméchés délirants, misongynes et racistes » (‘Has Vé’halila) aux yeux des internautes qui lisent ce genre de sites juifs! Ce Raychok, qui « aurait-une-qualité-qui-fait-défaut-aux-autres » (en tout cas, ce n’est pas la modestie qui l’étouffe), non content de critiquer nos Sages, fait du ‘hilloul HaShem en traitant le judaïsme de « secte d’un anachronisme inimaginable » et le vin de nos kiddoush, d’une « question qui frise le racisme le plus intolérable »

    J’ajoute vu les propos incohérents et contradictoires de Raychok, qu’il est évident qu’il ne mange pas cashère! Surtout quand je vois qu’il s’étonne et se moque des éviers qui permettent de séparer les vaisselles viande et lait!

    Enfin, la seule chose qu’il devrait être soucieux d’offrir aux Non-juifs, c’est son silence, ainsi qu’il est dit dans Prov. 17, 28 : « L’insensé même quand il se tait, passe pour un sage » car à lire Raychok, on n’a aucun doute sur son imbécillité.

  8. Armand ,

    Je n’en suis pas sûr . Tout n’est pas toujours concerté et manigancé . La preuve , c’est que Sarkosy se contredit , que sa majorité se divise (Copet et Kioscisko -Morizet
    sans compter toute la gauche gaulliste ne sont pas d’accord ) alors qu’ils ont le devoir d’arriver unis aux élections , en « ordre de bataille  » comme ils disent, mimant les socialos , drôles comme des portes de prison

    Non la période est assez intense quand même

  9. « Korbanote de Kippour » ; je voulais dire : « Kapparote de Kippour »

    « Kappara/kapparote » voulant dire « réparation/réparations »

    « Korbane/Korbanote » signifiant « sacrifice/…s »

  10. « le Temple existerait toujours ou serait reconstruit devrait-on refaire des sacrifices d’animaux ? »

    Réponse : Oui, absolument! Ça vous choque? Bah pourquoi? Ah, vous préférez que ce soit des humains qui soient sacrifiés comme c’est le cas un peu partout dans le monde…

    Dans l’Esprit de la Torah, les sacrifices existent pour des raisons telles que par exemple, l’homme qui voit égorger une bête doit se figurer que théoriquement, c’est lui qui aurait dû être égorgé pour ses fautes (Korbanote de Kippour) à la place de la bête et donc, si tous les hommes se pénètraient de ce sentiment profond de culpabilité, ils deviendraient beaucoup plus humbles et plus sages ; La sagesse se répandant ainsi peu à peu dans le monde, on n’en serait jamais venu à toutes les atrocités qu’on fait subir y compris à des bébés! Ah mais non ici! point de peine pour des enfants du tiers monde qui souffrent mais par contre, combien de sentiments totalement hypocrites et déplacés pour des bestiaux qui passent ainsi en priorité dans le coeur des gens devant des enfants!!

    Autre raison, il est dit que les bêtes tendaient elles-mêmes le cou dans le Temple car elles savaient qu’elles faisaient ainsi kapara pour leurs fautes passées. La Torah affirme en effet haut et fort que la métempsycose existe (d’ailleurs, on parle bien dans les prières de Tishri de « guilgoul a’hère » = une autre réincarnation). Aussi un homme peut-il se réincarner en bête, voire en plante et même en minéral suivant la gravité de ses fautes commises. Or il n’est déjà pas facile à une bête, de faire kapara (réparation) aussi, quand dans le Temple de Yerushalaïm qui est l’endroit le plus saint au monde, une bête avait la chance d’être choisie pour être immolée pour les pêchés des hommes, elle savait qu’elle serait pardonnée de toutes ses fautes et que sa récompense serait sans limite puisqu’elle accèdait alors enfin au Paradis. Je vous signale d’ailleurs que cette notion 100% juive a été reprise par beaucoup d’autres…

    Aussi quand le Temple sera reconstruit, on apportera à nouveau les sacrifices dont les 70 taureaux venants des 70 Nations Non-juives : Car même tous les Non-juifs devront apporter leurs offrandes au Temple ; La paix des hommes est à ce prix là!

    Mais tant que les hommes préfèrent avoir pitié des bêtes plus que des hommes, il ne faut pas s’étonner qu’on vive dans un tel monde d’inhumanité.

    Au passage, j’en re-profite pour re-dire à tous les juifs qui mangent ‘Hallal en croyant se donner bonne conscience, qu’ils peuvent tout aussi bien manger du jambon car la faute est équivalente. Du reste, pourquoi se rebeller contre la Torah en ne mangeant pas cashère mais chercher stupidement à minimiser « la casse » en mangeant une viande interdite, fut-elle ‘Hallal pour certains? Serait-ce pour tenter d’avoir un prochain meilleur guilgoul?

  11. Jean vous connaissez mes idées depuis le temps ! Non ce qui m’ennuie c’est qu’on ressort toutes ces histoires de Casher en pleine période électorale . Nous sommes dans un pays laïc où existe la séparation de l’Eglise et l’Etat . Je dis simplement qu’ils nous foutent la paix . On a des rabbins et un Consistoire , BASTA .

    djindji , je regrette que vous soyez consterné , il va falloir vous habituer . Je ne vais pas me mettre à plat ventre devant vous à chacun de mes messages . Si ça vous choque , éviter de me lire .

  12. Je suis d’accord avec les déclinaisons que vous faites dans les conséquences d’un étiquetage de la viande cacher. Ceci dit, vous n’allez pas au bout du raisonnement : moins d’argent pour le consistoire égale moins de prestations religieuses offertes aux membres de la communauté, moins de synagogues, d’écoles juives et de vie juive en général.
    Par ailleurs, sachez que les bouchers sont totalement incompétents pour enlever le nerf sciatique, et que même les rabbins ont des doutes sur le sujet car le « savoir faire » s’est hélas perdu avec le temps. Telle est la raison de l’abandon de la partie arrièere de la bête de nos jours.
    Je ne suis ni boucher ni spécialement consistorial,mais je crois qu’il faut éviter la critique hative, surtout dans les temps troublés que nous connaissons.

  13. Cher monsieur,
    Chez des juifs appliquant la Thora traditionnelle, personne ne reste chez soi à avoir froid s’il est en contact avec la communauté. Par contre, s’il va mourir de froid, il est clair que la loi l’encourage et même l’oblige à se réchauffer pour sauver sa vie.
    Ce côté « obligatoire » est une constante du judaïsme qui l’a maintenu vivant jusqu’à nos jours. Nous témoignons d’une vérité qui est éternelle en la maintenant la plus intacte possible. Votre vision de la religion est celle là même qui a conduit le Judaïsme au Christianisme à l’aide du maitre mot « évolution » qui rime dans l’esprit de l’homme à « déresponsabilisation » qui conduit à la « démission ». Je suis donc assez d’accord avec votre précédent détracteur que semblez être en « état d’urgence de retour aux sources » si vous êtes juif.

  14. Bonjour Scipion

    Oui je pensais à son grand père maternel algérien (Oranie) mais vous avez raison ,car du côté paternel son grand père boucher français métropolitain n’était pas dans le Hallal; peut être dans le boudin , donc dans le porc voire exploitait une boucherie chevaline donc dans le cheval

    Merci de me permettre d’affiner mon propos ; on finit par tout mélanger au grand dam des blogueurs

    Aujourd’hui c’est le jeûne d’Esther ,en Israël beaucoup de carnavals à l’effigie d’Amman

    Bonnes fêtes de Pourim à tous

    http://kefisrael.com/2012/03/02/le-

  15. Je suis consternée par les propos de Mr Maruani ! quelle élégance !:
    Autrefois on faisait des sacrifices animaliers dans le judaïsme et humains chez les Incas, entre autre, fut-il les conserver ? N’importe quoi.

  16. A Jean, il me semble, sauf erreur de ma part, que je vous prie éventuellement d’excuser, que c’est dans la famille de sa mère, que Montebourg (PS) a peut-être pu fêter l’Aïd-el-Kébir… Je dois avouer que pour ma part j’ai toujours assisté à cette « fête » chez des voisins et amis, celà ne date pas d’hier, certes… autres temps, autres lieux et… Amitiés

  17. La circoncision n’est pas un meurtre mais c’est un peu dur quand même comme épreuve pour les parents , je regrette . Je n’ai jamais entendu parler d’accidents ou de suites , mais ça pourrait se faire hors de la vue des parents surtout voire avec un rideau . Aucun intérêt à assister au spectacle . Lequel spectacle nous a éloigné du Judaisme bien de nombreux bons Juifs potentiels .

    il y a toujours du non dit et je parierais que la Haskallah (Lumières aux 18 ème siècle ), soit une profonde remise en cause du Judaïsme que je ne partage qu’en partie , a eu comme point de départ chez de nombreux penseurs honnêtes et certainement profondément monothéistes (Spinoza , Mendelshon )le spectacle de ce sang qui coule d’un être saigné à vif , spectacle qu’à juste titre, la conscience et la sensibilité humaine ne supportent pas

    Sans comparer la circoncision à l’excision qui , elle , laisse des traces , le fait que cette excision ait été pratiquée pendant des millénaires ne lui donne aucune légitimité

    Sinon, on devrait accepter l’esclavage , la polygamie , les gibets publics , le travail des enfants , la barbarie en général ;je vous signale même que parmi les horreurs du Nazisme , il y a certes la nouveauté des chambres à gaz mais sur le reste , Hitler n’a fait que reprendre la violence des mœurs et des guerres d’autrefois

    Donc le passé comporte plus d’horreurs qu’on imagine sans commune mesure avec les aspects négatifs du progrès et du monde moderne

  18. Armand ,

    Vous êtes vous soudain réconcilié avec le couple Montebourg-Pulvar ? Ce serait alors bien dommage

    http://www.francesoir.fr/actualite/politique/montebourg-ps-je-me-moque-de-savoir-si-l-agneau-que-je-mange-a-ete-etourdi-ou-non-192902.html

    Montebourg (PS):  »Je me moque de savoir si l’agneau que je mange a été étourdi ou non »

    Lui bien sûr, il a été nourri au Halal et bien sûr a dû être témoin de l’égorgement d’un agneau lors d’une fête de l’Aid El Kébir dans sa famille paternelle

    Pas vous Maruani .

    Tuer un animal à vif , c’est barbare . Encore pire dans le rite Hallal

  19. Je vais vous dire le fond de ma pensée : ILS NOUS FONT CHIER . VOILÀ DES MILLÉNAIRES QU’ON VIT AINSI . Qu’ils nous foutent la paix . Si ça continue ils vont nous interdire la circoncision comme en Suède .

  20. Esst ce que sarko est responsasable de la gue guerre qu’il y a entre les musulmans et les juifs? Les musulmans mangent Ce qu’ils veulent Quand ils le Veulent; alors pourquoi ce ne serait pas la même chose pour les juifs????
    Attendez là : Sarko n’est pas quand même pas responsable de ce que mangent les musulmans, et de ce que mangent les juifs. Ils font chacun leurs cuisine chez eux, ou est le probléme ???????????? Sarko est le Président de la République Française, il est responsable en chef de tous ceux qui vivent en FRANCE, maintenant chacun voient quand il est midi à sa porte, mon voisin est musulman, et un de mes autre Ami est juif, et moi je suis chrétiens chacun de nous mangeons Ce que nous voulons Quand nous le voulons; {{ou est le problème
    ???????????????????????????}}

  21. Monsieur,

    je trouve votre message méprisant et stupide. J’ai , par rapport à vous , une qualité qui vous fait défaut : celle d’interroger ma religion, ce que nos exégètes ont fait de tout temps , ayant enrichi de la sorte, notre liturgie.

    Je vous informe que notre religion a beaucoup évolué au cours des siècles : pour ne citer qu’un seul exemple aujourd’hui très sensible, celui des mariages mixtes ,je vous rappelle qu’autrefois c’étaient les hommes qui donnaient la religion juive aux enfants.
    Mais à vouloir vous accrocher ,comme vous le faites à de vieilles lunes , vous me rappelez les discussions que j’ai eues voilà 2 shabattot avec mon voisin à la synagogue .Alors qu’il faisait si froid. je soutenais que Dieu n’empêcherait pas une famille juive de se chauffer , bien au contraire. Cela me semblait relever du bon sens . Eh bien non pour mon contradicteur il ne faut pas allumer de feu , même pour se chauffer et chauffer sa famille alors qu’il fait très froid et qu’on risque de tomber malade . Je crois qu’il n’y a rien à ajouter devant tant d’aveuglement . Heureusement Dieu ne correspond pas du tout à l’image de l’être obtus et débile que les gens qui partagent votre conception de la religion juive veulent diffuser.

    tout cela me paraît bien triste à la veille de Pourim

    hag sameah tout de même

  22. OUI VOUS AVEZ RAISON A QUAND ?

    demain sang fautes c’est sur et certain tôt ou tard l’étoile jaune
    allez va !!!!! (soupir) et cela me fait rire a la fois
    rendez vous {{TOUS en ISRAËL}} je vous le souhaite
    c’est ce que nous avons de mieux A FAIRE et a ce préparez et surtout a bien faire
    chez nous ou l’on ne se pose pas la question d’abattage
    on vie et on doit vivre notre vie de juif
    un point c’est tout
    bon pourim a tous

  23. C’est un faux débat. Pour ne pas parler de leur incompétence à régler les vrai problémes. Il faut toujours taper sur des communauté ça fait plaisir au bas peuple et monter dans les sondages.
    La traçabilité est demandé par toute les communautés religieuses. Et il serait bon de balayer devant leur porte quand on sait qu’un conceillé du FN est l’un des plus gros grossiste de halal…

  24. Il faut lire le livre « Faut-il manger les animaux » de Jonathan Safran Foer qui a enquêté sur les conditions d’élevage et d’abattage pour comprendre.
    La conclusion est que quelque soit la méthode utilisée pour l’abattage, après étourdissement, ou par égorgement directement, les souffrances sont atroces pour les animaux, la plupart du temps pour des questions de rendement, et d’économies, le travail n’est pas bien fait. Personnellement, je ne mange plus de viande et je ne m’en porte pas plus mal.

  25. « Une tempête dans un verre d’eau »… et si habilement on avait « détourné » le problème de la « viande halal » pour y assimiler dans un machiavélique amalgame la viande cacher déstinée aux boucheries juives… ces boucheries existent en France depuis qques siècles (?) sans que celà ne fasse tant de vagues… le problème est ailleurs, tout en restant politiquement correct, laissons les musulmans rêgler leur affaire, nous n’avons jamais éxiger de la viande cacher dans les cantines des écoles de M. J. Ferry, l’exploitation massive de cette situation pourrait avoir des conséquences…

  26. Respectons les religions, respectons les lois, et comme le précise Raphaël Benzaquen, puis Lambillon Michel, et enfin Dany 83270, « afin de respecter les convictions de chacun, et en attendant une décision définitive, indiquons ce qui est hallal, ce qui est cacher et ce qui ne l’est pas. Aux autorités médicales,
    aux vétérinaires, aux associations et aux autorités civiles et religieuses, de se regrouper afin d’étudier
    le meilleur moyen de respecter également cette pauvre bête que D.ieu a également crée, pour vivre et
    mourir dignement.

  27. Au point où nous en sommes, vu tout ce qui se dit sur la cashérisation de la viande, il nous faudrait un expert en la matière.
    Jusqu’à ce jour j’ai cru que l’abattage cacher, avec un couteau très aiguisé, permettait à la bête de s’endormir sans souffrance; contrairement aux abattoirs actuels où les animaux paniquent en sentant la mort venir. Le coup, apporté sensé les assommer, libère en réalité des toxines dans la viande, diminuant son temps de conservation contrairement à la viande cashérisée.
    A ma connaissance, l’abattage rituel en Occident a été abandonné non pour le bien de l’animal à tuer mais par antisémitisme pur. L’abattage hallal revient en force par volonté politique de mettre le bazar, favoriser l’Islam et renverser la civilisation judéo-chrétienne. D’autant que je sache les couteaux dans les abattoirs hallal sont loin d’être préparés avec le soin des couteaux pour la viande casher.
    S’il y a quelques excès chez les Rabbanim, dénonçons les, mais de grâce laissez nous manger de la viande casher et non hallal (un rappel : l’animal est tourné vers la mecque et une prière est récitée – sacrifice aux idoles, j’en veux pas).

  28. cher raychok,
    en vous lisant je constate deux choses, la première vous n’avez plus rien à voir avec le judaisme et je respecte votre choix, mais 2e, ce n’est pas parce que vous avez décidé de ces « méthodes d’un autre age » sont à proscrire que vous devez critiquer ceux qui veulent continuer à suivre ces règles, ou alors vous courrez le risque de ressembler à ces apostats qui ont fait tant de mal aux juifs, notamment à travers les controverses avec la chrétienté.
    je pense que si vous voulez approfondir le sujet il serait bon que vous étudiez nos textes, peut être que vous arriverez à pressentir ce que demande le divin de la part de sa créature.
    je vous suggère de lire un livre  » la beauté de l’ange » paru aux Ed Persée, il vous mettra sur le chemin de la compréhension
    pourim VePessa’h samea’h ve cacher

  29. Tout à fait d’accord, le Cacher est un gros business et certains s’en mettent plein les poches. Abandonnons ces pratiques barbares et ancestrales, pour vivre avec notre temps. Pensons surtout à ces animaux qui souffrent gratuitement, et qui sont des créatures divines, ne l’oublions pas.

    Ces pratiques n’ont plus lieu d’être

  30. A la lecture des commentaires, il me semble que beaucoup d’entre vous n’ont pas compris les raisons de la levée de bouclier de nos responsables consistoriaux.
    La traçabilité de la viande non Cacher ou Hallal vendue mais qui informerait le consommateur sur la méthode d’abattage pourrait avoir un impact direct sur la vente de la partie non consommable de la bête aujourd’hui revendue et remise dans le circuit.
    Si le consommateur non juif, se détourne de la viande vendue issue de la bête abattue rituellement, que va-t-on faire de cette viande ? Si on ne peut la consommer ou si elle est vendue au rabais (bien que ce soit les meilleurs morceaux), la viande Cacher va automatiquement augmenter de prix (comme si elle n’était pas assez chère) et donc, baisse de la consommation et baisse des revenus et des taxes pour les consistoires.. Voilà le problème..
    J’ajoute quand même qu’une bonne partie supplémentaire de la bête pourrait être consommée en étant Cacher si les bouchers faisaient leur travail et enlevaient le nerf sciatique. Mais pour eux, il est plus facile de revendre toute la partie basse de la bête.
    Personnellement, être pour la traçabilité de ce que le juif consomme et contre la traçabilité de ce que le non juif consomme me choque et ne peut que répondre à des raisons mercantiles.

  31. Bonjour,
    de même que LambillonMichel, je ne suis pas juive à ce que je sache (ou peut-etre bien, mon père est de Toledo…) mais j ai beaucoup de sympathie pour Israël et la communaute juive et je poste de temps en temps sur ce forum. Je suis contente de voir que un certain nombre de personnes postant sur ce forum, bien que juives, aient le reflexe logique de dire que si la communauté juive veut savoir si un produit est casher, nous, les non-juifs, voulons aussi savoir la provenance de la viande achetée. Je voudrais aussi ajouter ma reflexion personnelle:

    j habite aux Pays-Bas depuis 15 ans. Il y a eu ici un débat l année dernière sur le casher/hallal car il y a ici, très dans l esprit nordiste, un Parti des Animaux qui a 2 sièges aux Parlement. L année dernière, une loi sur l interdiction TOTALE de l abattage rituel est presque passée car elle a été votée à la chambre haute mais retoquée à la chambre basse. Et la communauté juive était en émoi et on a vu des images pas courantes de rabbins venant dire à la chambre leur inquiétude avec des imams. Pour autant, je pense que un étiquetage de la viande serait une bonne mesure. Pourquoi? Je n ai aucune sympathie pour l islam mais j en ai beaucoup pour le judaisme. Et bien une telle loi me permettrait par exemple de ne PAS acheter des produits hallal mais en achetant des produits casher, je peux aider la communauté juive. Bien que je pense que la methode d abattage dans les deux cas n est pas très optimale pour les animaux, je ne veux donner aucun sou 1à l islam mais oui au judaisme. Dautre part, nous avons ici le même problème que en France, il y a de plus en plus de produits hallal sans que nous le sachions. L exemple le plus ridicule est que dernièrement, à une émission de la télevision publique, on a appris que une célébre marque de fromage hollandais, Milner, qui fait un spot de tv avec des gens bien hollandais tout blonds à la campagne et tout et tout, ne fabrique que des fromages hallal (la présure provient d un veau abattu rituellement…).A la question: mais la plupart des Hollandais ne sont pas musulmans, toujours la même réponse consumériste, « oui, mais nous exportons beaucoup dans les pays musulmans et c est plus simple pour la production…SURE, et rien a faire des non-musulmans… Un autre exemple est une marque de laits maternisés, Friso, aussi hallal (????!!!!!). Enfin, je suis allée longtemps a mon fast-food favori de repas i\ndonésiens (ici, l Indonésie ayant été une colonie hollandaise, il y a partout des restaurants/fast-food indonésiens) jusque à ce que je remarque que il y a avait beaucoup de Marocains qui mangeaient là et effectivement, sur le menu, en petits caractères, il y a une grand nombre de menus hallal…

    Je pense donc que un système d étiquetage me permettrait d EVITER le hallal et de temps en temps d acheter éventuellement casher, parce que même si je n approuve pas la methode d abattage, j ai de la sympathie pour une des religions mais pas pour l autre. Je place ce post, bien que n étant pas juive, car je vois donc que, bien que juifs, un grand nombre de internautes pensent que ce système serait un bon juste milieu pour tout le monde

  32. Moi non plus je ne comprends pas pas ces réaction!!! c’est vraiment un faux débat. En ce qui nous concerne, cela ne change rien!!! En effet, nous allons dans des boucheries cachers et dans les grandes surfaces il ya des rayons spécifiques cacher. Qu’est ce que vous auriez dit si comme dans certains pays européens l’abattage rituel cacher était interdit ???

  33. Pourquoi parler des Juifs dès que l’on parle des Musulmans?
    La question n’est pas de savoir de quelle façon la méthode d’abattage a été pratiquée, mais plutôt de savoir pourquoi on impose systématiquement de la viande Hallal dans les cantines, restaurants et points de vente (grandes surfaces etc…).
    Les Juifs n’imposent pas leurs produits et leur viande à tous: si vous souhaitez manger Cacher, vous allez dans des restaurants Cacher affichant le logo du Beth Din sur leur vitrine. Les points de ventes de produits Cacher eux aussi sont connus de tous. Il n’y a pas tromperie sur la marchandise. Vous êtes libres d’acheter ou pas!
    Je ne comprends pas pourquoi je devrais (ou mes enfants) devraient manger Hallal parce qu’ une communauté le déciderait: c’est une sorte de mainmise intolérable.
    Je suis sûre que la viande Hallal est d’excellente qualité mais je refuse d’être obligée d’en manger, si je ne le veux pas… Tout comme je refuse de manger n’importe quel poisson, ou tout autre mets – parce que c’est mon droit. Tout comme je veux pouvoir manger végétarien parce que c’est ma philosophie…
    Monsieur le Président, {{les produits Hallal doivent être étiquetés HALLAL, un point c’est tout.}}
    Lorsque vous allez dans les supermarchés Auchan, il y a un rayon Cacher et tout près, un rayon Hallal: personne n’y trouve rien à redire et chacun s’approvisionne où il veut. De grâce, ne stigmatisez pas les Juifs qui ne demandent rien que de vivre en paix dans leur pays.

  34. paque arrive a grand pas les PRIX aussi.alors bientot on va manger de la viande de chez carrefour halal ou cacher ze ato davar. c la meme bete. hag sameah les coulame

  35. « Ne peut-on se contenter d’une prière ? » Si on abat la bête sans l’étourdir, mais également en essayant de la faire le moins souffrir possible (d’où la lame parfaite, un seul mouvement, rapidité, etc.) , c’est justement pour s’en rappeler lorsqu’on va manger de cet animal, et que cela se fasse ‘pour le bien’. C’est aussi pour ça qu’on doit dire une brakha avant de manger. Les arguments consistant à dire que la bête ne souffre pas quand on l’étourdit est d’une hypocrisie hallucinante : non seulement elle souffre aussi (regardez les yeux des bêtes, avant de passer à l’abattoir ou de l’étourdissement !), on la tue, mais en plus on se dédouane et s’on imagine avoir bonne conscience et on oublie, quand on a un steak dans son assiette, qu’on a ce plaisir parce qu’on a ‘tué’. Oui, manger de la viande, c’est tuer et faire souffrir un animal : nier sa souffrance, soit disant avec des techniques modernes, c’est passer à côte de la plaque du message du judaïsme. La notion de sacrifice n’est pas très loin de ces idées de prendre conscience de la violence et de la souffrance de ce monde pour la focaliser sur des animaux … plutôt que sur des hommes. En tout cas c’est mon avis.

  36. Ne tirons pas sur M.Sarkozy, de grâce il n’a pas besoin de cela… Prions plutôt pour lui plutôt que nous soyons de droite ou de gauche !
    Quant à sa déclaration sur la viande Halal je ne vois pas du tout ce qu’il y a d’inquiétant. Au contraire la traçabilité est une mesure positive. Les consommateurs ont le droit d’être informés de ce qu’ils achètent.

    En revanche il est vrai que notre premier ministre en disant que ces méthodes religieuses n’étaient plus pour aujourd’hui, là pour le coup, il y aurait là, peut-être de quoi se mobiliser.
    Shalom Betty

  37. Au nom de qui peut-on aujourd’hui faire souffrir un animal sacrifié pour vous nourrir ? La barbarie ne doit pas être associée au Judaïsme ou nous perdrons de la crédibilité aux yeux du genre humain.
    De toutes façons, l’étiquetage est déjà en place lorsque vous achetez de la viande ou de la charcuterie en supermarchés, qu’il concerne le Cacher ou le Hallal. A moins que la raison soit beaucoup moins noble et certainement pas d’ordre théologique mais uniquement mercantile… Dans ce cas, à vous de légiférer très vite Messieurs les Politiques !!

  38. On a déjà l’étiquette casher sur la viande casher. C’est un débat xénophobe et anti sémite qui sous entend que l’on souhaite une opacité. Que cette viande est tué de manière barbare. Quelle hypocrisie.
    C’est répugnant de rentré ainsi dans le jeux du parti Neo nazi. Mais ils perdront à ce jeux là .

  39. tout à fait d’accord avec pierre 40…au fil des années l’ islamisme ,et non l’islam, nous sera imposé!
    on n’ose dèjà afficher sa judéité vous imaginer le reste…!!!
    Quant à l’etiquetage n’est-il pas existant dans les boucheries ou supermarché kacher???

  40. j’ai lu tout récemment un long article du Beth Din sur la cacherout et ses modalités.

    j’ai trouvé ce texte effarant , incompréhensible et inintelligible.

    Je ne m’intéressais pas spécialement à la cacherout , ne pouvant consommer cacher les jours travaillés de sorte que je mangeais cacher à shabat et les jours de fête et aussi fréquemment que possible en semaine quand je me rendais à Paris et que je faisais de grandes provisions de viande cacher à congeler.

    Ce texte m’a profondément choqué. j’ai subitement eu l’impression d’appartenir , sans le vouloir, à une secte dont les pratiques sont d’un anachronisme inimaginable. A la fin de ma lecture, j’ai eu la conviction que ces pratiques ne pouvaient absolument pas être d’essence divine .Elles étaient sûrement le fruit de dispositions créées de toutes pièces par des religieux ,un soir de Pourim, alors qu’ils étaient bien éméchés et qu’ils s’efforçaient d’imaginer des règles devant nous éloigner de tout contact avec les non-juifs.

    Comment penser que Dieu tolérerait que les juifs ne consomment qu’un tiers des bêtes qu’ils abattent. comment imaginer d’un côté qu’il faut éviter tout contact avec des non-juifs mais les rechercher pour leur refiler la viande qu’on ne consommerait pas ( idem pour le hamets à Pessah qu’il faut leur vendre).

    Comment imaginer que Dieu nous impose de consommer de mauvais morceaux de viande et de négliger les meilleures parties des bêtes ( pratique non appliquée en Israel où il serait impossible de manger cacher en raison de l’absence de marché pour la viande non cacher) . Dieu aurait -t-il aussi mauvais goût?.

    Pourquoi ne pas s’interroger sur l’opportunité de changer de méthode d’abattage si celle qui a été pratiquée pendant des siècles , voire des millénaires paraît choquante à nos hôtes. Les armes à feu n’existaient pas à l’époque . Mais si tel était le cas , nous aurions peut-être eu d’autres modalités d’abattage des bêtes.

    Nous aussi, nous ne souhaitons pas faire souffrir les bêtes, à preuve le soin que l’on attache à ne consommer que des bêtes en pleine santé au moment de la shéhita. Ou alors , prouvons sans se cacher derrière des argument fallacieux, que les bêtes souffrent moins de nos méthodes que de l’abattage par étourdissement qui me parait tout aussi barbare.

    quant au vin, on frise avec cette question le racisme le plus intolérable.

    Sans parler de tout le reste: la distinction entre le halavi et le bassari prend des allures qui relèvent du délire: on voit même aujourd’hui vendre des appartements à Nathania avec deux éviers , ce qui heurte
    le bon sens quand on sait que nos malheureux ancêtres vivaient dans des tentes avec pour toute vaisselle quelques gamelles qui devaient servir à tout.

    Et puis , puis-je souhaiter que les gens du consistoire fassent preuve de plus d’égards pour les juifs qui veulent respecter leur religion. Auprès de beaucoup de parents,d’amis ou collègues,j’ai constaté l’abandon de manger cacher en raison de la malhonnêteté des bouchers cacher qui réservaient leurs meilleurs morceaux pour leurs meilleurs clients et nous fourguaient les vilains morceaux parce que nous ne leur prenions pas autant de viande qu’ils l’auraient voulu. Il est, parait-il, interdit de consommer de la graisse animale. Combien de fois me suis-je battu avec des bouchers qui m’imposaient de gros morceaux de gras alors que les implorais de ne retenir que des morceaux comportant essentiellement de la viande (pour des question de diététique) .

    Il y a beaucoup à dire sur la cacherout. mais il me semble urgent , aujourd’hui, que nos rabbins apportent plus d’attention à donner du judaisme , l’image d’une religion empreinte d’humanisme, de charité et de l’amour de Dieu et d’Israel plutôt que celle d’une religion du n’importe quoi, empreinte de racisme , de misogynie ( l’épisode de Beth Shemesh est ignoble ) de la crainte de Dieu . L’amour d’Israel ne doit jamais conduire à des manoeuvres illégales comme ce fut le cas il y a 2 ou 3 ans avec des rabbins impliqués dans du blanchiment d’argent : les risques qu’ils ont fait courir à la communauté sont énormes .

    C’est là quelques réflexions que j’aimerais échanger dans ce forum, étant soucieux d’offrir aux non-juifs la preuve d’être en charge d’une belle religion qui a beaucoup à apporter au reste du monde.

  41. Lui aussi il est devenu fou!
    Il se tirent une balle dans le pied!

    Vraiment pour qui voter?
    Je crois que je vais voter blanc!!!

  42. Stupéfaite par les propos et les excès de langage ! « etoile jaune », entre autre, etc, etc. Un peu de retenue. Je repose la question : a-t-on toujours besoin au XXI é siècle de telle coutume. Qu’apporte l’abattage rituel à la viande, sur le plan religieux ? Ne peut-on pas se contenter d’une prière ?
    Je pose une question qui va en faire bondir plus d’un : le Temple existerait toujours ou serait reconstruit devrait-on refaire des sacrifices d’animaux ?
    Evoluons et arrêtons ces débats stériles et ces propos excessifs qui ne font qu’accentuer les différences. Pensons un peu plus à la souffrance gratuite , sous toutes ses formes, que l’homme se permait d’infliger un peu trop souvent et sans vergogne à ces êtres vivants « dits inférieurs » que sont les animaux.
    Bonnes fêtes de Pourim.

  43. Je suis laïque et athée et je ne me connais pas d’ascendance juive. Néanmoins, je suis un partisan d’israël, allié naturel de l’Occident, et un adversaire des islamo-gauchistes qui menacent notre civilisation occidentale. Je constate que la communauté juive de mon pays est très majoritairement composée de citoyens responsables et loyaux envers l’état. Je partage entièrement votre opinion sur le cacher.

  44. Sans revenir sur le débat qui a eu lieu sur le Halal et le cacher , remarquons que ce sont surtout des gens de gauche , Juifs compris,qui, avec leur rouerie habituelle, clientéliste et électoraliste bien sûr , remettent en cause la proposition gouvernementale d’étiquetage systématique des produits .

    Je suis horrifié par l’abattage hallal dont nous avons déjà largement parlé soit l’égorgement à vif de la bête avec aller et retour de la lame jusqu’au décollement de la tête;

    Et si je paie mon produit , mon droit est entre autres de connaître sa provenance .

    J’irai même plus loin :je pense qu’un gouvernement élu démocratiquement a toute autorité même pour interdire et l’abattage hallal et l ‘abattage cacher ;

    Si existent , dans l’abattage laïc disons, des horreurs comme la brutalité et la violence inutiles envers des bêtes eh bien que les autorités du Beth Din fassent leur travail de réflexion et de propositions aux autorités administratives et politiques pour arriver à un abattage disons moins inhumain , moins horrible et ce , en collaboration avec des experts , des vétérinaires ,pourquoi pas des médecins, des éthologues animaliers et des philosophes ,en constituant même un groupe d’éthique .

    Cela en conformité avec l’esprit du Judaïsme ancestral qui a prescrit et maintenu ces lois .Puisque on a le souci de faire souffrir , le moins possible , la bête qu’on abat ,eh bien banco .

    Prenons tous les avis , renseignons nous au mieux des nouvelles et des possibles techniques et soyons courageux .

    Le Judaïsme n’a pas à avoir peur dans la confrontation mais a tout à gagner

  45. D’habitude , je ne suis pas d’accord avec les goys mais cette fois je comprends leur position quand ils disent qu’il faut abandonner l’abattage rituel et que c’est une forme de barbarie qu’il faut abolir ; quand on égorge les bêtes, ellles se sentent mourir en baignant dans leur sang et c’est intolérable pour les gens sensibles à la souffrance ; d’ailleurs les vétérinaires nous disent que les animaux abattus dans ces conditions sont stressés et communiquent à la viande des ondes négatives que l’on retrouve dans l’estomac des consommateurs; c’est comme les combats de gladiateurs et la Taureaumachie qui ont fini par être supprimés malgré que c’étaient aussi des traditions ancestrales; on n’est plus à la même époque qu’autrefois et il faut en tirer les conséquences; c’est vrai que cela risque de changer la vie des bouchers cacher qui font du business en vendant la viande 2 fois plus chère que les autres; mais, il faut s’adapter ou disparaître et j’espère que mes propos n’ont pas choqué certains et si c’est le cas , je vous prie de m’en excuser, car ce n’est pas mon but.

  46. Cette reaction me parrait plus politique que religieuse, d’autant que la partie que nous ne mangeons pas est vendu aux musulmans qui en sont friands.
    Si Sarkozy ne passe pas, sachez que nous nous contenterons que de la viande Hallal.

  47. On marche sur la tête ????
    Je ne comprends pas !  »Nous ne voulons pas dire que nous mangeons cacher »???
    Ou bien est ce que nous doutons de la valeur de notre principe????
    Ou bien voulons nous revenir au temps des  »marannes »???
    Je ne vois que des avantages à cet étiquetage ceux qui veulent la garantie que la viande est bien cacher aurons une garantie supplémentaire.

  48. Je ne comprends pas ces débats ; les mêmes qui doivent réclamer la transparence dans la composition et l’origine des produits pour s’assurer qu’ils sont Cacher réclament l’opacité pour la vente de leurs produits.
    Ce n’est non seulement pas logique, mais de plus non conforme à nos traditions de vérité. Aurait on honte de notre viande ?
    Par ailleurs, une partie non négligeable des clients des boucheries Hallal n’est pas musulmane et au vu des prix pratiqués par les boucheries Cacher, même des juifs achètent Hallal, car ils ont l’impression de moins transgresser, l’animal étant abattu de manière rituelle.
    Je dirai juste que je ne pleurerai surement pas sur le sort des bouchers qui se gavent au nom de la cacherout, qui justifient leur prix par le fait que nous ne consommons pas toute la bête alors que nous apprenons aujourd’hui qu’elle est recyclée.
    Le problème principal dans ce débat n’est malheureusement pas la cacherout, mais l’argent. Les bouchers qui ne trouveront plus ou peu de clients si les prix déjà astronomiques de la viande Cacher augmentent encore (quoique je ne pense pas au vu des marges pratiquées), le consistoire qui aura beaucoup moins de revenus liés à leurs taxes.
    Quand au consommateur Cacher, pas sur qu’il ne s’y retrouve pas en achetant de la viande importée, notamment d’Argentine, bien meilleure, car ne nous leurrons pas, on nous vend de la viande de très mauvaise qualité à un prix « Fauchon » sous couvert qu’elle est Cacher.

  49. Il est tout a fait normal que les gens soit informé afin qu’il ne consomme pas un produit qui soit non conforme a leurs convictions.
    Imaginons le contraire, que de la viande non abattue rituellement soit insérée dans le circuit halal ou cacher, et que l’on dise  » après tout elle a la même qualité ».
    Apprenons a respecter les autres.

  50. Shalom,
    Je ne comprends pas cette reaction? Avec l’etiquetage, au moins tout le monde sait ce qu’il mange!
    Tout devrait etre etiquete: les OGM, les produits irradies, etc…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here