Les dangers de l’antisémitisme travailliste pour la sécurité globale

3
720

Le débat sur l’antisémitisme au parti travailliste britannique

 

Au cours des deux dernières années et demi, un débat majeur s’est amplifié sur l’antisémitisme au sein du parti travailliste britannique. Mais, il a occulté d’autres attitudes hautement problématiques adoptées par Jérémy Corbyn, le dirigeant de ce parti depuis 2015. A présent, il existe bien plus de preuves du grand nombre de ses délits.

Jeremy Corbyn, leader du parti depuis septembre 2015, soutient des terroristes meurtriers et même génocidaires, dont certains qu’il a appelé comme étant ses «amis» et ses «frères». Il soutient les négationnistes et les manipulateurs de la Shoah. Corbyn est également incitateur anti-israélien et un antisémite à temps partiel[1].

On peut tirer de nombreux aperçus riches d’enseignement, du long débat sur l’antisémitisme au sein du parti travailliste. Bien qu’ils soient importants pour le Royaume-Uni et le monde occidental en général, les médias et d’autres secteurs du domaine public les ont largement ignorés. Ce qui suit est une liste de questions importantes qu’on peut tirer du débat mené jusqu’à présent.

  • Les délits extrêmes commis par Corbyn ne constituent pas un obstacle, pour de nombreux citoyens britanniques, qui continuent à soutenir le parti travailliste. Certains sondages récents montrent que si des élections parlementaires avaient lieu maintenant, les travaillistes auraient de bonnes chances de l’emporter[2]. Si le partisan du terrorisme Corbyn devenait Premier ministre britannique, cela pourrait compromettre les efforts de l’Occident pour faire face au terrorisme mondial, s’agissant principalement terrorisme qui émane des sociétés musulmanes. Il serait presque impossible de dissimuler tous les renseignements confidentiels que possède le Royaume-Uni sur le terrorisme à Corbyn et à certains de ses associés pro-terroristes. Cela concerne aussi les renseignements obtenus grâce à d’autres pays. Corbyn et certains de ses associés constituent un cheval de Troie potentiel pour la lutte de l’Occident contre le terrorisme. Le fait même que ce futur risque terroriste ne fasse pas plus l’objet d’une attention accrue dans la sphère des médias britanniques ou ailleurs dans le domaine public est, en soi, un véritable objet d’analyse.
  • Si Corbyn devient Premier ministre, cela pourrait forcer plusieurs pays occidentaux à repenser les informations confidentielles qu’ils se préparent à mettre à la disposition des services de renseignement britanniques.
  • D’anciens dirigeants socialistes, comme feu le Premier ministre suédois Olaf Palme, le Premier ministre grec Andreas Papandreou et le président français François Mitterrand, ont tenu des propos antisémites extrêmement graves à propos d’Israël. Les antisémites existent également dans divers partis socialistes européens. Mais depuis la Seconde Guerre mondiale, il n’y a jamais eu de phénomène comparable à la diffusion de l’antisémitisme dans un parti socialiste occidental, comme celui qui existe actuellement au sein du parti travailliste britannique.
  • Les arguments des défenseurs de Corbyn au sein du parti travailliste, qui cherchent à blanchir l’antisémitisme de Corbyn et de son parti fournissent des informations uniques sur l’antisémitisme britannique. Cela pourrait permettre de mieux décrypter l’antisémitisme ailleurs en Europe, en particulier au sein des partis socialistes. Un pourcentage important des membres du parti travailliste soutiennent ce blanchiment.
  • Des déclarations antisémites extrêmes d’un certain nombre de représentants élus du parti travailliste ont déjà été faites sous la tutelle du prédécesseur de Corbyn, Ed Miliband. Ces déclarations n’ont pas beaucoup retenu l’attention du parti ou des médias britanniques. Le pourcentage d’auteurs musulmans de ces diatribes antijuives était beaucoup plus important que leur présence dans la société britannique ou probablement dans le parti travailliste lui-même[3].
  • L’antisémitisme de gauche s’exprime généralement sous le masque de l’anti-israélisme (ou antisionisme). Le débat interne au parti travailliste a montré à quel point l’antisémitisme classique peut se manifester dans un parti social-démocrate.
  •  Même si la définition de l’antisémitisme de l’Association Internationale pour la Mémoire de la Shoah (IHRA) est acceptée par le Comité exécutif national du parti, la direction du parti travailliste ne serait probablement toujours pas capable de traiter adéquatement le grand nombre de plaintes concernant des déclarations antisémites de membres du Parti Travailliste. Le problème peut être structurel.
  • Plusieurs parlementaires travaillistes juifs et un député non juif ont été victimes d’attaques de la part de gauchistes, telles qu’elles sont généralement attribuées à des extrémistes de droite, à des néo-fascistes ou à des néonazis.
  • La communauté juive britannique, qui ne représente que 0,4% de la population totale, a traditionnellement tenté d’éviter les conflits frontaux avec les forces puissantes de la société britannique. Elle a cherché à promouvoir ses intérêts en développant de bons contacts avec les autorités et d’autres organismes puissants. Les multiples facettes de l’antisémitisme travailliste et la manière dont il est traité dans le parti ont forcé la communauté juive à entrer en conflit ouvert avec cette puissante organisation. Le manque d’expérience de la communauté juive britannique face à ce type d’affrontement a rendu impossible l’élaboration d’une stratégie claire. Ainsi, l’antisémitisme est devenu le principal problème du parti travailliste, débattu dans le domaine public britannique pendant une longue période. Si la communauté juive avait adopté une stratégie réfléchie, l’un des principaux objectifs de cette stratégie aurait dû être de souligner que l’antisémitisme s’inscrit dans une gamme beaucoup plus large de délits, le plus important étant l’amitié de Corbyn et son soutien direct aux terroristes. La mise en lumière du parti sous ce jour [et le danger qu’il représente pour la nation toute entière] aurait encouragé une discussion beaucoup plus large sur Corbyn, au sein de l’opinion publique en Grande-Bretagne.
  • La communauté juive britannique pourrait bien devoir, à l’avenir, payer le prix pour sa confrontation avec les puissants dirigeants travaillistes. Ce prix sera probablement plus élevé si Corbyn devient Premier ministre. Mais même s’il n’atteint pas cet objectif, la direction de son parti peut encore avoir un impact significatif sur la communauté juive britannique. Des réactions des sympathisants de Corbyn à un article de l’ancien grand rabbin Lord Sacks[4] [5], dans lequel il a déclaré que Corbyn est un antisémite, peuvent être mises en évidence[6].
  • Un débat majeur s’est ouvert dans la communauté juive pour savoir si les Juifs peuvent rester en Grande-Bretagne en toute sécurité, si Corbyn devient Premier ministre. Ce développement est sans précédent. Cependant, il reste difficile de savoir si un premier ministre Corbyn entraînerait une émigration juive importante du Royaume-Uni.
  • Les partis sociaux-démocrates à l’étranger ont accordé peu d’attention aux développements antisémites au sein du parti travailliste britannique. Le parti travailliste néerlandais (PvdA) les a ouvertement ignorés. Le chef du parti, Lodewijk Asscher, a été averti de l’antisémitisme de Corbyn dans une lettre ouverte de l’organisation pro-israélienne CIDI[7], mais il n’y a apporté qu’une réponse creuse[8]. À l’invitation d’Asscher, Corbyn s’est rendu aux Pays-Bas et a pris la parole lors d’une réunion du PvdA au cours de laquelle il y a eu un incident violent contre un manifestant juif[9]. La présidente du parti, Nelleke Vedelaar, est une partisane déclarée de Corbyn[10].

Nelleke Vedelaar

Au fil du temps, des idées supplémentaires résultant du débat sur l’antisémitisme dans le monde du travail vont probablement se concrétiser.

Par Manfred Gerstenfeld 

manfredgerstenfeld-322x279-df2dd

 

Le Dr. Manfred Gerstenfeld a présidé pendant 12 ans le Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem (2000-2012). Il a publié plus de 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

Adaptation : Marc Brzustowski.

D’abord publié Par 11 septembre 2018, surle site du BESACenter

Dr. Manfred Gerstenfeld est associé de recherche principal au Centre BESA et ancien président du comité directeur du Centre de Jérusalem pour les affaires publiques. Il est spécialisé dans les relations entre Israël et l’Europe occidentale, l’antisémitisme et l’antisionisme, et il est l’auteur de La guerre des millions de coupes.

BESA Center Perspectives Papers est publié grâce à la générosité de la famille Greg Rosshandler

—————————————————–

[1]https://besacenter.org/perspectives-papers/corbyn-against-jews-israel

[2] https://en.wikipedia.org/wiki/Opinion_polling_for_the_next_United_Kingdom_general_election

[3] www.israelnationalnews.com/Articles/Article.aspx/18841

[4] www.theguardian.com/news/2018/aug/30/jeremy-corbyn-jonathan-sacks-and-the-antisemitism-row-engulfing-labour

[5] www.independent.co.uk/voices/letters/jonathan-sacks-rabbi-jeremy-corbyn-antisemitism-enoch-powell-a8513101.html

[6] www.telegraph.co.uk/politics/2018/08/28/jeremy-corbyns-zionist-remarks-offensive-statement-made-senior/

[7] www.cidi.nl/cidi-roept-asscher-op-om-corbyn-aan-te-spreken-op-antisemitisme/

[8] www.cidi.nl/pvda-leider-asscher-reageert-op-open-brief-cidi/

[9] www.timesofisrael.com/dutch-activist-says-he-was-assaulted-protesting-jeremy-corbyn-visit/

[10] www.volkskrant.nl/nieuws-achtergrond/-de-hele-nelleke-wint-onvriendelijke-strijd-pvda-voorzitterschap~b5efa9c9/

—————————–

3 COMMENTS

  1. Comment comprendre que les Juifs aient enfin mérite de sortir d’Egypte apres 210 ans d’exil et que l’Eternel En a ete l’Artisan historique de cette Libération, comme chacun sait et qu’en même temps , Il ( l’Eternel) envoie aux trousses d’un Peuple entier l’armée du Pharaon et de les mettre en danger de mort par les armes ou par noyade dans la Mer Rouge déchaînée ?

    Réponse : leurs divisions internes en est la cause” et Pharaon “rapprocha ” dit le texte הקריב״ “Il rapprocha le cœur des enfants d’Israël à leur pere qui est au ciel ”

    Quand Le Peuple Juif se complaît en exil et devient Heureux comme un Juif En France En Angleterre ou en Terre d’Egypte ….

    Alors dit le verset : ” C’est pourquoi , dis aux Enfants d’Israel je suis l’Eternel qui vous a fait sortir d’Egypte du
    ” fardeau”, de l’accoutumance à l’Egypte et vous ai sauvé de leurs croyances et libéré par un bras étendu et de grands prodiges (Exode 3,6)

    Ces Juifs ne pensaient jamais quitter l’Egypte , cette réalité se reproduit de nos jours et cette “coupure” dans le destin d’Israël dans ce parcours historique dont la finalité à ete tracée par les Prophètes d’Israël , appelle a une prise de conscience que l’hostilité des Nations aide , Il faut malheureusement le reconnaître certains parmi nous à se ressaisir et comprendre leur rôle dans l’Histoire d’Israël et Le Message dont ils sont porteurs pour l’Humanite toute entière .

  2. Ne mélangeons pas les époques. Les Juifs britanniques pourront rentrer à la maison. Elle est devenue 8 ème puissance mondiale et les attend tranquillement. Il ne faut pas oublier que les Juifs britanniques sont, comme les Juifs Allemands, demeurés très attachés à leur nation alors même que l’hitlerisme montait. L’histoire semble les rattraper, alors s’ils venaient à quitter l’Angleterre, ils ne feraient que vérifier une certaine prédiction sur le retour des exilés. Ils ne viendront peut être pas tous en Israël, le sionisme n’étant pas leur tasse de thé, mais ils commenceront à en ressentir le parfum subtil.

  3. La seule solution avec cette vermine est de ter CORBYN et son entourage
    Si on avait fait cela contre Hiler et ses nazis amis tout aurait été différent pour nos 6 millions de martyrs
    Celui ou ceux ,celles si Le feront seron des héros de notre Terre car la montée de CORBYN serait un désastre por notre monde comme Le fur Hitler et Mussoloni

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.